UA-85227332-3

DONNÉES DE TRADING EN TEMPS RÉEL

EURUSD

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

EURGBP

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

USDJPY

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

GBPUSD

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

APPLE

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

Google

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

OUTIL DE CRÉATION DE PORTEFEUILLE

Estimez si le trading en ligne est fait pour vous.

Âge
20 70+
Expérience(années)  
Non 1-3 3-5 5+
Risques  
Faibles Faibles Élevé
Investissement
$500 $10,000

MISES À JOUR SUR L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE     

  • Aperçu hebdomadaire : Semaine du 25 mars

    mars 24, 2019, 12:26

    Investing.com - Cette semaine, les investisseurs attendent d’entendre les déclarations de plusieurs représentants de la Réserve fédérale alors qu'ils attendent toujours l'évolution des négociations commerciales américano-chinoises. Le Brexit restera également sous les projecteurs après que les dirigeants européens aient accordé au Royaume-Uni un délai de deux semaines d’extension.

    Charles Evans, président de la Fed de Chicago, Eric Rosengren, président de la Fed de Boston, et Esther George, présidente de la Fed de Kansas City, font partie des personnalités de la Fed qui prendront la parole cette semaine.

    La Fed a maintenu ses taux d'intérêt inchangés plus tôt ce mois-ci et indiqué qu'il n'y aurait plus de hausse de taux cette année, après avoir annoncé en décembre qu’il pourrait y avoir deux hausses.

    Une délégation commerciale américaine, dirigée par le représentant du commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, doit se rendre à Beijing cette semaine pour rencontrer le vice-Premier ministre chinois Liu He afin de poursuivre les discussions visant à résoudre le conflit commercial entre les deux plus grandes économies du monde.

    La date limite fixée à vendredi pour la sortie de l’Union européenne par le Royaume-Uni a été repoussée de deux semaines au 12 avril, afin de donner au Premier ministre britannique Theresa May plus de temps pour persuader les législateurs d’accepter l’accord de retrait qu’elle avait négocié. Si les législateurs refusent d’approuver l’accord pour la troisième fois, un certain nombre d’options, y compris un Brexit sans accord, s’ouvrent.

    Le dollar était en nette baisse vendredi par rapport au yen japonais, la faiblesse des statistiques américaines sur l’industrie manufacturière a alimenté les inquiétudes suscitées par l’économie au sens large, et les rendements des obligations du Trésor ont nourri les craintes grandissantes d’une récession.

    L’écart entre les rendements des bons du Trésor à 3 mois et des billets à 10 ans s’est inversé pour la première fois depuis 2007, après l’absence d’estimations dans les données américaines. Cette inversion de la courbe de rendement est largement considérée comme un indicateur avancé de récession.

    «Vous devez prendre au sérieux le fait que cela indique un ralentissement de la croissance ou une récession potentielle dans les 12 à 18 prochains mois. C’est ce que la Fed examine de près », a déclaré Sean Simko, responsable de la gestion mondiale des titres à revenu fixe chez SEI Investments Co à Oaks, en Pennsylvanie.

    L’USD / JPY est en baisse de 0.81% à 109.92 en fin de séance, avec une perte hebdomadaire de 1.4%.

    Mais le billet vert a augmenté face à l’euro, l’EUR / USD perdant 0.63% pour se négocier à 1.1305, après la faiblesse des données de la zone euro, qui a alimenté les craintes que l’économie du bloc ne ralentisse encore.

    «Les indices PMI flash de mars apportent la preuve d’une croissance modérée du PIB dans les trois plus grandes économies lors du premier trimestre, l’Allemagne continuant de subir le ralentissement mondial de la fabrication», écrit Simon MacAdam, économiste mondial de Capital Economics.

    "Cela contribue à renforcer l'idée selon laquelle nous envisageons un ralentissement plus significatif et plus généralisé que les marchés ne l'avaient prévu il y a quelques mois", a déclaré Karl Schamotta, directeur de la stratégie en matière de change et des produits structurés chez Cambridge Global Payments.

    "Ce que nous constatons, c'est en quelque sorte une reconnaissance du fait que la Fed réagit à des risques plus profonds dans l'économie mondiale", a-t-il déclaré.

    La livre sterling a rebondi vendredi face au dollar, avec le GBP / USD une hausse de 0,77% à 1,3208 après que les dirigeants européens aient accordé à Theresa May une prolongation du délai du Brexit.

    La livre Sterling a plongé jeudi alors que les craintes que la Grande-Bretagne se retire de l'UE le 29 mars sans un accord s’intensifient.

    En prévision de la semaine à venir, Investing.com a dressé une liste des événements importants susceptibles d’affecter les marchés.

    Lundi 25 mars

    L’Institut Ifo doit publier un rapport sur le climat des affaires en Allemagne.

    Charles Evans, président de la Fed de Chicago, Patrick Harker, président de la Fed de Philadelphie, et Eric Rosengren, président de la Federal Reserve Bank de Boston, sont prêts à prononcer un discours.

    Mardi 26 mars

    Les États-Unis doivent publier des données sur les permis de construire, les mises en chantier et la confiance des consommateurs.

    Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, et le président de la Fed de Philadelphie, Patrick Harker, prendront la parole à nouveau, de même que la Réserve fédérale de San Francisco Mary Daly.

    Mercredi 27 mars

    La Banque de réserve de Nouvelle-Zélande doit annoncer son taux d'intérêt de référence et publier un relevé de taux décrivant les conditions économiques et les facteurs ayant une incidence sur la décision de politique monétaire.

    Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, prendra la parole lors d'un événement organisé par la BCE à Francfort.

    Le Canada doit publier des données sur la balance commerciale.

    La présidente de la Banque de Kansas City, Esther George, intervient lors d'un événement organisé par les Money Marketeers de l'Université de New York.

    Jeudi 28 mars

    La Nouvelle-Zélande doit publier des données sur la confiance des entreprises.

    Les États-Unis doivent publier la révision finale de la croissance du quatrième trimestre, ainsi que des données sur les demandes initiales de chômage et les ventes de logements à venir.

    Le vice-président de la Fed, Richard Clarida, le gouverneur de la Fed, Randal Quarles, la gouverneur de la Fed, Michelle Bowman, et le président de la Fed de St. Louis, James Bullard, devraient tous prendre la parole.

    Vendredi 29 mars

    Le Canada doit produire des données sur le PIB et l’inflation des prix des matières premières.

    Les États-Unis vont clôturer la semaine avec des rapports sur les dépenses personnelles, le principal indice des prix PCE, l’activité commerciale dans la région de Chicago et les ventes de logements neufs.

    Le gouverneur de la Fed, Randal Quarles, prendra également la parole.

    - Reuters a contribué à ce rapport.

    En lire plus
  • Cardano 10% face à la confiance des investisseurs

    mars 23, 2019, 09:33

    Investing.com - Cardano évoluait à $ 0,064085 à 22:32 (21:32 GMT) sur Investing.com Index Samedi, en hausse de 10,09% sur la journée. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 23 mars.

    Cette progression a pousse la capitalisation totale de Cardano a $1,65307B, soit 1,18% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Cardano a atteint $23,91700B.

    Cardano a évolué au sein d'un range s'étendant de $0,056731 a $0,064085 sur les dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, Cardano a affiché une progression de +25,13%. Le volume d'échange sur Cardano au cours des dernières 24 heures a atteint $128,69166M soit 0,42% du volume total échangé sur l'ensemble des crypto-monnaies. Il a ete contenu dans un range de $0,0491 à $0,0641 sur la meme période.

    A son cours actuel, Cardano evolue 95,25% sous son sommet historique du 4 janvier 2018 à $1,35.

    En ce qui concerne les autres cryptomonnaies

    Bitcoin s'affiche actuellement à $3.994,0 selon Investing.com Index, en hausse de 0,21% sur la journée.

    Ethereum évolue de son côté à $137,02 selon Investing.com Index, soit une hausse de de 0,38%.

    La capitalisation de Bitcoin est actuellement de $70,83728B soit 50,50% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies, tandis que la capitalisation du Ethereum atteint $14,49368B ou 10,33% du total du marché des cryptos.

    En lire plus
  • Canada: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice S&P/TSX recule de 0,94%

    mars 22, 2019, 08:25

    Investing.com – Canada: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Santé, Energie, et Technologies de l`information a contribué à cette baisse.

    En clôture à Toronto, l'indice S&P/TSX a lâché 0,94%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/TSX est à mettre au crédit du titre OceanaGold Corp (TO:OGC) en hausse de 4,32% soit 0,180 points pour un cours de clôture de 4,350. En seconde position, on retrouve Franco-Nevada Corp (TO:FNV) qui gagne 3,59% soit 3,53 points pour une clôture à 101,94. Le titre Barrick Gold Corp (TO:ABX) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,38% soit 0,60 points pour une fin de séance à 18,36.

    Lundin Mining Corp (TO:LUN) signe la pire performance de la séance, en perdant 8,08% soit 0,525 points pour un cours de clôture de 5,975. BRP Inc (TO:DOO) abandonne 7,53% soit 2,90 points et termine à 35,61. Pour sa part, MEG Energy Corp (TO:MEG) lâche 6,56% soit 0,38 points pour un cours de clôture de 5,41.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Toronto par 708 valeurs à 356 et 144 stables.

    L'indice S&P/TSX 60 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/TSX, a progressé de 9,36% atteignant les 13.91, nouveau plus haut d'un mois.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 0,46% soit 5,95 points, à $1.313,25 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a reculé de 1,92% soit 1,15 points pour un cours de $58,83 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a perdu 1,43% soit 0,97 points pour un cours de $66,89 le baril.

    La paire CAD/USD a enregistré une baisse de 0,41% à 0,7453, alors que la paire CAD/EUR a pris 0,25% à 0,6595.

    L'US Dollar Index a gagné 0,14% à 96,118.

    En lire plus
  • Italie: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Italie 40 recule de 1,38%

    mars 22, 2019, 06:35

    Investing.com – Italie: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Finance, Technologie, et Industries a contribué à cette baisse.

    En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a lâché 1,38%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre Tenaris SA (MI:TENR) en hausse de 2,71% soit 0,34 points pour un cours de clôture de 12,89. En seconde position, on retrouve Enel (MI:ENEI) qui gagne 0,97% soit 0,054 points pour une clôture à 5,634. Le titre Snam SpA (MI:SRG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,31% soit 0,014 points pour une fin de séance à 4,595.

    Saipem SpA (MI:SPMI) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,02% soit 0,2440 points pour un cours de clôture de 4,6200. UniCredit SpA (MI:CRDI) abandonne 4,53% soit 0,5400 points et termine à 11,3800. Pour sa part, Unione di Banche Italiane SpA (MI:UBI) lâche 4,48% soit 0,1090 points pour un cours de clôture de 2,3240.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Milan par 268 valeurs à 117 et 33 stables.

    Les titres Enel (MI:ENEI) ont progressé et atteint un plus haut , après avoir pris 0,97% soit 0,054 points pour un cours de 5,634. Les titres Snam SpA (MI:SRG) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 0,31% soit 0,014 points pour un cours de 4,595.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en mai a perdu 1,75% soit 1,05 points, à $58,93 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en mai a reculé de 1,43% soit 0,97 points pour un cours de $66,89 le baril, alors que l'or pour livraison en avril a gagné 0,35% soit 4,55 points pour un cours de $1.311,85 l'once troy.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,75% à 1,1288, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 1,44% à 0,8549.

    L'US Dollar Index a gagné 0,20% à 96,183.

    En lire plus
  • Belgique: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice BEL 20 recule de 1,80%

    mars 22, 2019, 06:20

    Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Matériaux de base, Santé, et Industries a contribué à cette baisse.

    En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a perdu 1,80%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Etablissementen Franz Colruyt NV (BR:COLR) en hausse de 0,83% soit 0,54 points pour un cours de clôture de 65,98. En seconde position, on retrouve Ontex Group (BR:ONTEX) qui gagne 0,26% soit 0,05 points pour une clôture à 19,02. Le titre Warehouses de Pauw Comm VA (BR:WDPP) vient compléter ce trio de tête avec un repli de 0,43% soit 0,60 points pour une fin de séance à 139,20.

    Aperam SA (AS:APAM) signe la pire performance de la séance, en perdant 8,00% soit 2,25 points pour un cours de clôture de 25,86. Solvay SA (BR:SOLB) abandonne 3,74% soit 3,75 points et termine à 96,40. Pour sa part, Argen-X (BR:ARGX) lâche 3,10% soit 3,60 points pour un cours de clôture de 112,60.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Bruxelles par 73 valeurs à 39 et 13 stables.

    Les titres Etablissementen Franz Colruyt NV (BR:COLR) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 0,83% soit 0,54 points pour un cours de 65,98.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 0,30% soit 3,95 points, à $1.311,25 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a reculé de 1,90% soit 1,14 points pour un cours de $58,84 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a perdu 1,59% soit 1,08 points pour un cours de $66,78 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,73% à 1,1289, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 1,43% à 0,8550.

    L'US Dollar Index a gagné 0,22% à 96,197.

    En lire plus
  • Maroc: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Moroccan All Shares recule de 1,62%

    mars 22, 2019, 05:05

    Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Pétrole et gaz, Construction et matériaux de construction, et Chimie a contribué à cette baisse.

    En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a perdu 1,62%, signant ainsi un plus bas de 3 mois.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre S2M (CS:S2M) en hausse de 9,62% soit 25,00 points pour un cours de clôture de 285,00. En seconde position, on retrouve Cartier saada (CS:CRS) qui gagne 7,50% soit 2,40 points pour une clôture à 34,40. Le titre Cosumar (CS:CSMR) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,35% soit 9 points pour une fin de séance à 181,00.

    Saham Assurance (CS:SAH) signe la pire performance de la séance, en perdant 9,99% soit 118,000 points pour un cours de clôture de 1.063,000. Afriquia gaz (CS:AGAZ1) abandonne 9,97% soit 334,000 points et termine à 3.016,000. Pour sa part, Highteck payment (CS:HPS) lâche 8,33% soit 229,00 points pour un cours de clôture de 2.521,00.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Casablanca par 25 valeurs à 18 et 7 stables.

    Les titres Saham Assurance (CS:SAH) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après une baisse de 9,99% soit 118,000 points pour un cours de 1.063,000.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en mai a perdu 2,28% soit 1,37 points, à $58,61 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en mai a reculé de 2,05% soit 1,39 points pour un cours de $66,47 le baril, alors que l'or pour livraison en avril a gagné 0,37% soit 4,90 points pour un cours de $1.312,20 l'once troy.

    La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,27% à 10,8720, alors que la paire USD/MAD a pris 0,47% à 9,6315.

    L'US Dollar Index a gagné 0,18% à 96,157.

    En lire plus
  • EUR/USD: Le plongeon s'accentue davantage, près de 200 pips envolés en 2 jours

    mars 22, 2019, 03:42

    Investing.com – Après que la réunion dovish de la Fed mercredi soir ait donné espoir aux acheteurs sur EUR/USD, la déception a été grande face à l’impressionnant plongeon affiché hier et aujourd’hui.

    Rappelons que dès hier, la paire EUR/USD annulait l’impact haussier de la Fed, trouvant dans sa chute un support vers 1.1350 hier soir, avant de rebondir la nuit dernière.

    Cependant, les indices PMI européens inquiétants qui ont été publiés ce matin, avec notamment un PMI manufacturier allemand au plus bas depuis 7 ans, ont entrainé une très forte correction, pour l’instant jusqu’à un creux à 1.1273.

    Depuis le sommet de mercredi soir à 1.1448, l’EUR/USD affiche ainsi une chute de 175 pips aux creux du jour.

    D’un point de vue graphique, de nombreux signaux baissiers ont pu être relevé au cours de la chute de ces deux derniers jours, mais le plus important est sans doute le fait que l’EUR/USD ait cassé sous le retracement de 50% de la hausse visible entre le 7 et le 20 mars.

    Par ailleurs, la paire EUR/USD teste actuellement le retracement de Fibonacci de 61.8% du même mouvement (1.1280). Une confirmation de la cassure sous ce seuil est le prochain signal baissier à attendre pour éventuellement miser sur une poursuite de la baisse en vue des prochains supports à 1.1250, 1.1220, 1.12 et 1.1175.

    A la hausse, seul un retour au-dessus de 1.1350 permettrait de remettre en question le biais baissier actuel.

    En lire plus
  • Wall Street recule sur la croissance mondiale, les rendements s’inversent

    mars 22, 2019, 01:48

    Investing.com - Wall Street a chuté vendredi après qu'un repli du secteur manufacturier en Europe ait suscité l'inquiétude d'un ralentissement mondial et que l'inversion de la courbe des rendements du Trésor américain ait provoqué l'inquiétude.

    Le Dow a perdu 282 points, ou 1,09%, à 9 h 55 HE (13h45 GMT), tandis que le S & P 500 a perdu 27 points, ou 0,94%, et la Nasdaq composite a perdu 85,5 points, ou 1,08%.

    La courbe de rendement pour le bon du Trésor à 3 mois et celui à 10-ans se sont inversé pour la première fois en 10 ans. Les inversions de la courbe des rendements, lorsque les rendements des obligations à court terme dépassent ceux des obligations à long terme, ont souvent été évoquées comme des indicateurs de récession.

    Dans le même temps, la lecture préliminaire de l'indice de l'activité manufacturière dans la zone euro est tombée à son plus bas niveau depuis 2013, confortant ainsi les inquiétudes de croissance qui ont amené la Réserve fédérale à prolonger sa pause de hausse des taux.

    "Les chiffres économiques d'aujourd'hui indiquent les relations étroites existant entre la Chine et l'Europe. La Chine ralentit, en particulier dans la commande de produits industriels et d'automobiles, et cela va frapper l'Allemagne de manière démesurée", a déclaré Kim Forrest, directeur des investissements chez Bokeh Capital.

    "De plus, l'action de la Fed mercredi a montré qu'elle ne croyait pas que les économies du monde étaient suffisamment fortes pour poursuivre son programme de relance".

    Une baisse des ventes des détaillants Nike (NYSE: NKE) et Tiffany & Co (NYSE: TIF) a également pesé sur les marchés. Nike a chuté de 4% après que les ventes de la société de vêtements de sport en Amérique du Nord aient été en deçà des attentes, tandis que Tiffany a chuté de 0,6% après avoir enregistré une baisse de 1% des ventes mondiales pendant la saison des vacances.

    Les sociétés de puces étaient en baisse après un bond jeudi. Advanced Micro Devices (NASDAQ: AMD) a baissé de 1,9%, tandis que Micron (NASDAQ: MU) a perdu 2,6%.

    Ailleurs, Facebook (NASDAQ: FB) a progressé de 0,6%, tandis qu'Apple (NASDAQ: AAPL) a bondi de 1% et Walgreens Boots Alliance (NASDAQ: WBA) engrange 0,5%.

    Dans les produits de base, l’or a progressé de 0,3% à 1 311,05 onces troy, tandis que le pétrole brut a chuté de 1,4% à 59,16 $ le baril. L’indice dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, a progressé de 0,1% à 96,097.

    - Reuters a contribué à ce rapport.

    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Europe

    mars 22, 2019, 12:25

    Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Europe ce Vendredi.

    Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Mai s'échangeaient à 59,23 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 1,25%.

    Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 58,05 dollars et une résistance à 60,39 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,20% pour s'échanger à 96,178 dollars.

    Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Mai a reculé de 1,36% et s'échangeait à 66,94 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 7,71 dollars le baril.
    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance en Europe

    mars 22, 2019, 10:30

    Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance en Europe ce Vendredi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Avril s'échangeaient à 1.311,15 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,29%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.298,00 dollars et une résistance à 1.320,20 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,19% pour s'échanger à 96,170 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Mai a reculé de 0,23% et s'échangeait à 15,473 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Mai a reculé de 0,76% pour s'échanger à 2,884 dollars la livre.
    En lire plus
  • Top 5 des évènements clé à retenir sur les marchés ce vendredi

    mars 22, 2019, 09:57

    Investing.com - Voici les cinq principaux évènements à surveiller sur les marchés financiers le vendredi 22 mars:

    Les titres mondiaux principalement à la baisse en raison des difficultés économiques

    Une vague de sentiment de risque a déferlé sur les marchés après les signes d'une nouvelle détérioration de la situation économique en Europe alors que la prudence régnait avant les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine prévues pour la semaine prochaine.

    Les contrats à terme américains laissent présager une ouverture en repli alors que les inquiétudes économiques ont amorti le rallye inspiré par le secteur de la technologie jeudi. A 05H57 (09H57 GMT), le Dow a chuté de 124 points, ou 0,5%, et le S & P 500 a perdu 12 points, soit 0,4% tandis que le Nasdaq 100 s'échangeait en baisse de 25 points, soit 0,3%.

    Les faibles lectures de la croissance des entreprises de la zone euro vendredi ont alimenté les perspectives moroses, entraînant les bourses européennes vers le bas. Le paneuropéen Euro Stoxx 50 a reculé de 0,7% à 5h56 (HE) (9h56 GMT).

    Les rendements obligataires dans le monde entier atteignent de nouveaux plus bas

    À mesure que les banques centrales adoptent une position plus accommodante, les rendements des obligations mondiales chutent à des niveaux record de plusieurs années.

    Le rendement de référence du Japon à 10 ans a atteint son plus bas niveau depuis 2016, tandis que le rendement du bon allemand est brièvement passé sous la barre des 0% pour la première fois depuis l'automne en 2016. Le chiffre comparatif de la Nouvelle-Zélande est tombé sous la barre des 2% pour la première fois, tandis que l'équivalent australien n'était qu'à trois points de base d'un record.

    Le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans a diminué vendredi, chutant d'environ 4 points de base à moins de 2,50%, son plus bas niveau depuis janvier 2018.

    John Lonski, économiste en chef chez Moody’s Capital Markets Research, a déclaré que la Réserve fédérale baisserait les taux d’intérêt si le rendement du Trésor à 10 ans passait sous les 2,4%. Si la création d'emplois ne reprend pas par rapport aux niveaux de février, "une baisse du point médian des fonds fédéraux à 2,125% pourrait survenir dès la réunion du FOMC du 19 juin", a-t-il déclaré.

    Nike perd 4% sur des ventes décevantes en Amérique du Nord

    Les actions de Nike (NYSE: NKE) ont perdu plus de 4% en préouverture vendredi, après que le plus grand fabricant mondial de vêtements de sport ait publié des ventes trimestrielles en Amérique du Nord ayant manqué les attentes.

    Selon les données IBES de Refinitiv, les ventes en Amérique du Nord ont augmenté de 7% pour atteindre 3,81 milliards de dollars au troisième trimestre, en deçà des estimations de 3,87 milliards de dollars.

    Les prévisions de Nike ont également été une source de préoccupation, dans la mesure où elle prévoyait une croissance du chiffre d’affaires à un chiffre pour le trimestre en cours, alors que les analystes avaient estimé la progression à 6,1%.

    L'économie de la zone euro touchée par le ralentissement de la fabrication

    L’économie de la zone euro a clôturé le premier trimestre sur une note modérée puisque son indice des directeurs d’achats (PMI) a atteint un des niveaux les plus bas depuis 2014, selon une enquête publiée vendredi par IHS Markit.

    Les plus grandes économies du bloc, l’Allemagne et la France, ont toutes deux connu des contractions dans les secteurs manufacturiers.

    «Le plus préoccupant est la situation critique du secteur manufacturier, qui connaît actuellement son plus grave ralentissement depuis 2013, les flux commerciaux se contractant au rythme le plus rapide depuis la crise de la dette de 2012», a déclaré Chris Williamson, économiste en chef chez IHS Markit.

    Le Royaume-Uni a accordé une courte prolongation pour éviter un Brexit sans compromis

    La tension suscitée par le prochain départ du Royaume-Uni de l’Union européenne a été relâchée légèrement alors que les dirigeants européens décidaient de mettre fin à un Brexit chaotique sans accord la semaine prochaine.

    L'UE a accepté de prolonger le délai actuel du 29 mars jusqu'au 22 mai si le parlement britannique approuve l'accord de retrait la semaine prochaine.

    Dans le pire des cas, si les politiciens britanniques refusent l'accord pour la troisième fois, les dirigeants européens autoriseront toujours une prolongation de deux semaines jusqu'au 12 avril.

    Lire la suite: May a encore besoin d'un miracle malgré une brève prolongation du Brexit - Geoffrey Smith

    En lire plus
  • CAC 40: 3ème séance de correction, les PMI font reculer l'optimisme

    mars 22, 2019, 09:17

    Investing.com – Les investisseurs se détournent des actions suite aux PMI européens très décevants publiés ce matin, le CAC 40 affichant une perte de -0.78% au moment de la rédaction de cet article, après une ouverture en hausse.

    Pour la France, l’indice PMI manufacturier et l’indice PMI des services se sont tous deux révélés nettement inférieurs aux prévisions. L’indice manufacturier a en effet reculé à 49.8 points contre 51.4 anticipé et 51.5 précédemment, tandis que l’indice des services s’est affiché à 48.7 points contre 50.6 anticipé et 50.2 précédemment.

    Les chiffres de l’Allemagne ont eux aussi inquiété les traders, notamment le PMI manufacturier, qui reculait au plus bas depuis environ 7 ans.

    Pour le reste de la journée, les investisseurs resteront attentifs aux nouvelles en ce qui concerne le Brexit, ainsi qu’à quelques statistiques US, notamment les PMI du mois de mars à 14h45 et les ventes de logements existants à 15h.

    Valeurs les plus actives du CAC 40

    ArcelorMittal (AS:MT) affiche la plus forte baisse parmi les actions incluses dans le CAC 40, avec un recul de -2.31%, suivie de Saint-Gobain (PA:SGOB) à -1.9% et de Schneider Electric (PA:SCHN) à -1.51%.

    A la hausse, c’est Carrefour (PA:CARR) qui se démarque le plus à +0.71%, devant STMicroelectronics (PA:STM) à +0.47% et Michelin (PA:MICP) à +0.10%.

    Analyse Technique CAC 40

    D’un point de vue graphique, il est important de relever que la chute du jour entraine un test de la ligne de tendance haussière visible depuis le début de l’année.

    Le CAC 40 a par ailleurs cassé sous sa moyenne mobile 100 heures.

    La moyenne mobile 200 heures, actuellement à 5325 points, a pour l’instant stoppé la baisse du jour. Sous ce seuil, les prochains supports à surveiller se situeront à 5300 points, 5260 points, 5220 points, 5200 points et 5135 points dans un premier temps.

    A la hausse, seul un retour au-dessus de 5400 points permettrait de nouveau d’avoir un avis positif à court terme, en vue des sommets de mardi vers 5440 points et éventuellement du seuil psychologique de 5500 points.

    En lire plus
  • StockBeat – Des PMI faibles et un Brexit incertain ébranlent les marchés

    mars 22, 2019, 09:03

    Par Geoffrey Smith

    Investing.com - Les marchés boursiers européens s'effondrent vendredi matin après une enquête choquante sur le secteur manufacturier allemand, qui a fait suspecter que le ralentissement de la zone euro pourrait être plus sérieux et plus long que prévu.

    L’indice des directeurs d’achat flash de l’IHS Markit pour Allemagne est tombé à 44,7 en mars, son plus bas niveau en six ans et demi et un espoir de reprise modeste après la lecture de 47,6 en février. Le chiffre comparable de la France, publié précédemment, avait également chuté plus fortement que prévu à 49,8, sous le niveau des 50 qui ne signale aucun changement d'activité. La lecture flash pour la zone euro est tombée à 47,6, bien en deçà des attentes de 49,8.

    En tant que tel, le secteur manufacturier de la zone euro semble s’être contracté au premier trimestre, ne réalisant qu’un léger gain en janvier et se contractant les deux mois suivants.

    À 05h00 HE (09h00 GMT), l'indice de référence Stoxx 600 était en baisse de 1,80 points, soit 0,5% à 378,90, tandis que le Dax était en baisse de 0,6%, et que le CAC 40 et le FTSE 100 ont tous deux perdu 0,8%.

    Les chiffres sont publiés à un mauvais moment pour le sentiment, après que le sommet européen de jeudi ait considérablement augmenté le risque d'un Brexit difficile malgré le report de deux semaines du délai du 29 mars. La brève prolongation laisse encore peu de temps au parlement britannique pour formuler un autre plan d'action si, comme il est toujours probable, la Première ministre Theresa May n'obtient pas l'approbation de son accord de retrait.

    Parmi les actions individuelles, Deutsche Bank (DE: DBKGn) s'était démarquée des PMI avec une mise à jour de négociation qui prévoyait une première hausse de son revenu depuis des années. Cependant, après les données, il ne progresse que de 0,7%.

    Les seuls autres surperformants dignes d’être cités sont encore les fabricants de puces, soutenus par le rallye des actions technologiques américaines vendredi. Infineon (DE: IFXGn) a progressé de 0,3%, STMicroelectronics (PA: STM) de 0,1% et la société de logiciels britannique Micro Focus (LON: MCRO) était en hausse de 1,4%

    En lire plus
  • Grosse déception sur les PMI européens, EUR/USD plonge, le CAC 40 passe dans le rouge

    mars 22, 2019, 08:39

    Investing.com – La journée commence par de mauvaises nouvelles en Europe, avec des indices PMI préliminaires du mois de mars décevants pour la France et l’Allemagne.

    Le PMI manufacturier de l’Allemagne est en effet ressortit à 44.7 points, contre 48 points anticipé, et 47.6 points le mois précédent. Il s’agit de la pire performance de l’indicateur depuis 7 ans.

    L’indice des services s’est quant à lui affiché très légèrement au-dessus du consensus à 54.9 points contre 54.8 anticipé, mais tout de même en baisse par rapport au mois précédent (55.3 points).

    En France, l’indice PMI manufacturier et l’indice PMI des services se sont tous deux révélés nettement inférieurs aux prévisions. L’indice manufacturier a en effet reculé à 49.8 points contre 51.4 anticipé et 51.5 précédemment, tandis que l’indice des services s’est affiché à 48.7 points contre 50.6 anticipé et 50.2 précédemment.

    Sur les marchés financiers, on notera que ces statistiques européennes inquiétantes pèsent sur les actions, et envoient le CAC 40 et le DAX dans le rouge après une ouverture en hausse.

    Sur l’EUR/USD, ces publications ont par ailleurs entrainé une très forte réaction baissière d’environ 80 pips pour l’instant. La paire a cassé sous ses moyennes mobiles 100 et 200 heures et se rapproche du support psychologique de 1.13.

    Enfin, on notera que les investisseurs attendent encore les PMI de l’ensemble de la Zone Euro à 10h, mais compte tenu de la piètre performance de la France et de l’Allemagne, les probabilités de bonne surprise sont presque réduites à néant.

    En lire plus
  • EUR/USD: Le biais reste globalement positif malgré le plongeon d'hier

    mars 22, 2019, 07:58

    Investing.com - Les deux dernières journées ont été particulièrement mouvementées pour l'EUR/USD. Après avoir fortement progressé face aux annonces dovish de la Fed mercredi soir, la paire de devises la plus tradée du Forex a annulé la totalité de ses gains hier.

    La paire a en effet souffert de la conjonction de plusieurs facteurs, avec en premier lieu un rebond du Dollar, avec le Dollar Index qui dépassait hier après-midi ses niveaux d'avant la réunion de la Fed.

    Certains espoirs en ce qui concerne les relations Chine-USA et la possibilité d'une accord, ainsi que quelques statistiques US satisfaisantes pouvaient en partie expliquer ce rebond du Dollar hier, qui est cependant également à lier à des facteurs techniques et de positionnement, après la hausse inattendue de jeudi soir.

    Le plongeon de la paire GBP/USD, qui a frôlé le seuil clé de 1,30 hier avec un plus bas à 1,3005 face au flou entourant le Brexit, a également joué un rôle dans la baisse de l'Euro.

    La paire EUR/USD a donc annulé l'impact de la Fed, presque aussi rapidement qu'elle avait progressé face aux annonces de la veille.

    Toutefois, les arguments haussiers qui étaient déjà valables d'un point de vue technique avant la Fed le restent, avec notamment une ligne de tendance haussière visible en données horaires depuis le 13 mars, et qui a stoppé la chute de l'EUR/USD hier.

    La paire restent par ailleurs au-dessus de ses moyennes mobiles 100 et 200 heures, qui conservent une orientation positive.

    Au final, on peut considérer que tant que l'Euro-Dollar conserve 1,1350, les possibilités de retour de la hausse resteront ouvertes, et dans ce cas, les objectifs à surveiller se situeront à 1,14 et 1,1450.

    A la baisse, une correction sous 1,1350 affaiblirait le biais haussier de fond, mais ce n'est que sous 1,13 que l'on pourra commencer à imaginer un retournement baissier durable.

    Enfin, on rappellera que le calendrier économique de cette dernière journée de la semaine sera assez chargé, avec surtout les PMI préliminaires européens ce matin, à 9h30 pour l'Allemagne et à 10h pour la Zone Euro. Les mêmes indicateurs économiques pour les USA seront attendu à 14h45, avant les ventes de logements anciens à 15h.

    Biensur, le Brexit et la guerre commerciale Chine-USA restent aussi des sujets de premier plan, susceptibles d'influencer les échanges à tout moment en cas de nouvelles déclarations importantes.

    En lire plus
  • Chine: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Shanghai Composite gagne 0,09%

    mars 22, 2019, 07:35

    Investing.com – Chine: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Gaz, eaux et services aux collectivités, Détaillants, et Services publics a contribué à cette hausse.

    En clôture à Shanghai, l'indice Shanghai Composite a progressé de 0,09%, alors que l'indice SZSE Component s'est inscrit en hausse de 0,10%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Shanghai Composite est à mettre au crédit du titre Jinzhou Port Co Ltd A (SS:600190) en hausse de 10,14% soit 0,360 points pour un cours de clôture de 3,910. En seconde position, on retrouve Jiangquan Ind (SS:600212) qui gagne 10,08% soit 0,510 points pour une clôture à 5,570. Le titre Xinjiang Talimu Agriculture Development Co Ltd (SS:600359) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 10,07% soit 0,580 points pour une fin de séance à 6,340.

    Liaoning Fu-An Heavy Industry Co Ltd (SS:603315) signe la pire performance de la séance, en perdant 9,18% soit 1,700 points pour un cours de clôture de 16,810. Sichuan Minjiang Hydropower Co Ltd (SS:600131) abandonne 6,61% soit 1,490 points et termine à 21,040. Pour sa part, Wuhan DDMC Culture Co Ltd (SS:600136) lâche 6,58% soit 0,95 points pour un cours de clôture de 13,49.

    Les meilleures performances de l'indice SZSE Component reviennent à Shenzhen Kaifa Technology Co Ltd (SZ:000021) qui s'adjuge 10,05% pour un cours de 10,07, Chongqing Changan Automobile Co Ltd (SZ:000625) en hausse de 10,04% à 8,77 et Hubei Golden Ring Co Ltd (SZ:000615) qui gagne 10,02% pour un cours de clôture à 6,92.

    Les valeurs les moins performantes sont Lianhe Chemical Technology Co Ltd (SZ:002250) en repli de 9,98% à 11,36 en clôture, Shenzhen InfoGem Technologies Co Ltd (SZ:300085) qui perd 5,50% à 18,05 et Shenwu Environmental Tech (SZ:300156), en baisse de 5,27% à 4,67 en clôture.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Shanghaï par 736 valeurs à 700 et 48 stables.

    Les titres Shenzhen Kaifa Technology Co Ltd (SZ:000021) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 10,05% soit 0,92 points pour un cours de 10,07.

    L'indice CBOE China Etf Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Shanghai Composite, est resté stable à 0,00% atteignant les 20.77.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 0,30% soit 3,95 points, à $1.311,25 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a progressé de 0,12% soit 0,07 points pour un cours de $60,05 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a gagné 0,12% soit 0,08 points pour un cours de $67,94 le baril.

    La paire USD/CNY a enregistré une hausse de 0,09% à 6,7015, alors que la paire EUR/CNY a pris 0,20% à 7,6292.

    L'US Dollar Index a perdu 0,24% à 95,755.

    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie

    mars 22, 2019, 05:25

    Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Vendredi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Avril s'échangeaient à 1.307,85 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,04%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.298,00 dollars et une résistance à 1.320,05 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,19% pour s'échanger à 95,803 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Mai a progressé de 0,26% et s'échangeait à 15,477 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Mai a reculé de 0,14% pour s'échanger à 2,906 dollars la livre.
    En lire plus
  • États-Unis: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Dow Jones Industrial Average gagne 0,84%

    mars 21, 2019, 08:25

    Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Technologie, Biens de consommation, et Télécoms a contribué à cette hausse.

    En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a pris 0,84%, alors que l'indice S&P 500 s'est octroyé 1,09%, et l'indice NASDAQ Composite a enregistré une hausse de 1,42%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre Apple Inc (NASDAQ:AAPL) en hausse de 3,68% soit 6,93 points pour un cours de clôture de 195,09. En seconde position, on retrouve The Travelers Companies Inc (NYSE:TRV) qui gagne 2,31% soit 3,04 points pour une clôture à 134,37. Le titre Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,30% soit 2,70 points pour une fin de séance à 120,22.

    JPMorgan Chase&Co (NYSE:JPM) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,58% soit 1,65 points pour un cours de clôture de 102,87. Walt Disney Company (NYSE:DIS) abandonne 1,21% soit 1,33 points et termine à 108,66. Pour sa part, Boeing Co (NYSE:BA) lâche 0,92% soit 3,46 points pour un cours de clôture de 372,70.

    Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à ConAgra Foods Inc (NYSE:CAG) qui s'adjuge 12,75% pour un cours de 25,82, Western Digital Corporation (NASDAQ:WDC) en hausse de 9,77% à 51,78 et Micron Technology Inc (NASDAQ:MU) qui gagne 9,62% pour un cours de clôture à 43,99.

    Les valeurs les moins performantes sont Biogen Inc (NASDAQ:BIIB) en repli de 29,23% à 226,88 en clôture, Monster Beverage Corp (NASDAQ:MNST) qui perd 4,07% à 54,20 et Fifth Third Bancorp (NASDAQ:FITB), en baisse de 3,70% à 25,48 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à SPI Energy Co Ltd (NASDAQ:SPI) qui s'adjuge 60,92% pour un cours de 4,20, Phunware Inc (NASDAQ:PHUN) en hausse de 54,64% à 43,02 et Sorrento Therape (NASDAQ:SRNE) qui gagne 49,86% pour un cours de clôture à 5,23.

    Les valeurs les moins performantes sont Approach Resources Inc (NASDAQ:AREX) en repli de 30,15% à 0,5200 en clôture, Biogen Inc (NASDAQ:BIIB) qui perd 29,23% à 226,88 et PHI Inc (NASDAQ:PHII), en baisse de 24,32% à 1,40 en clôture.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de New York par 2104 valeurs à 888 et 113 stables; sur le NASDAQ, 1532 valeurs ont enregistré une hausse et 1107 ont enregistré une baisse, 96 sont demeurées inchangées.

    Les titres Biogen Inc (NASDAQ:BIIB) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir lâché 29,23% soit 93,71 points pour un cours de 226,88. Les titres Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 2,30% soit 2,70 points pour un cours de 120,22. Les titres Approach Resources Inc (NASDAQ:AREX) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 30,15% soit 0,2245 points pour un cours de 0,5200. Les titres Biogen Inc (NASDAQ:BIIB) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 29,23% soit 93,71 points pour un cours de 226,88. Les titres PHI Inc (NASDAQ:PHII) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 24,32% soit 0,45 points pour un cours de 1,40.

    L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a perdu 2,01% atteignant les 13.63.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 0,54% soit 7,05 points, à $1.308,75 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a reculé de 0,58% soit 0,35 points pour un cours de $59,88 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a perdu 1,14% soit 0,78 points pour un cours de $67,72 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,36% à 1,1369, alors que la paire USD/JPY a pris 0,12% à 110,81.

    L'US Dollar Index a gagné 0,72% à 95,882.

    En lire plus
  • Italie: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Investing.com Italie 40 gagne 0,19%

    mars 21, 2019, 06:35

    Investing.com – Italie: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Technologie, Voyage et loisirs, et Chimie a contribué à cette hausse.

    En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a pris 0,19%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre Stmicroelectronics (MI:STM) en hausse de 4,40% soit 0,625 points pour un cours de clôture de 14,845. En seconde position, on retrouve Poste Italiane SpA (MI:PST) qui gagne 2,35% soit 0,198 points pour une clôture à 8,638. Le titre Tenaris SA (MI:TENR) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,95% soit 0,24 points pour une fin de séance à 12,55.

    UniCredit SpA (MI:CRDI) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,73% soit 0,2100 points pour un cours de clôture de 11,9200. Saipem SpA (MI:SPMI) abandonne 1,48% soit 0,0730 points et termine à 4,8640. Pour sa part, Prysmian SpA (MI:PRY) lâche 1,23% soit 0,21 points pour un cours de clôture de 17,20.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Milan par 198 valeurs à 182 et 34 stables.

    Les titres Poste Italiane SpA (MI:PST) ont progressé et atteint un plus haut historique, après avoir pris 2,35% soit 0,198 points pour un cours de 8,638.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en mai a perdu 0,55% soit 0,33 points, à $59,90 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en mai a reculé de 1,05% soit 0,72 points pour un cours de $67,78 le baril, alors que l'or pour livraison en avril a gagné 0,51% soit 6,70 points pour un cours de $1.308,40 l'once troy.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,45% à 1,1360, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,43% à 0,8683.

    L'US Dollar Index a gagné 0,78% à 95,942.

    En lire plus
  • Royaume-Uni: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 gagne 1,00%

    mars 21, 2019, 05:15

    Investing.com – Royaume-Uni: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Pharmaceutiques et biotechnologiques, Boissons, et Production de denrées alimentaires a contribué à cette hausse.

    En clôture à Londres, l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 a gagné 1,00%, signant ainsi un plus haut de 3 mois.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 est à mettre au crédit du titre Hikma Pharmaceuticals PLC (LON:HIK) en hausse de 6,95% soit 114,50 points pour un cours de clôture de 1.762,00. En seconde position, on retrouve Fresnillo PLC (LON:FRES) qui gagne 3,95% soit 31,60 points pour une clôture à 832,20. Le titre Reckitt Benckiser Group PLC (LON:RB) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,86% soit 243,00 points pour une fin de séance à 6.538,00.

    Merlin Entertainments PLC (LON:MERL) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,48% soit 20,20 points pour un cours de clôture de 348,70. Hammerson PLC (LON:HMSO) abandonne 5,24% soit 19,30 points et termine à 349,10. Pour sa part, Royal Bank of Scotland Group PLC (LON:RBS) lâche 3,34% soit 8,60 points pour un cours de clôture de 248,90.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Londres par 1080 valeurs à 988 et 323 stables.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 0,32% soit 4,15 points, à $1.305,85 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a reculé de 0,48% soit 0,29 points pour un cours de $59,94 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a perdu 0,70% soit 0,48 points pour un cours de $68,02 le baril.

    La paire GBP/USD a enregistré une baisse de 1,10% à 1,3051, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,56% à 0,8694.

    L'US Dollar Index a gagné 0,88% à 96,035.

    En lire plus
  • Maroc: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Moroccan All Shares recule de 0,08%

    mars 21, 2019, 05:05

    Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Pétrole et gaz, Distributeurs, et Banque a contribué à cette baisse.

    En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a reculé de 0,08%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre Highteck payment (CS:HPS) en hausse de 7,93% soit 202,00 points pour un cours de clôture de 2.750,00. En seconde position, on retrouve LafargeHolcim Maroc (CS:LHM) qui gagne 6,01% soit 90,0 points pour une clôture à 1.587,000. Le titre Ciments du maroc (CS:SCM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,89% soit 43,0 points pour une fin de séance à 1.533,000.

    Cartier saada (CS:CRS) signe la pire performance de la séance, en perdant 9,73% soit 3,45 points pour un cours de clôture de 32,00. Stroc Industrie (CS:STR) abandonne 7,40% soit 1,60 points et termine à 20,01. Pour sa part, Afriquia gaz (CS:AGAZ1) lâche 6,94% soit 250,000 points pour un cours de clôture de 3.350,000.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Casablanca par 21 valeurs à 11 et 12 stables.

    Les titres Highteck payment (CS:HPS) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 7,93% soit 202,00 points pour un cours de 2.750,00. Les titres Stroc Industrie (CS:STR) ont reculé et atteint un plus bas historique, après une baisse de 7,40% soit 1,60 points pour un cours de 20,01.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en mai a perdu 0,58% soit 0,35 points, à $59,88 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en mai a reculé de 0,80% soit 0,55 points pour un cours de $67,95 le baril, alors que l'or pour livraison en avril a gagné 0,29% soit 3,80 points pour un cours de $1.305,50 l'once troy.

    La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,07% à 10,8964, alors que la paire USD/MAD a pris 0,49% à 9,6028.

    L'US Dollar Index a gagné 0,88% à 96,035.

    En lire plus
  • Levi's fait son grand retour en Bourse, et fête l'événement avec une hausse de 34%

    mars 21, 2019, 04:13

    Investing.com – Si il y a bien un jour où les jeans pourraient se révéler être la tenue idéale pour le parquet de la Bourse de New York, c’est bien aujourd’hui.

    Le célèbre fabricant de Jeans Levi Strauss (NYSE:LEVI) fait en effet son grand retour en Bourse aujourd’hui, un retour couronné de succès puisque le titre affiche un gain de près de 34% (à 22.74$) au moment de rédaction de cet article, à l'approche de la mi-séance aux Etats-Unis.

    La Bourse a d’ailleurs à cette occasion suspendu sa politique excluant les jeans du parquet, en l'honneur du retour de Levi’s, icône du denim.

    On notera que cette introduction en bourse qui a permis de lever plus de 600 millions de dollars avec la vente de 36,7 millions d’actions.

    Rappelons que Levi’s a fait appel à l'épargne publique pour la première fois en 1971. Après 14 ans de cotation, la société avait été privatisée par la famille Haas, descendants du fondateur Levi Strauss, dans le cadre d’un rachat par emprunt de 1,6 milliard de dollars.

    La deuxième introduction en bourse de Levi’s s’est faite au prix de 17 dollars mercredi, au-dessus de la fourchette attendue, dans le cadre d'une offre sursouscrite.

    Enfin, question résultats financiers, on notera que la société a fait état d’une chiffre d’affaires de 5.6 milliards de dollars pour l’année 2018, en hausse de 14% sur un an.

    En lire plus
  • Le Dollar annule totalement le plongeon post-Fed, comment expliquer un tel rebond?

    mars 21, 2019, 03:50

    Investing.com – Après avoir gagné environ 100 pips hier soir face à la réunion de la Fed, la paire EUR/USD a nettement corrigé aujourd’hui, pour au final annuler la totalité des gains d’hier soir alors que la fin de la session européenne approche.

    Le Dollar, qui avait été fortement malmené face aux annonces dovish de la Fed hier soir, a affiché un rebond étonnant au cours de la journée. Ainsi, le Dollar Index s’affiche désormais au-dessus des niveaux d’avant la réunion de la Fed.

    Quelques facteurs permettent d'expliquer (en partie) le rebond du Dollar

    Certaines informations positives au sujet des négociations commerciales avec la Chine ont pu aider à renforcer le Dollar, de même que les statistiques supérieures aux attentes publiées en début d’après-midi, mais il faut avouer que l’ampleur du rebond affiché par le billet vert aujourd’hui a de quoi surprendre, compte tenu des surprises dovish annoncées par la Fed hier soir.

    Après tout, comme l’a souligné Powell hier, les anticipations communiquées par la Fed en termes de hausses de taux ne constituent pas une feuille de route gravée dans le marbre.

    Cela peut donc évoluer, et si les indicateurs économiques continuent de se montrer solides, et que cette tendance est renforcée par un proche accord avec la Chine, la prochaine mise à jour du graphique Dot Plot pourrait très bien faire de nouveau apparaitre la possibilité d’une (ou plusieurs ?) hausses de taux cette année.

    Et c’est peut-être bien cette réflexion qui a incité aujourd'hui les traders à miser sur le Dollar au point d’annuler la chute d’hier soir.

    Où en est l'EUR/USD?

    En ce qui concerne EUR/USD, on notera également que la corrélation avec le GBP/USD, qui a passé la journée à chuter face au brouillard de plus en plus épais entourant les discussions au sujet du Brexit, n’est pas non plus étrangère à la chute de l’Euro, bien que ce soit la hausse du Dollar qui ait réellement mené la danse.

    D’un point de vue graphique, EUR/USD arrive au contact de l’ancienne résistance de 1.1360, proche de la moyenne mobile 100 heures à 1.1357, et la paire pourrait donc trouver du soutien dans cette zone, au moins temporairement. Sous ce seuil, les prochains supports se situent à 1.1335, 1.1325 et 1.13.

    A la hausse, seul un retour au-dessus de 1.14 permettrait de nouveau d’envisager une phase de hausse ayant le potentiel d’amener EUR/USD sur un test du seuil psychologique clé de 1.15.

    En lire plus
  • Chine-USA: Trump cherche à augmenter massivement les achats chinois aux USA

    mars 21, 2019, 03:01

    Investing.com – D’après des informations diffusées cet après-midi par CNBC, le président US Donald Trump serait concentré sur les achats chinois de produits US dans le cadre des négociations pour parvenir à un accord commercial :

    « Les responsables américains qui travaillent sur un accord commercial avec la Chine se concentrent sur les changements à long terme de l’économie de ce pays. Mais le président Donald Trump est déterminé à réduire le déficit commercial et pousse ses négociateurs à amener la Chine à acheter davantage de produits et marchandises US, selon deux personnes informées du déroulement des discussions » explique CNBC.

    Rappelons que la Chine s’est déjà engagée à acheter pour 1200 milliards de dollars de produits US, mais Trump voudrais voir ce chiffre « doubler ou tripler » selon les informations du jour.

    Si cela se confirme, un accord entre la Chine et les Etats-Unis pourrait être proche.

    En effet, la Chine n’a pas de problème à dépenser davantage, mais elle reste très réticente à procéder aux changements structurels réclamés par le représentant au Commerce Lightizer. Elle accepterait donc sans doute volontier d'acheter plus de produits US, si cela lui permet de ne pas être contrainte à procéder à des changements profonds dans le fonctionnement de son économie.

    Côté US, conclure un accord sur la base d’achats massifs de produits US par la Chine permettrait à Trump de mettre fin à la guerre commerciale sans perdre la face.

    Cela lui permettrait par ailleurs ensuite de mettre en avant l’amélioration de la balance commerciale US, sans compter le fait que la signature d’un accord avec la Chine doperait également les marchés financiers, ce que recherche Trump, lui qui lie étroitement évolution des Bourses US et efficacité de sa politique dans ses commentaires.

    En lire plus
  • Top 5 des éléments clés à retenir sur les marchés ce jeudi

    mars 21, 2019, 09:47

    Investing.com - Voici les cinq principaux évènements à surveiller sur les marchés financiers le jeudi 21 mars:

    Les marchés à terme risquent de s'ouvrir sur une note mitigée, les rendements du Trésor au plus bas d'un an après la Fed

    La Réserve fédérale américaine a annulé mercredi la hausse des taux et a dévoilé les détails d'un plan visant à mettre fin à la réduction mensuelle de son bilan. La décision était nettement inversée par rapport à ses prévisions antérieures de décembre de relever les taux d’intérêt deux fois cette année.

    Bien que les actions américaines soient devenues positives après la décision, les actions financières ont pesé sur le marché en raison de leur sensibilité à la faiblesse des taux d’intérêt, avec un Dow en repli à la clôture.

    La position prudente du marché a continué de régner jeudi, les contrats à terme américains étant restés inchangés. A 05h41 (09h41 GMT), le Dow a perdu 22 points, ou 0,1%, et le S & P 500 a perdu 1 point ou 0,1% tandis que le Nasdaq 100 futures a progressé de 5 points, soit 0,1%.

    Les rendements du Trésor à 10 ans ont le plus réagi au changement d'orientation, chutant jusqu'à 2,51%, leur plus bas niveau depuis janvier 2018.

    L’indice dollar a initialement chuté de plus d'un demi pour cent en réaction à la décision de la Fed, mais a repris de la vigueur pendant les heures de marché asiatiques, les inquiétudes suscitées par un Brexit sans accord s'étant abattues sur la livre sterling.

    Les négociations commerciales américano-chinoises progressent sans progrès

    Le président américain Trump a annoncé mercredi qu'il maintiendrait les droits de douane sur la Chine jusqu'à ce qu'il soit certain que Beijing respectera les termes de tout accord commercial.

    Au cours de la nuit, toutefois, la Chine s’est montrée plus positive sur les développements commerciaux, confirmant que les négociations se poursuivront la semaine prochaine.

    Le ministère chinois du Commerce a annoncé que les représentants américains du Commerce, Robert Lighthizer et Steven Mnuchin, du Trésor américain, se rendraient à Beijing les 28 et 29 mars, tandis que le vice-Premier ministre chinois Liu He se rendrait à Washington début avril.

    L'UE prépare sa décision sur le retardement du Brexit

    Alors que la date butoir pour quitter le Royaume-Uni est fixée au 29 mars, le Premier ministre britannique Theresa May doit rencontrer les 27 autres chefs de gouvernement du bloc lors du sommet de l'UE à 10h00 (14h00).

    May demande actuellement une prolongation jusqu'au 30 juin pour continuer à travailler sur un accord de retrait.

    Cependant, les autres États membres doivent tous approuver une telle extension. Les rapports suggèrent qu'ils permettront que la date limite soit reportée au 22 mai, la veille des élections au Parlement européen.

    Le pétrole à plus de 60 dollars en dépit d'une prise de bénéfice

    Le prix du pétrole a reculé par rapport aux sommets de 2019, mais le brut américain est resté supérieur au niveau de 60 $ qu'il avait atteint un jour plus tôt pour la première fois depuis novembre.

    Les contrats à terme sur le pétrole brut ont chuté de 12 cents, soit 0,20%, à 60,11 USD à 5 h 46 HE (9h46 GMT), tandis que le Brent avance de 3 cents à 68,47 $.

    Malgré des prises de bénéfices jeudi, le WTI est toujours en hausse de plus de 5% ce mois-ci et a explosé de plus de 30% en 2019 grâce au soutien apporté par les réductions de production de l'OPEP et de ses alliés, menés par la Russie.

    Les sanctions américaines contre l'Iran et le Venezuela ont également servi à soutenir les prix du pétrole, alors que la semaine dernière a été marquée par la plus forte baisse des stocks américains depuis juillet, ce qui montre une nouvelle fois que le marché réagit à un resserrement de l'offre.

    Lire la suite: Les prix du pétrole vont-ils augmenter ou baisser? Le marché analyse 2 arguments contradictoires - Ellen R. Wald

    Le résultat de Nike dans l’agenda

    Un rapport sur les gains importants sera publié jeudi après la clôture lorsque le fabricant de chaussures, vêtements et équipements de sport Nike (NYSE: NKE) annoncera ses résultats pour le troisième trimestre.

    Selon les analystes interrogés par Investing.com, Nike devrait afficher un BPA de 64 cents en bénéfice pour le trimestre, en baisse de 68 cents par an il y a un an. Le chiffre d'affaires de la composante du Dow devrait atteindre 9,58 milliards de dollars, en hausse de 6,7% par rapport à il y a un an. Le titre, qui a progressé de plus de 16% cette année, s'est classé au sixième rang des meilleures performances de Dow en 2019.

    En lire plus
  • CAC 40: L'indice hésite après la correction d'hier, l'impact de la Fed reste limité

    mars 21, 2019, 09:22

    Investing.com - Le CAC 40 ne profite pas des annonces dovish de la Fed, poursuivant la pause initiée hier, avec une clôture de l’indice en baisse de -0.80%, hésitant à trop franchement rebondir, avec un gain de +0.11% au moment de la rédaction de cet article.

    Certes, le fait que la Fed se soit montrée dovish hier soir en ne prévoyant plus aucune hausse de taux pour cette année pourrait constituer un facteur positif pour les actions, mais la Fed a également revu en baisse ses prévisions de croissance, ce qui incite moins à l’optimisme.

    De plus, la perspective de voir les taux US maintenus à leur niveau actuel jusqu’à 2020 tend à confirmer que la BCE ne remontera pas non plus ses taux cette année, ce qui pèse sur le secteur bancaire en Europe.

    Ainsi, les 3 banques du CAC 40, dont le poids dans l’indice n’est pas négligeable, s’affichent en retrait ce jeudi.

    Société Générale (PA:SOGN) perd en effet -1.60%, tandis que BNP Paribas (PA:BNPP) recule de -1.55%, et que Crédit Agricole (PA:CAGR) perd -1.25%.

    Aujourd’hui, le Brexit reviendra sur le devant de la scène, mais les traders resteront également attentifs à toute nouvelle information au sujet des relations commerciales Chine-USA, après des déclarations peu rassurantes de Trump hier.

    Rappelons que celui-ci avait en effet affirmé que les USA sont prêts à maintenir les tarifs douaniers sur la Chine pendant longtemps, tout en précisant penser qu’un accord est proche.

    Analyse Technique CAC 40

    D’un point de vue graphique, la correction d’hier ne remet pas en cause la tendance haussière de fond du CAC 40, l'indice se trouvant toujours au-dessus de la ligne de tendance haussière visible depuis le début de l’année, et actuellement située vers 5330 points.

    Avant ce seuil, la moyenne mobile 200 heures actuellement à 5364 points pourra aussi servir de support.

    A la hausse, 5400 points, et 5440 points (sommets de mardi) seront les premières résistances potentielles avant le seuil psychologique de 5500 points.

    En lire plus
  • StockBeat – La Fed ébranle les titres, tout comme la BCE

    mars 21, 2019, 08:48

    Par Geoffrey Smith

    Investing.com - Pour la deuxième fois en un mois, les marchés boursiers européens réagissent négativement aux mesures que pourrait prendre la banque centrale pour les soutenir.

    La décision de la Réserve fédérale de renoncer implicitement à l’idée de nouvelles augmentations des taux d’intérêt cette année a poussé les marchés à la baisse, et non à la hausse, car les participants se concentrent davantage sur le pessimisme quant aux perspectives économiques qui sous-tendent ce développement.

    À 05h00 HE (09h00 GMT), l'indice de référence Euro Stoxx 600 était en baisse de 0,68 points, ou 0,2% à 380,08. Le Dax a reculé de 0,4% et le {{167 | CAC 40}} en France est resté inchangé.

    Le seul indice à surperformer a été celui au Royaume-Uni, le FTSE 100, en hausse de 0,4% entièrement grâce à ses sociétés de ressources naturelles. L’action de la Fed a ébranlé le dollar et a entraîné une baisse des rendements, ce qui devrait soutenir la demande mondiale de produits de base libellés en dollars. Cela permettra également aux marchés émergents de financer plus facilement leurs dettes en dollars.

    La nouvelle en provenance de la Fed a poussé le prix du brut à plus de 60 dollars le baril et a poussé le prix de l'indice de référence international Brent jusqu'à 68,69 dollars - un sommet de quatre mois pour les deux barils. En conséquence, les grandes compagnies pétrolières BP (LON: BP) et Royal Dutch Shell (LON: RDSa) progressent d'environ 1%, tandis que les plus petits producteurs tels que Lundin Petroleum AB (ST: LUPE) et Tullow Oil (LON: TLW) surperforment.

    Les titres miniers vont encore mieux: BHP Billiton (LON: BHPB), Glencore (LON: GLEN), Rio Tinto (LON: RIO) et Antofagasta ( LON: ANTO) sont tous en hausse de plus de 2%. Les mineurs et les compagnies pétrolières subissent une double levée face aux tentatives de la première ministre Theresa May de réduire la livre sterling en menaçant d'un Brexit sans accord mercredi soir.

    Les seuls autres surperformants notables sont les actions de puces. C’est le résultat du fabricant de puces américain Micron (NASDAQ: MU) qui prédit une reprise du marché mondial au cours du deuxième semestre de l’année. Infineon (DE: IFXGn) et STMicroelectronics (PA: STM), basé en France sont en tête de leurs indices respectifs, en hausse de 1,3% et de 2,0% respectivement.

    Parmi les plus grands perdants - Deutsche Bank (DE: DBKGn) et Commerzbank (DE: CBKG), en baisse de 3,5% après le vif recul des autorités de réglementation contre leur projet de fusion.

    En lire plus
  • EUR/USD: L'Euro s'installe au-dessus de 1.14, le Dollar souffre des annonces de la Fed

    mars 21, 2019, 07:38

    Investing.com - La paire EUR/USD a très fortement profité de la réunion de la Fed hier. Le FOMC a en effet fait part de prévisions bien plus prudentes (dovish) que prévues en termes de hausses de taux et de croissance, prouvant une fois de plus qu'elle est déterminée à suivre sa nouvelle doctrine basée sur la "patience".

    La Fed a ainsi annoncé hier soir qu'elle ne prévoyait plus aucune remontée du taux des Fed Funds en 2019, alors qu'elle en prévoyait encore deux lors de la réunion du mois de décembre. De plus, les prévisions de croissance 2019 ont été abaissées plus fortement que ce qu'avait anticipé le marché, la Fed ne prévoyant plus qu'une hausse du PIB de 2,1% cette année, contre 2,3% dans les prévisions publiées en décembre.

    Et même si Jerome Powell ne s'est pas montré aussi alarmiste que les prévisions du FOMC lors de sa conférence de presse, l'impact sur le Dollar a été fortement baissier.

    Le Dollar Index a ainsi chuté sur un creux à 95.17 points suite à la réunion de la Fed, au plus bas depuis près de deux mois, alors qu'il frôlait 96 avant la publication.

    Sur l'EUR/USD, on a pu constater un rallye d'environ 100 pips, jusqu'à un sommet proche de 1,1450, au plus haut depuis le 5 février. Ce matin, la paire conserve l'essentiel de ses gains alors que débute la session européenne de trading forex.

    Aujourd'hui, l'actualité pourrait encore fournir quelques sources de volatilité, avec notamment la publication de l'indice de la Fed de Philadelphie, le plus influent des indices régionaux de la Fed.

    Les économistes prévoient que l’indice repasse en territoire positif, à 4.6 points après l’ « accident » du mois précédent, où l’indice s’était affiché à -4.1 points, au plus bas depuis septembre 2015, et alors que le consensus s’attendait à un indice à 15.6 points.

    Un phénomène de rattrapage est donc à prévoir, et les probabilités que les chiffres dépassent le consensus semblent importantes, ce qui pourrait bénéficier au billet vert et lui permettre de regagner un peu du terrain perdu hier soir.

    En dehors de cette statistique, il faudra aussi garder un oeil sur la réunion de politique monétaire de la BoE. Celle-ci pourrait en effet influencer le GBP/USD, et donc EUR/USD par corrélation.

    Le Brexit, et les négociations commerciales Chine-USA, les deux sujets à rebondissements multiples du moment, resteront biensur des dossiers potentiellement influents sur EUR/USD ce jeudi, en cas de nouvelles informations.

    D'un point de vue graphique, la hausse de l'Euro hier soir a donné lieu à plusieurs signaux haussiers, notamment le passage au-dessus du seuil psychologique de 1,14, et au-dessus du sommet de fin février à 1,1420. Le sommet d'hier soir, à 1,1448-50, est désormais à considérer comme une résistance immédiate, avant le seuil psychologique clé de 1,15.

    A la baisse, le seuil psychologique de 1,14 sera le premier support à prendre en compte, avant 1,1350.

    En lire plus
  • Chine: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Shanghai Composite gagne 0,35%

    mars 21, 2019, 07:35

    Investing.com – Chine: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Médias, Logiciels et services informatiques, et Equipements, services et distribution pétroliers a contribué à cette hausse.

    En clôture à Shanghai, l'indice Shanghai Composite a pris 0,35%, alors que l'indice SZSE Component s'est inscrit en hausse de 0,71%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Shanghai Composite est à mettre au crédit du titre Gansu Yasheng Industrial Group Co Ltd (SS:600108) en hausse de 10,14% soit 0,350 points pour un cours de clôture de 3,800. En seconde position, on retrouve Aurora Optoelectronics Co Ltd (SS:600666) qui gagne 10,10% soit 0,390 points pour une clôture à 4,250. Le titre Baiyin Nonferrous Group Co Ltd (SS:601212) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 10,09% soit 0,46 points pour une fin de séance à 5,02.

    Wuxi Hongsheng Heat Exchanger Manufacturing Co Ltd (SS:603090) signe la pire performance de la séance, en perdant 6,52% soit 1,320 points pour un cours de clôture de 18,910. Shanghai Greencourt Investment Group Co Ltd A (SS:600695) abandonne 6,31% soit 0,55 points et termine à 8,17. Pour sa part, Shanghai Prosolar Resources Development Co Ltd (SS:600193) lâche 5,03% soit 0,220 points pour un cours de clôture de 4,150.

    Les meilleures performances de l'indice SZSE Component reviennent à Beijing Jetsen Tech Co (SZ:300182) qui s'adjuge 10,05% pour un cours de 6,79, Wasu Media Holding Co Ltd (SZ:000156) en hausse de 10,02% à 12,63 et Shenzhen Jinjia Color Printing Group Co Ltd (SZ:002191) qui gagne 10,02% pour un cours de clôture à 11,53.

    Les valeurs les moins performantes sont SIASUN Robot Automation Co (SZ:300024) en repli de 3,66% à 20,27 en clôture, Shenzhen Kangtai Biological Products Co Ltd (SZ:300601) qui perd 3,18% à 45,00 et Yango Group Co Ltd (SZ:000671), en baisse de 2,57% à 8,35 en clôture.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Shanghaï par 994 valeurs à 453 et 38 stables.

    Les titres Wasu Media Holding Co Ltd (SZ:000156) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, après avoir pris 10,02% soit 1,15 points pour un cours de 12,63. Les titres Shenzhen Jinjia Color Printing Group Co Ltd (SZ:002191) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, après avoir pris 10,02% soit 1,05 points pour un cours de 11,53.

    L'indice CBOE China Etf Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Shanghai Composite, a progressé de 4,77% atteignant les 21.10.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 1,38% soit 17,95 points, à $1.319,65 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a reculé de 0,15% soit 0,09 points pour un cours de $60,14 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a gagné 0,04% soit 0,03 points pour un cours de $68,53 le baril.

    La paire USD/CNY a enregistré une baisse de 0,18% à 6,6794, alors que la paire EUR/CNY a reculé de 0,05% à 7,6322.

    L'US Dollar Index a gagné 0,16% à 95,352.

    En lire plus
  • Australie: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/ASX 200 gagne 0,03%

    mars 21, 2019, 06:00

    Investing.com – Australie: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Or, Métaux et mines, et Ressources a contribué à cette hausse.

    En clôture à Sydney, l'indice S&P/ASX 200 a progressé de 0,03%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/ASX 200 est à mettre au crédit du titre Nufarm Ltd (AX:NUF) en hausse de 6,15% soit 0,260 points pour un cours de clôture de 4,490. En seconde position, on retrouve Speedcast International Ltd (AX:SDA) qui gagne 5,31% soit 0,190 points pour une clôture à 3,770. Le titre Ardent Leisure Ltd (AX:ALG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,15% soit 0,040 points pour une fin de séance à 1,310.

    Eclipx Group Ltd (AX:ECX) signe la pire performance de la séance, en perdant 12,05% soit 0,100 points pour un cours de clôture de 0,730. Pact Group Holdings Ltd (AX:PGH) abandonne 7,58% soit 0,210 points et termine à 2,560. Pour sa part, Flight Centre Ltd (AX:FLT) lâche 4,65% soit 2,100 points pour un cours de clôture de 43,050.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Sydney par 598 valeurs à 513 et 380 stables.

    Les titres Eclipx Group Ltd (AX:ECX) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 12,05% soit 0,100 points pour un cours de 0,730. Les titres Pact Group Holdings Ltd (AX:PGH) ont reculé et atteint un plus bas historique, après une baisse de 7,58% soit 0,210 points pour un cours de 2,560.

    L'indice S&P/ASX 200 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/ASX 200, a perdu 4,48% atteignant les 11.582.

    D'autre part, l'or pour livraison en avril a gagné 1,19% soit 15,55 points, à $1.317,25 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en mai a reculé de 0,10% soit 0,06 points pour un cours de $60,17 le baril, alors que le Brent pour livraison en mai a gagné 0,09% soit 0,06 points pour un cours de $68,56 le baril.

    La paire AUD/USD a enregistré une hausse de 0,41% à 0,7144, alors que la paire AUD/JPY a pris 0,28% à 78,97.

    L'US Dollar Index a gagné 0,21% à 95,398.

    En lire plus

PROFIT MOBILE

Télécharger Maintenant

iphone.png

CHOISISSEZ VOTRE ABONNEMENT ET REJOIGNEZ-NOUS

★★

INTRODUCTION

Maximisez la capacité de trading en ligne

entry-level.png
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT
★★

EXPÉRIMENTÉ

Des outils de trading évolués pour les utilisateurs expérimentés

advanced-level.png
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT
★★★

PRO

Offres spéciales pour les traders professionnels

pro-level-(1).png
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT

LES 70 PREMIERS ORDRES DE NOTRE TRADER

  • - Melissa Sekibo, 35

    location_on Cape Town, South Africa
    format_quote J'ai commencé le trading sans aucune expérience. Au début, c'était difficile, mais avec l'aide de mon gestionnaire de compte de 70Trades, j'ai été en mesure de réaliser de gros bénéfices très rapidement. Le trading des devises n'a jamais été aussi facile.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Jessica Williams , 43

    location_on Perth, Australia
    format_quote Mon formateur en investissement m'a conseillé de ne pas me décourager quand j'ai commencé. Je n'ai pas gagné beaucoup d'argent jusqu'à ce que j'ai acquis une certaine expérience. Mais je suis content d'avoir continué à trader.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Rajeev Ganesh, 35

    location_on Bangalore, India
    format_quote C'est formidable de voir vos bénéfices augmenter chaque mois. Plus j'acquière de confiance et de connaissances, plus je gagne. Il n'existe rien de mieux que de voir gonfler votre compte bancaire. Vous avez simplement besoin de lui laisser un peu de temps.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Carlos Santos, 36

    location_on Rio de Janeiro, Brazil
    format_quote Avec l'application mobile de 70Trades, je peux trader et gagner partout où je veux. Il m'est même arrivé de gagner 608 $ en 5 minutes en tradant du pétrole. Pour vous dire à quel point le trading peut être facile.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Gan Chaiprasit, 46

    location_on Hat Yai, Thailand
    format_quote J'ai été surpris de constater à quel point je pouvais gagner tout de suite grâce au trading en ligne. J'ai gardé la plus grande part de mes bénéfices dans mon compte de trading, ce qui m'a aidé à augmenter mes bénéfices au fil du temps. Après 70 ordres, les résultats étaient très impressionnants.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
3DS VISA VISA ELECTRON MasterCardMasterCardSecureCode Maestro Skrill Neteller Eco Payz Yuupay