UA-85227332-3

DONNÉES DE TRADING EN TEMPS RÉEL

EURUSD

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

EURGBP

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

USDJPY

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

GBPUSD

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

APPLE

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

Google

ACTIONS DES TRADERS EN TEMPS RÉEL

 

66% buy

 

34% sell

OUTIL DE CRÉATION DE PORTEFEUILLE

Estimez si le trading en ligne est fait pour vous.

Âge
20 70+
Expérience(années)  
Non 1-3 3-5 5+
Risques  
Faibles Faibles Élevé
Investissement
$500 $10,000

MISES À JOUR SUR L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE     

  • Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance américaine

    juillet 22, 2019, 07:25

    Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance américaine ce Lundi.

    Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Septembre s'échangeaient à 56,22 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 1,06%.

    Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 54,72 dollars et une résistance à 58,36 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,14% pour s'échanger à 96,950 dollars.

    Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Septembre a progressé de 1,38% et s'échangeait à 63,33 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 7,11 dollars le baril.
    En lire plus
  • Belgique: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice BEL 20 gagne 0,77%

    juillet 22, 2019, 05:20

    Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Immobilier, Pharma et biotechnologie, et Médias a contribué à cette hausse.

    En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a gagné 0,77%, signant ainsi un plus haut d'un mois.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Galapagos NV (AS:GLPG) en hausse de 3,78% soit 6,150 points pour un cours de clôture de 168,850. En seconde position, on retrouve UCB (BR:UCB) qui gagne 2,53% soit 1,84 points pour une clôture à 74,50. Le titre Barco NV (BR:BAR) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,04% soit 3,80 points pour une fin de séance à 189,80.

    Etablissementen Franz Colruyt NV (BR:COLR) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,15% soit 0,56 points pour un cours de clôture de 48,23. Ackermans&Van Haaren NV (BR:ACKB) abandonne 0,68% soit 0,90 points et termine à 131,30. Pour sa part, Sofina (BR:SOF) lâche 0,47% soit 0,80 points pour un cours de clôture de 169,80.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Bruxelles par 63 valeurs à 36 et 19 stables.

    Les titres Galapagos NV (AS:GLPG) ont progressé et atteint un plus haut historique, après avoir pris 3,78% soit 6,150 points pour un cours de 168,850. Les titres Barco NV (BR:BAR) ont progressé et atteint un plus haut , grâce à une hausse de 2,04% soit 3,80 points pour un cours de 189,80.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,04% soit 0,55 points, à $1.427,25 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en septembre a progressé de 1,37% soit 0,76 points pour un cours de $56,39 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a gagné 1,63% soit 1,02 points pour un cours de $63,49 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,02% à 1,1218, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,19% à 0,8985.

    L'US Dollar Index a gagné 0,09% à 96,903.

    En lire plus
  • Maroc: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Moroccan All Shares recule de 0,49%

    juillet 22, 2019, 05:05

    Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce lundi; le repli des secteurs Forêts et papier, Assurance, et Matériel électrique et électronique a contribué à cette baisse.

    En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a lâché 0,49%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre Fenie brossette (CS:FBR) en hausse de 10,00% soit 6,57 points pour un cours de clôture de 72,28. En seconde position, on retrouve Stokvis nord (CS:SNA) qui gagne 5,58% soit 0,67 points pour une clôture à 12,67. Le titre Timar (CS:TIM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,41% soit 10,00 points pour une fin de séance à 195,00.

    Colorado (CS:COL) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,24% soit 3,24 points pour un cours de clôture de 58,55. Wafa assurance (CS:WAA) abandonne 3,77% soit 141,000 points et termine à 3.602,000. Pour sa part, Societe Equipement Domestique et Menager SA (CS:EQD) lâche 2,93% soit 35,00 points pour un cours de clôture de 1.160,000.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Casablanca par 22 valeurs à 12 et 10 stables.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en septembre a gagné 1,28% soit 0,71 points, à $56,34 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en septembre a progressé de 1,54% soit 0,96 points pour un cours de $63,43 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,00% soit 0,05 points pour un cours de $1.426,75 l'once troy.

    La paire EUR/MAD a enregistré une hausse de 0,12% à 10,7673, alors que la paire USD/MAD a pris 0,06% à 9,5969.

    L'US Dollar Index a gagné 0,07% à 96,887.

    En lire plus
  • France: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice CAC 40 gagne 0,26%

    juillet 22, 2019, 05:00

    Investing.com – France: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Aliments et médicaments, Gaz et eaux, et Financier général a contribué à cette hausse.

    En clôture à Paris, l'indice CAC 40 a pris 0,26%, alors que l'indice SBF 120 s'est octroyé 0,23%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice CAC 40 est à mettre au crédit du titre TechnipFMC PLC (PA:FTI) en hausse de 2,56% soit 0,57 points pour un cours de clôture de 22,82. En seconde position, on retrouve ArcelorMittal S.A. (AS:MT) qui gagne 2,49% soit 0,370 points pour une clôture à 15,214. Le titre STMicroelectronics NV (PA:STM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,15% soit 0,350 points pour une fin de séance à 16,665.

    WFD Unibail Rodamco NV (AS:URW) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,56% soit 2,00 points pour un cours de clôture de 126,00. Thales (PA:TCFP) abandonne 0,92% soit 0,95 points et termine à 102,65. Pour sa part, Dassault Systemes SE (PA:DAST) lâche 0,81% soit 1,10 points pour un cours de clôture de 134,80.

    Les meilleures performances de l'indice SBF 120 reviennent à Vallourec SA (PA:VLLP) qui s'adjuge 5,16% pour un cours de 2,509, Valeo SA (PA:VLOF) en hausse de 3,19% à 26,83 et ALD SA (PA:ALDA) qui gagne 3,13% pour un cours de clôture à 13,16.

    Les valeurs les moins performantes sont Télévision Française 1 SA (PA:TFFP) en repli de 4,66% à 8,485 en clôture, Rémy Cointreau (PA:RCOP) qui perd 3,42% à 129,80 et Technicolor SA (PA:TCH), en baisse de 2,62% à 0,725 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Paris par 284 valeurs à 273 et 105 stables.

    Les titres WFD Unibail Rodamco NV (AS:URW) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 1,56% soit 2,00 points pour un cours de 126,00. Les titres Technicolor SA (PA:TCH) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir lâché 2,62% soit 0,019 points pour un cours de 0,725.

    L'indice CAC 40 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice CAC 40, a perdu 4,78% atteignant les 13.97.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,04% soit 0,55 points, à $1.426,15 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en septembre a progressé de 1,20% soit 0,67 points pour un cours de $56,30 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a gagné 1,46% soit 0,91 points pour un cours de $63,38 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,02% à 1,1218, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,22% à 0,8988.

    L'US Dollar Index a gagné 0,09% à 96,903.

    En lire plus
  • Libra et Bitcoin: Les infos phares à retenir pour bien débuter la semaine

    juillet 22, 2019, 04:35

    Par Gabriel Jarrosson, Leonis Investissement

    L'actualité des crypto-monnaies a été particulièrement dense la semaine dernière, avec surtout les auditions de David Marcus de Facebook (NASDAQ:FB) devant le Congrès US, au cours desquelles il a littéralement été passé sur le grill en ce qui concerne le projet de crypto-monnaie "Libra" du réseau social.

    Les législateurs US n'ont pas été tendres avec Marcus, et ont exprimé de vives inquiétudes au sujet des projets de Facebook, sans toutefois obtenir sa mise en pause, Marcus s'étant contenté d'assurer que le Libra ne sera pas lancé sans avoir obtenu l'approbation des régulateurs.

    Mais cette actualité phare qui a concentré toute l'attention du marché a éclipsé d'autres actualités intéressantes dans le monde des crypto-monnaies.

    Vous retrouverez donc dans la vidéo ci-dessous un tour d'horizon des actualités importantes de ces derniers jours, en plus d'un point complet sur l'audition de Facebook devant le Congrès US, pour démarrer cette nouvelle semaine bien informé :

    En lire plus
  • EUR/USD: Le sort de l'Euro dépendra de la réunion de la BCE cette semaine

    juillet 22, 2019, 02:43

    Investing.com – La pression reste globalement baissière sur la paire EUR/USD, mais l'absence de nouveaux creux rend le contexte graphique de plus en plus incertain, alors qu'une semaine cruciale pour l'Euro s'annonce avec la réunion de la BCE de Jeudi.

    Le calendrier économique totalement vide de ce lundi n'a pas aidé la volatilité de l'EUR/USD à progresser, avec un range d'à peine 20 pips depuis la réouverture du forex hier soir, mais c'est également la perspective de l'intervention de Mario Draghi qui incite les investisseurs à ne pas trop s'engager ni dans un sens ni dans un autre.

    Le sort de l'Euro dépendra en grande partie de la BCE cette semaine

    Le patron de la BCE pourrait vouloir selon certains analystes cimenter sa politique monétaire dovish le plus possible avant que Christine Lagarde prenne le relai fin octobre.

    La plupart des économistes anticipent une modificiation des forward guidance pour la réunion de jeudi, ce qui permettra de “prévenir” le marché d'une baisse des taux pour la réunion suivante du mois de septembre, mais les détails pourraient tout changer.

    Draghi va-t-il sous entendre la possibilité de plus amples baisses de taux après celle qui devrait avoir lieu en septembre? Le patron de la BCE va en effet devoir se montrer particulièrement dovish pour contenter les attentes du marché, alors que la probabilité perçue que la BCE puisse abaisser ses taux dès le mois de juillet est non négligeable.

    En d'autres termes, la réunion de la BCE de jeudi pourrait au final représenter un risque haussier pour l'Euro, puisque les attentes du marché très élevées impliquent un risque plus important que Draghi ne déçoive le marché plutôt qu'il nexcède les attentes.

    Seuils à surveiller sur EUR/USD

    D'un point de vue graphique, le premier obstacle important sur EUR/USD se trouve à 1.1225-30, une zone où l'on trouve actuellement la moyenne mobile 100 heures. Au delà, 1.1240-50, où se trouve la moyenne mobile 200 heures sera le prochain obstacle, avant une résistance plus importante sur 1.1280.

    A la baisse, on rappellera que l'EUR/USD a rebondi à l'approche de 1.12 plusieurs fois ces derniers jours, et ce seuil est donc à considérer comme un support clé dont la cassure pourrait entrainer une rapide accélération vers le creux annuel à 1.1106.

    En lire plus
  • Les marchés boursiers US sont en hausse avant les bénéfices des technologiques

    juillet 22, 2019, 01:54

    Investing.com - Wall Street a progressé lundi dans l'espoir que les bénéfices technologiques de cette semaine se traduisent par des attentes fortes et optimistes.

    Un quart des sociétés du S&P 500 ont annoncé leurs résultats cette semaine, notamment des sociétés FANG telles que Facebook (NASDAQ: FB), Amazon (NASDAQ: AMZN) et la maison mère de Google (NASDAQ: GOOGL) Alphabet (NASDAQ: GOOG).

    Le Dow a progressé de 36 points, ou 0,1%, à 15h55, tandis que le S&P 500 a gagné 8 points, ou 0,3%, et le Nasdaq composite a gagné 53 points, soit 0,7%.

    Les valeurs de puces ont augmenté après l'annonce que Larry Kudlow, conseiller économique à la Maison Blanche, organisait lundi une réunion avec des responsables de semi-conducteurs et de logiciels pour discuter de l'interdiction imposée par les Etats-Unis sur les ventes au chinois Huawei.

    Equifax (NYSE: EFX) a progressé de 0,9% malgré des informations selon lesquelles elle paiera 700 millions de dollars pour régler diverses enquêtes fédérales et étatiques sur une violation de données en 2017 exposant les données personnelles de près de 150 millions d'Américains.

    Halliburton (NYSE: HAL) a bondi de 7% après de solides bénéfices, tandis que Micron (NASDAQ: MU) a bondi de 2,5% après que Goldman Sachs (NYSE: GS) ait relevé son action de neutre à acheter.

    Netflix (NASDAQ: NFLX) a perdu 2,7%, tandis qu'AT&T (NYSE: T) a perdu 1,2% et Coca-Cola (NYSE: KO) a glissé de 0,3%

    Dans les matières premières, le pétrole brut a progressé de 1,2% à 56,30$ le baril, à la suite de la montée des tensions au Moyen-Orient. Les futures or ont progressé de 0,2% pour atteindre 1 429,25$ l'once troy, alors que l’indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, est resté stable à 96,865.

    En lire plus
  • Chine-USA: Lightizer et Mnuchin pourraient se rendre à Pékin la semaine prochaine

    juillet 22, 2019, 01:50

    Investing.com - D'après les informations du South China Morning Post, les négociateurs américains menés par le représentant au commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin pourraient se rendre en Chine la semaine prochaine pour des rencontres en face à face, une première depuis que le président Xi Jinping et Donald Trump ont conclu une trêve lors du dernier sommet du G20 fin juin.

    Selon la source citée, les premières dispositions pour une réunion à Beijing ont été prises après que les États-Unis aient annoncé qu'ils accorderaient des exemptions de droits de douanes pour 110 produits chinois, y compris les équipements médicaux et les principaux composants électroniques.

    Une rencontre en personne entre Lighthizer, Mnuchin et le vice-premier ministre Liu He, qui dirige l'équipe de négociation de la Chine, serait considérée comme une étape positive vers un possible accord commercial définitif entre les deux plus grandes économies du monde, et pourraient soutenir les marchés boursiers à court terme.

    Cependant, il en faudra bien plus pour que cet accord potentiel devienne le scénario le plus probable, après une guerre commerciale qui dure depuis un an.

    Depuis que Xi et Trump se sont mis d'accord lors du sommet du G20 fin juin pour reprendre les discussions, les principaux responsables commerciaux de Chine et des États-Unis se sont entretenus par téléphone à deux reprises, notamment la semaine dernière comme Steven Mnuchin l'avait souligné.

    Ni Pékin ni Washington n'ont confirmé la réunion prévue à Pékin, mais après l'appel téléphonique de la semaine dernière, Trump a déclaré que les négociateurs commerciaux américains " ont eu une très bonne conversation " avec leurs homologues chinois, tandis que Mnuchin a confirmé que des entretiens en face à face pourraient suivre, bien qu'il ait également souligné que plusieurs obstacles subsistent dans les négociations.

    Peu de détails sur les deux appels ont été rendus publics, ce qui a alimenté les spéculations selon lesquelles les deux parties ont du mal à aplanir leurs divergences. De plus, l'arrivée du ministre du Commerce Zhong Shan dans l'équipe de négociation chinoise pourrait indiquer que Pékin entend maintenir une position ferme dans les discussions, celui-ci étant connu pour sa position ferme à l'égard des Etats-Unis en termes commerciaux.

    La question de la levée du bannissement de l'entreprise de télécommunication chinoise Huawei constitue également un important point d'achoppement dans les discussions. Trump s'était engagé à assouplir les sanctions fin juin lors de sa rencontre avec Xi, mais peu d'avancées concrètes en ce sens ont pu être relevées, et la Chine attend que Trump tienne parole pour procéder aux achats de produits agricoles US auxquels elle s'était engagée en échange.

    En d'autres termes, la confirmation de l'envoi d'une délégation US à Pékin la semaine prochaine sera à relativiser, puisque cela ne constituera au final qu'une infime étape vers un possible accord commercial Chine-USA, une possibilité qui reste au mieux très lointaine pour l'instant.

    david.p@investing.com

    En lire plus
  • Le Dollar rebondit face aux plus faibles anticipations de baisse de taux de la Fed

    juillet 22, 2019, 07:19

    Investing.com - Le dollar s'est renforcé face au yen lundi, alors que les investisseurs ont modéré leurs attentes concernant une réduction agressive du taux d'intérêt de la Fed plus tard ce mois-ci.

    Le dollar a progressé de 0,2% par rapport au yen à 107,86 à 09h55, grâce à la hausse des rendements américains.

    L'indice de référence du rendement du Trésor à 10 ans a étiré les modestes gains de vendredi et a grimpé à 2,06%.

    Néanmoins, le recul généralisé des marchés d’actions a limité la hausse des rendements du Trésor en tant que valeur refuge.

    "Les tweets du président américain Donald Trump sur les questions commerciales avec la Chine pourraient contribuer à la baisse des actions cette semaine", a déclaré Junichi Ishikawa, stratégiste principal du Forex chez IG Securities.

    "Les actions pourraient baisser s'il continue à faire des commentaires provocants sur le commerce avec la Chine cette semaine."

    Trump a maintenu la pression sur Pékin la semaine dernière en renouvelant la menace d'imposer des droits de douane sur 325 milliards de dollars de marchandises chinoises, alors même que l'espoir grandissait que les deux parties pourraient bientôt reprendre les négociations en face à face pour mettre fin à leur guerre commerciale qui dure depuis une année.

    L’indice du dollar est resté stable à 96,83 après avoir gagné 0,35% la semaine dernière.

    Le marché des devises est clairement axé sur les décisions des banques centrales mondiales prévues pour les deux prochaines semaines, à commencer par la Banque Centrale Européenne, qui se réunira jeudi, suivie de la Banque du Japon, puis de la Fed la semaine prochaine.

    "Le moment de vérité est maintenant proche: les banques centrales seront contraintes de dévoiler leurs intentions", ont déclaré les analystes de JPM Chase & Co dans une note.

    Les attentes concernant une réduction de 50 points de base de la Fed se sont accentuées la semaine dernière après le discours accommodant du président de la Fed de New York, John Williams. Les investisseurs ont toutefois tempéré les attentes après qu'un porte-parole de la Fed ait précisé que ses propos ne faisaient pas référence à une éventuelle action politique lors de la prochaine réunion de la Fed.

    Les attentes concernant une réduction plus importante ont encore reculé après que le Wall Street Journal ait annoncé que la Fed serait susceptible de réduire les taux de 25 points de base ce mois-ci et pourrait procéder à de nouvelles réductions à l'avenir en raison des incertitudes liées à la croissance mondiale et au commerce.

    "La possibilité d'une réduction de 50 points de base s'est pratiquement dissipée à la suite du rapport du WSJ et de la tentative de la Fed de New York d'atténuer les commentaires antérieurs de Williams", a écrit Kenji Yamamoto, économiste chez Daiwa Securities.

    L' euro a peu changé à 1,1220 après avoir perdu 0,5% vendredi.

    Au Royaume-Uni, les investisseurs attendent de voir si Boris Johnson remporte la course à la direction du parti Conservateur. La livre britannique s'est maintenue autour de 1,2490, mais les inquiétudes suscitées par la perspective d'un Brexit sans accord continuent de croître.

    "Nous allons probablement marquer le pas avant ces grands risques plus tard dans la semaine", a déclaré Rodrigo Catril, stratégiste sur devises à la National Australia Bank. "Le marché panse toujours ses blessures après le rétropédalage de Williams de la Fed."

    --Reuters a contribué à ce rapport

    En lire plus
  • Le Bitcoin est indécis, Bullard de la Fed critique les crypto-monnaies

    juillet 22, 2019, 05:09

    Investing.com - Les cours des principales crypto-monnaies ont évolué à la baisse lundi.

    Le Bitcoin a été échangé pour la dernière fois à 10 748,4$, en hausse de 0,48% à 09h40 et l' Ethereum était à 224,81, enregistrant une perte de 0,05%.

    Le Litecoin a gagné 0,69% à 99,358$.

    Le président de la Réserve fédérale de St. Louis, James Bullard, a déclaré lors d'une conférence universitaire vendredi que les éventuelles activités illégales et l'instabilité engendrées par les crypto-monnaies modifiaient le système monétaire américain.

    «La situation actuelle pourrait être décrite comme une dérive vers une devise non uniforme aux États-Unis», a déclaré Bullard.

    Il a ajouté que les consommateurs et les entreprises «n'aimeraient probablement pas une monnaie non uniforme dans laquelle de nombreux types de devises se négocient simultanément à divers prix sur un marché local», ce qui pourrait entraîner davantage de transactions volontaires et «dans le monde réel, ces transactions désormais activées peuvent être illégales ou quasi-légales».

    Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré plus tôt ce mois-ci que les projets de Facebook pour la crypto-monnaie Libra "ne pourront pas avancer" tant que de sérieuses préoccupations ne seront pas résolues.

    Par ailleurs, le quotidien économique iranien Financial Tribuneon a rapporté dimanche que la Commission économique iranienne aurait finalisé un système de tarification pour les mineurs de crypto-monnaies en attente de l'approbation du Cabinet iranien.

    En lire plus
  • Bitcoin grimpe au-dessus du seuil de 11.005,9, en hausse de 6%

    juillet 20, 2019, 05:09

    Investing.com - Bitcoin a progressé au-dessus du seuil de $11.005,9 ce Samedi. Bitcoin évoluait à 11.005,9 à 19:09 (17:09 GMT) sur Investing.com Index, en hausse de 5,51% sur la journée. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 18 juillet.

    Ce mouvement haussier a fait progressé la capitalisation de Bitcoin à $193,0B, soit 64,96% de la capitalisation totale du marché des cryptomonnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Bitcoin était de $241,2B.

    Bitcoin a évolué dans une fourchette s'étalant de $10.462,0 à $11.005,9 au cours des dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, Bitcoin a observé une chute de -4,19%. Le volume échangé au cours des dernières 24 heures sur Bitcoin a atteint $19,2B soit 31,04% du volume global échangé sur toutes les crypto-monnaies. La fourchette d'évolution s'est étendue de $9.082,5625 à $11.448,7080 au cours des 7 derniers jours.

    A son prix actuel, Bitcoin evolue 44,61% sous son sommet historique du 17 décembre 2017 à $19.870,62.

    Le point sur les autres crypto-monnaies

    Ethereum évoluait à $233,11 sur Investing.com Index, en hausse de 6,48% sur la journée.

    XRP évoluait à $0,33538 sur Investing.com Index, une une hausse de de 5,63%.

    La capitalisation de Ethereum a atteint $25,0B soit 8,42% de la capitalisation totale du marché des cryptos, tandis que la capitalisation de XRP a totalisé $14,4B ce qui équivaut à 4,84% de la valeur totale du marché des cryptomonnaies.

    En lire plus
  • Cardano 10% dans un marché haussier

    juillet 20, 2019, 04:26

    Investing.com - Cardano évoluait à $ 0,063808 à 18:26 (16:26 GMT) sur Investing.com Index Samedi, en hausse de 10,37% sur la journée. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 15 mai.

    Cette progression a pousse la capitalisation totale de Cardano a $1,64186B, soit 0,56% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Cardano a atteint $23,91700B.

    Cardano a évolué au sein d'un range s'étendant de $0,059341 a $0,063809 sur les dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, Cardano a affiché une chute de -5,94%. Le volume d'échange sur Cardano au cours des dernières 24 heures a atteint $62,41990M soit 0,10% du volume total échangé sur l'ensemble des crypto-monnaies. Il a ete contenu dans un range de $0,0500 à $0,0671 sur la meme période.

    A son cours actuel, Cardano evolue 95,27% sous son sommet historique du 4 janvier 2018 à $1,35.

    En ce qui concerne les autres cryptomonnaies

    Bitcoin s'affiche actuellement à $10.732,5 selon Investing.com Index, en hausse de 2,97% sur la journée.

    Ethereum évolue de son côté à $229,97 selon Investing.com Index, soit une hausse de de 5,23%.

    La capitalisation de Bitcoin est actuellement de $189,71852B soit 64,76% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies, tandis que la capitalisation du Ethereum atteint $24,72325B ou 8,44% du total du marché des cryptos.

    En lire plus
  • États-Unis: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Dow Jones Industrial Average recule de 0,25%

    juillet 19, 2019, 09:25

    Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Services publics, Santé, et Télécoms a contribué à cette baisse.

    En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a reculé de 0,25%, alors que l'indice S&P 500 s'est replié de 0,62%, et l'indice NASDAQ Composite s'est inscrit en baisse de 0,74%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre Boeing Co (NYSE:BA) en hausse de 4,48% soit 16,18 points pour un cours de clôture de 377,29. En seconde position, on retrouve Caterpillar Inc (NYSE:CAT) qui gagne 1,76% soit 2,36 points pour une clôture à 136,22. Le titre United Technologies Corporation (NYSE:UTX) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,94% soit 1,23 points pour une fin de séance à 132,53.

    American Express Company (NYSE:AXP) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,79% soit 3,58 points pour un cours de clôture de 124,82. The Travelers Companies Inc (NYSE:TRV) abandonne 1,64% soit 2,50 points et termine à 150,21. Pour sa part, UnitedHealth Group Incorporated (NYSE:UNH) lâche 1,58% soit 4,13 points pour un cours de clôture de 256,47.

    Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à State Street Corp (NYSE:STT) qui s'adjuge 6,72% pour un cours de 60,07, Citizens Financial Group Inc (NYSE:CFG) en hausse de 6,34% à 36,81 et Kansas City Southern (NYSE:KSU) qui gagne 4,64% pour un cours de clôture à 123,46.

    Les valeurs les moins performantes sont Alliance Data Systems Corp (NYSE:ADS) en repli de 4,06% à 151,59 en clôture, Pacific Gas&Electric Co (NYSE:PCG) qui perd 3,60% à 17,80 et Gilead Sciences Inc (NASDAQ:GILD), en baisse de 3,23% à 65,04 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à Midatech Pharma PLC ADR (NASDAQ:MTP) qui s'adjuge 43,08% pour un cours de 1,860, Akari Therapeutics PLC (NASDAQ:AKTX) en hausse de 17,80% à 2,250 et Diversicare Healthcare Services Inc (NASDAQ:DVCR) qui gagne 17,30% pour un cours de clôture à 3,69.

    Les valeurs les moins performantes sont ARC Group Worldwide Inc (NASDAQ:ARCW) en repli de 32,43% à 0,250 en clôture, Neuralstem Inc (NASDAQ:CUR) qui perd 30,59% à 5,9000 et MYnd Analytics Inc (NASDAQ:EMMA), en baisse de 28,57% à 7,00 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de New York par 1742 valeurs à 1262 et 27 stables; sur le NASDAQ, 1584 valeurs ont reculé et 1034 ont progressé, 116 sont demeurées inchangées.

    Les titres ARC Group Worldwide Inc (NASDAQ:ARCW) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir abandonné 32,43% soit 0,120 points pour un cours de 0,250.

    L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a progressé de 6,80% atteignant les 14.45.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,13% soit 1,80 points, à $1.426,30 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a progressé de 0,81% soit 0,45 points pour un cours de $55,75 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a gagné 1,47% soit 0,91 points pour un cours de $62,84 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,47% à 1,1222, alors que la paire USD/JPY a pris 0,39% à 107,70.

    L'US Dollar Index a gagné 0,38% à 96,817.

    En lire plus
  • Allemagne: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice DAX gagne 0,26%

    juillet 19, 2019, 05:15

    Investing.com – Allemagne: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Technologie, Médias, et Chimie a contribué à cette hausse.

    En clôture à Francfort, l'indice DAX a progressé de 0,26%, alors que l'indice MDAX s'est inscrit en hausse de 0,42%, et l'indice TecDAX s'est inscrit en hausse de 0,98%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice DAX est à mettre au crédit du titre Wirecard AG (DE:WDIG) en hausse de 5,27% soit 7,350 points pour un cours de clôture de 146,800. En seconde position, on retrouve Continental AG (DE:CONG) qui gagne 2,82% soit 3,30 points pour une clôture à 120,20. Le titre Infineon Technologies AG (DE:IFXGn) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,87% soit 0,306 points pour une fin de séance à 16,680.

    Deutsche Bank AG (DE:DBKGn) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,20% soit 0,084 points pour un cours de clôture de 6,893. SAP SE (DE:SAPG) abandonne 1,16% soit 1,320 points et termine à 112,000. Pour sa part, Merck KGaA (DE:MRCG) lâche 1,10% soit 1,04 points pour un cours de clôture de 93,42.

    Les meilleures performances de l'indice MDAX reviennent à Hella KGaA Hueck&Co (DE:HLE) qui s'adjuge 4,35% pour un cours de 41,76, Sartorius AG Vz (DE:SATG_p) en hausse de 3,63% à 191,300 et Siltronic AG (DE:WAFGn) qui gagne 3,26% pour un cours de clôture à 66,600.

    Les valeurs les moins performantes sont Software AG (DE:SOWGn) en repli de 11,43% à 25,890 en clôture, NORMA Group AG (DE:NOEJ) qui perd 8,98% à 31,020 et Commerzbank AG (DE:CBKG), en baisse de 2,34% à 6,214 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice TecDAX reviennent à Wirecard AG (DE:WDIG) qui s'adjuge 5,27% pour un cours de 146,800, Sartorius AG Vz (DE:SATG_p) en hausse de 3,63% à 191,300 et Siltronic AG (DE:WAFGn) qui gagne 3,26% pour un cours de clôture à 66,600.

    Les valeurs les moins performantes sont Software AG (DE:SOWGn) en repli de 11,43% à 25,890 en clôture, SLM Solutions Group AG (DE:AM3D) qui perd 9,55% à 10,80 et Nordex SE (DE:NDXG), en baisse de 2,24% à 12,650 en clôture.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Francfort par 412 valeurs à 268 et 83 stables.

    Les titres Software AG (DE:SOWGn) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir abandonné 11,43% soit 3,340 points pour un cours de 25,890. Les titres Sartorius AG Vz (DE:SATG_p) ont progressé et atteint un plus haut de 3 ans, après s'être octroyé 3,63% soit 6,700 points pour un cours de 191,300. Les titres NORMA Group AG (DE:NOEJ) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir lâché 8,98% soit 3,060 points pour un cours de 31,020. Les titres Software AG (DE:SOWGn) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir abandonné 11,43% soit 3,340 points pour un cours de 25,890. Les titres Sartorius AG Vz (DE:SATG_p) ont progressé et atteint un plus haut de 3 ans, grâce à une hausse de 3,63% soit 6,700 points pour un cours de 191,300.

    L'indice DAX New Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice DAX, est resté stable à 0,00% atteignant les 14.64.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,14% soit 1,95 points, à $1.426,15 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a reculé de 0,09% soit 0,05 points pour un cours de $55,25 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a gagné 0,26% soit 0,16 points pour un cours de $62,09 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,45% à 1,1224, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,06% à 0,8976.

    L'US Dollar Index a gagné 0,35% à 96,782.

    En lire plus
  • Maroc: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Moroccan All Shares gagne 0,54%

    juillet 19, 2019, 05:05

    Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Matériel électrique et électronique, Holdings, et Construction et matériaux de construction a contribué à cette hausse.

    En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a pris 0,54%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre Stroc Industrie (CS:STR) en hausse de 7,17% soit 0,95 points pour un cours de clôture de 14,20. En seconde position, on retrouve Nexans maroc (CS:NEX) qui gagne 5,73% soit 7,05 points pour une clôture à 130,00. Le titre Wafa assurance (CS:WAA) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,97% soit 143,00 points pour une fin de séance à 3.743,000.

    Fenie brossette (CS:FBR) signe la pire performance de la séance, en perdant 9,97% soit 7,28 points pour un cours de clôture de 65,71. Delattre lev (CS:DLM) abandonne 6,45% soit 5,41 points et termine à 78,50. Pour sa part, Involys (CS:INV) lâche 5,67% soit 8,00 points pour un cours de clôture de 133,00.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Casablanca par 23 valeurs à 16 et 9 stables.

    Les titres Delattre lev (CS:DLM) ont reculé et atteint un plus bas historique, après une baisse de 6,45% soit 5,41 points pour un cours de 78,50.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en août a perdu 0,13% soit 0,07 points, à $55,23 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en septembre a progressé de 0,15% soit 0,09 points pour un cours de $62,02 le baril, alors que l'or pour livraison en août a perdu 0,06% soit 0,85 points pour un cours de $1.427,25 l'once troy.

    La paire EUR/MAD a enregistré une hausse de 0,01% à 10,7689, alors que la paire USD/MAD a pris 0,43% à 9,5915.

    L'US Dollar Index a gagné 0,33% à 96,768.

    En lire plus
  • France: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice CAC 40 gagne 0,03%

    juillet 19, 2019, 05:00

    Investing.com – France: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Aliments et médicaments, Gaz et eaux, et Financier général a contribué à cette hausse.

    En clôture à Paris, l'indice CAC 40 a progressé de 0,03%, alors que l'indice SBF 120 s'est octroyé 0,15%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice CAC 40 est à mettre au crédit du titre Safran SA (PA:SAF) en hausse de 2,58% soit 3,35 points pour un cours de clôture de 133,30. En seconde position, on retrouve STMicroelectronics NV (PA:STM) qui gagne 2,26% soit 0,360 points pour une clôture à 16,315. Le titre TechnipFMC PLC (PA:FTI) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,64% soit 0,36 points pour une fin de séance à 22,25.

    Publicis Groupe (PA:PUBP) signe la pire performance de la séance, en perdant 6,49% soit 3,07 points pour un cours de clôture de 44,20. Societe Generale SA (PA:SOGN) abandonne 1,52% soit 0,34 points et termine à 22,37. Pour sa part, L'Oréal SA (PA:OREP) lâche 1,04% soit 2,60 points pour un cours de clôture de 248,00.

    Les meilleures performances de l'indice SBF 120 reviennent à Compagnie Plastic Omnium SA (PA:PLOF) qui s'adjuge 9,85% pour un cours de 22,75, Coface (PA:COFA) en hausse de 8,41% à 10,70 et Faurecia (PA:EPED) qui gagne 6,11% pour un cours de clôture à 40,13.

    Les valeurs les moins performantes sont Publicis Groupe (PA:PUBP) en repli de 6,49% à 44,20 en clôture, Genfit SA (PA:GNFT) qui perd 2,64% à 16,610 et Nexity (PA:NEXI), en baisse de 2,57% à 38,72 en clôture.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Paris par 289 valeurs à 270 et 91 stables.

    Les titres Safran SA (PA:SAF) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 2,58% soit 3,35 points pour un cours de 133,30. Les titres Publicis Groupe (PA:PUBP) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 6,49% soit 3,07 points pour un cours de 44,20. Les titres Publicis Groupe (PA:PUBP) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 6,49% soit 3,07 points pour un cours de 44,20. Les titres Coface (PA:COFA) ont progressé et atteint un plus haut de 3 ans, après avoir pris 8,41% soit 0,83 points pour un cours de 10,70.

    L'indice CAC 40 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice CAC 40, a progressé de 1,62% atteignant les 14.68, nouveau plus haut d'un mois.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,09% soit 1,25 points, à $1.426,85 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a reculé de 0,02% soit 0,01 points pour un cours de $55,29 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a gagné 0,26% soit 0,16 points pour un cours de $62,09 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,42% à 1,1228, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,01% à 0,8981.

    L'US Dollar Index a gagné 0,33% à 96,768.

    En lire plus
  • 5 risques majeurs qui menacent les actions européennes pour le 2nd semestre

    juillet 19, 2019, 01:10

    Investing.com - Après avoir nettement progressé durant la première partie de l'année, les indices européens pourraient connaitre un second semestre plus difficile. On peut en effet identifier plusieurs facteurs qui sont autant d'ombres qui planent sur les actions européennes d'ici la fin de l'année.

    Nous vous proposons donc dans cet article de faire le point sur les 5 principaux risques qui pourraient donner lieur à un second semestre mouvementé sur les actions européennes.

    Les tensions commerciales Chine-USA

    La trêve conclue lors du G20 à Osaka fin juin entre la Chine et les USA réduit certes le risque que représente la guerre commerciale, mais un accord entre les deux pays reste encore une perspective bien lointaine. Le président Trump a déclaré mardi qu'il y a encore " un long chemin à parcourir " dans les négociations commerciales avec Pékin. Ses derniers commentaires sur les discussions commerciales ont d'ailleurs mis fin à une série de records à Wall Street.

    Et même si le risque de nouveaux tarifs douaniers est écarté, les anciens restent en place, et continuer de grêver l'économie mondiale.

    La BCE pourrait se révéler inefficace

    Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a signalé que la banque centrale pourrait mettre en place de nouvelles mesures de relance monétaire dans la région si l'inflation ne s'améliore pas. La récente nomination de Christine Lagarde au poste de nouveau patron de la BCE, à compter du 1er novembre, a également laissé entendre aux acteurs du marché que la banque centrale devrait maintenir une politique monétaire résolument dovish.

    Toutefois, il y a des chances que de nouvelles mesures de relance n'aient qu'un impact limité selon certains économistes, dans la mesure où les taux sont déjà très bas.

    Et si le marché constate que les assouplissements à venir de la BCE (à qui il ne reste plus beaucoup de marge de manoeuvre) ne parviennent effectivement pas à soutenir l'économie, et qu'ils ne peuvent plus compter sur ce filet de sécurité, les craintes des investisseurs pourraient largement s'accentuer.

    Le Brexit

    Le Royaume-Uni devrait quitter l'Union européenne le 31 octobre prochain. Les pays européens ont décidé en avril de reporter le départ du Royaume-Uni afin de donner plus de temps aux législateurs britanniques pour trouver un plan commun sur la façon de quitter l'UE.

    Toutefois, il n'y a pas eu d'évolution à la Chambre des communes depuis la prorogation, et, avec l'arrivée au pouvoir d'un nouveau premier ministre la semaine prochaine, on se demande de plus en plus si le Royaume-Uni demandera un autre délai ou choisira l'options de la sortie sans accord (Hard Brexit) le 31 octobre - ce dernier serait une source d'incertitude pour l'économie britannique biensur, mais également pour l'économie européenne dans son ensemble.

    Le risque politique italien

    Les pays européens doivent soumettre leurs plans budgétaires pour l'année prochaine à la Commission Européenne avant le 15 octobre. Le plan budgétaire 2020 de l'Italie fera l'objet d'une attention particulière après que Rome ait évité de justesse des amendes de Bruxelles à deux reprises au cours de l'année dernière.

    Par ailleurs, le risque de voir de nouvelles élections organisées devient de plus en plus réel, ce qui constitue une source supplémentaire d'inquiétude.

    Le possible déclenchement d'une guerre commerciale USA-UE

    Les États-Unis doivent décider avant le 18 novembre s'ils imposent ou non des droits de douane sur les voitures européennes exportées aux Etats-Unis.


    Plus tôt cette année, le ministère du Commerce a déclaré que Trump pourrait justifier l'imposition de droits sur les voitures en Europe pour des raisons de sécurité nationale. L'Europe a rejeté cet argument et les deux parties tentent actuellement de négocier un accord en coulisses.

    Les droits de douane sur les voitures auraient des conséquences massives sur l'économie de la zone euro, et surtout pour son principal pilier, l'Allemagne, dont l'économie dépend beaucoup des exportations vers les États-Unis.

    Par ailleurs, l'UE a déjà prévenu qu'elle répliquerait immédiatement si Trump met sa menace à exécution, ce qui promet une escalade de la situation au delà de la première vague de tarifs que Trump imposerait.

    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Europe

    juillet 19, 2019, 10:30

    Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Europe ce Vendredi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Août s'échangeaient à 1.440,25 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,85%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.401,45 dollars et une résistance à 1.454,35 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,23% pour s'échanger à 96,667 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a reculé de 1,02% et s'échangeait à 16,363 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a progressé de 1,81% pour s'échanger à 2,759 dollars la livre.
    En lire plus
  • Top 5 des événements clés à prendre en compte pendant la séance US ce vendredi

    juillet 19, 2019, 09:55

    Investing.com - Voici les cinq principaux événements à prendre en compte pour la séance US sur les marchés financiers ce vendredi 19 juillet :

    1. L'Iran nie l'affirmation de Trump selon laquelle il a détruit un drone, le pétrole remonte.

    Les prix du pétrole ont bondi de plus de 2% vendredi soir après que le président américain Donald Trump ait confirmé que la marine a détruit un drone iranien dans le détroit d'Ormuz, un important point d'étranglement des flux mondiaux de brut, augmentant à nouveau les tensions au Moyen Orient.

    Le pétrole brut a cependant réduit à néant ces gains lorsque Abbas Araqchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères, a réfuté l'information, déclarant que Téhéran n'avait "perdu aucun drone dans le détroit d'Ormuz ni ailleurs" et que les États-Unis pourraient en fait avoir abattu par erreur un des leurs.

    L'escalade des tensions au Moyen-Orient a soutenu les prix du pétrole sur la spéculation d'un impact sur l'offre.

    2. Les actions américaines devraient ouvrir à la hausse grâce à Microsoft (NASDAQ:MSFT), et au soutien de la Fed

    Les contrats à terme américains préviennent d'une ouverture en hausse en raison des solides résultats trimestriels de Microsoft, ainsi que de l'espoir de baisse des taux de la Réserve fédérale, ce qui dope le sentiment

    Wall Street a fermé à la hausse jeudi après que le président de la Fed de New York John Williams ait déclaré que la banque centrale devait "agir rapidement" lorsque l'économie ralentissait et que les taux étaient bas. Bien qu'il n'ait pas fait référence à la prochaine étape lors de la réunion des 30-31 juillet, les marchés en ont déduit qu'il devient plus probable (46%) que la Fed abaisseses taux de 0.50% au lieu de 0.25%.

    Aujourd'hui, c'est James Bullard, le président de la Fed de Saint-Louis, qui pourrait ajouter de l'huile sur le feu, lorsqu'il prendra la parole à l'assemblée annuelle de la Central Bank Research Association. M. Bullard a été le seul décideur politique à exprimer son désaccord à la réunion de juin de la Fed en raison de sa préférence pour une réduction de 25 points de base. Toutefois, il a dit depuis qu'il n'était pas convaincu de la nécessité d'une baisse plus importante.

    En ce qui concerne les données économiques, l'Université du Michigan présentera son rapport préliminaire sur la confiance des consommateurs pour juillet à 10:00 AM (14:00 GMT).

    3. Boeing (NYSE:BA) va prendre en compte une charge de 4,9 milliards de dollars en raison du maintien au sol du 737 MAX

    Boeing a annoncé qu'il lui faudrait provisionner une charge après impôts de 4,9 milliards de dollars pour le deuxième trimestre avant de publier ces résultats le 24 juillet.

    La compagnie a expliqué que cela visait à couvrir les perturbations estimées résultant du maintien au sol continu de ses 737 MAX à la suite de deux accidents mortels. Plusieurs compagnies aériennes ont déclaré qu'elles demanderaient une compensation à Boeing.

    4. AB Inbev vend son unité australienne pour plus de $11 milliards

    Anheuser Busch Inbev (NYSE:BUD) a vu ses actions augmenter de plus de 4% en pré-séance après avoir annoncé la vente de son unité australienne au groupe japonais Asahi (T:2502) pour 11,3 milliards $, dette comprise.

    Il s'agit d'une option de repli pour l'entreprise, qui a fait de la réduction de la dette sa priorité absolue.

    AB InBev a annulé l'introduction en bourse de ses activités asiatiques la semaine dernière après avoir tenté de lever environ 10 milliards de dollars, en raison des conditions du marché.

    5. Le cofondateur de WeWork encaisse 700 millions de dollars avant l'introduction en bourse

    Adam Neuman, co-fondateur de WeWork (NYSE:WEWK), aurait encaissé plus de 700 millions de dollars grâce à un mélange de ventes d'actions et de dettes, selon le Wall Street Journal, qui cite des gens familiers avec la question.

    La société planifierait une journée de rencontre avec les analystes le 31 juillet alors qu'elle se prépare à son introduction en bourse.

    WeWork a récemment été évalué à 47 milliards de dollars dans le cadre d'une collecte de fonds privée, ce qui en fait l'une des entreprises privées les plus fortement valorisées au monde.

    -- Reuters a contribué à ce rapport.

    En lire plus
  • Pourquoi le Bitcoin est repassé au-dessus de 10.000$? Cela va-t-il durer?

    juillet 19, 2019, 08:34

    Investing.com – Après avoir touché un creux à 9065$ mercredi, le Bitcoin avait échoué lors de deux tests à repasser au-dessus du seuil psychologique clé de 10.000$, mais a finalement réussi à franchir ce seuil hier après-midi, accentuant sa hausse jusqu'à un pic à 10.790$ la nuit dernière.

    Contrairement à la baisse des jours précédent, que l'on pouvait attribuer, du moins du point de vue du timing, a divers déclarations d'hostilité enver le Bitcoin et le Libra de la part de Jerome Powell, Donald Trump et Steven Mnuchin, le rebond affiché hier ne semble lié à aucune grosse actualité en particulier, bien que plusieurs éléments positifs puissent être relevés.

    On notera en effett que certains experts ont suggéré que le témoignage de deux jours de Facebook (NASDAQ:FB) devant le Congrès US au sujet de ses plans pour le Libra avait non seulement amélioré l'exposition du grand public au Bitcoin, mais aussi aidé à le différencier de ses pairs, la première crypto-monnaie par capitalisation ayant été évoquée plusieurs fois au cours des auditions.

    "Si quelqu'un m'avait dit il y a sept ans que le président de la Réserve fédérale, le secrétaire au Trésor et le président allaient tous parler publiquement de bitcoin en l'espace de sept jours, j'aurais été extrêmement enthousiasmé ", a déclaré Dan Held, co-fondateur de Interchange.

    On relèvera aussi les commentaires du représentant américain Patrick McHenry qui a déclaré qu'il estime que le Bitcoin "ne peut pas être tué" dans une interview avec CNBC:

    "Je pense qu'il n'y a aucune capacité de tuer Bitcoin. Même les Chinois, avec leur pare-feu et leur intervention extrême dans leur société, n'ont pas pu tuer Bitcoin ", a dit M. McHenry.

    Point technique BTC/USD

    D'un point de vue technique, le retour au-dessus de 10.000$ constitue un signal positif, de même que le retour au-dessus de la moyenne mobile 100 heures actuellement à 10.130$.

    Cependant, il est encore trop tôt pour que l'on puisse considérer que le Bitcoin renoue avec un profil haussier.

    Le seuil psychologique de 11.000$, associé à la moyenne mobile 200 heures à 11.065$ actuellement pourrait en effet constituer un obstacle de taille. Plus haut, 12.000$ sera également une résistance potentielle à prendre en compte.

    Ce n'est qu'au dessus de ce seuil que le profil baissier ne sera plus d'actualité, avec alors 13.000$ en ligne de mire.

    En lire plus
  • EUR/USD: Le fort rebond suite au discours de Williams peut-il se poursuivre?

    juillet 19, 2019, 07:12

    Investing.com – La volatilité augmente depuis hier sur la paire EUR/USD, mais la tendance de fond reste globalement incertaine.

    Rappelons qu'après une correction jusquà un creux à 1.1205 dans la mâtinée, la paire EUR/USD a fortement rebondi, jusqu'à marquer un sommet à 1.1281 au cours de la nuit.

    La chute en première partie de journée était au moins en partie à lier à des information de Bloomberg selon lesquelles la BCE réfléchirait à modifier l'objectif d'inflation de son mandat, ce qui pourrait ouvrir la voie selon les économistes au maintien d'une politique monétaire accomodante plus longtemps que dans le cadre actuel.

    Le président de la Fed de New-York plombe le Dollar

    Le rebond que la paire a affiché ensuite était tout d'abord à attribuer à des facteurs techniques, mais un discours de Williams, le président de la Fed de New-York a très nettement accentué la chute du Dollar, et donc le rebond de l'EUR/USD dans la soirée.

    Celui-ci a en effet estimé qu'il est “préférable de prendre des mesures préventives sur les taux que d'attendre un désastre”, entre autres commentaires dovish. Cela a immédiatement fait bondir la probabilité que la Fed abaisse ses taux de 0.50%, et non de 0.25% à la fin du mois, ce qui explique l'impact fortement baissier sur le Dollar.

    Face à l'impact des propos de son président, la Fed de New-York a ensuite tenté de rectifier le tir, soulignant que le discours de Williams était un discours académique basé sur des travaux de recherche, et qu'il ne contenait aucune indication concernant la réunion de la Fed du 31 juillet.

    Cela a permi de faire remonter le Dollar légèrement, mais la paire EUR/USD conserve cependant l'essentiel des gains d'hier alors que débute la dernière session européenne de trading forex de la semaine.

    Analyse Technique EUR/USD

    L'Euro-Dollar est en effet repassé au-dessus de ses moyennes mobiles 100 et 200 heures et au-dessus de la résistance de 1.1250, qui sont autant d'éléments qui serviront désormais de supports.

    D'un autre côté, la hausse d'hier a aussi permi de confirmer la solidité de la résistance de 1.1280 (avec un 4ème test infructueux depuis le 10 juillet), et la réticence des traders à aller tester le seuil psychologique de 1.13.

    Un retour de la baisse n'est donc pas exclu, mais on pourra considérer que les acheteurs gardent le contrôle tant que l'EUR/USD ne descend pas sous 1.1235-40.

    Une cassure au-dessus de 1.13 confirmerait le biais haussier, et permettrait d'envisager une extension à 1.1350, voire 1.14.

    Enfin, en ce qui concerne le calendrier économique du jour, on surveillera surtout l'indice de confiance des consommateurs selon l'Université du Michigan à 16h, et un discours de Bullard, membre de la Fed, à 17h05.

    En lire plus
  • L'avenir de Netflix pourrait dépendre de Stranger Things après un T2 décevant

    juillet 18, 2019, 12:38

    Investing.com – Les résultats trimestriels de Netflix publiés hier soir après la clôture des bourses US ont largement déçu.

    Non seulement la société a perdu 126 000 abonnés aux Etats-Unis au deuxième trimestre, le premier recul de cette métrique depuis 2011, mais la croissance des abonnés à l'international s'est également révélée nettement inférieure aux attentes, ce qui devrait donner lieu à une nette baisse de l'action ce jeudi.

    Bien qu'un grand nombre des préoccupations du marché au sujet de l'avenir de la société reposent sur la nouvelle concurrence en matière de streaming de la part de sociétés comme Walt Disney, Apple (NASDAQ:AAPL), AT&T's, WarnerMedia et d'autres, Netflix (NASDAQ:NFLX) accuse directement son propre contenu pour justifier le T2 décevant.

    "Nous pensons que le contenu du deuxième trimestre a entraîné une croissance moins importante que nous ne l'avions prévu en abonnements additionnels payants", ont déclaré les dirigeants de Netflix dans une lettre aux actionnaires.

    Tout dépend désormais de Stranger Things?

    Pour rebondir à court terme, Netflix semble désormais se reposer assez largement sur "Stranger Things ", une série dont la saison 3 a fait ses débuts le 4 juillet. La société a déjà déclaré que la nouvelle saison affiche un taux d'audience initial record. "Le troisième trimestre a commencé avec la saison 3 de 'Stranger Things', et les deux premières semaines du troisième trimestre sont fortes", ont déclaré les dirigeants de Netflix, dans un effort pour rassurer les investisseurs.

    Il existe en effet de bonnes raisons d'espérer que la situation se redresse : Le deuxième trimestre est habituellement le pire de l'année pour ce qui est de la croissance du nombre d'abonnés, et le premier trimestre a été beaucoup plus fort que prévu dans ce domaine, ce qui a généré des attentes un peu trop élevées pour le T2.

    Si "Stranger Things" parvient à attirer suffisamment de nouveaux abonnés au troisième trimestre, l'action devrait rebondir.

    À long terme, il reste cependant vital pour Netflix de commencer à planifier la façon de continuer à accroître ses revenus une fois que la croissance du nombre d'abonnés aura atteint un plateau, et sur ce point, la société a encore tout à prouver.

    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie

    juillet 19, 2019, 05:25

    Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Vendredi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Août s'échangeaient à 1.444,65 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 1,16%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.401,45 dollars et une résistance à 1.454,35 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,07% pour s'échanger à 96,518 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a progressé de 1,63% et s'échangeait à 16,462 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a progressé de 1,69% pour s'échanger à 2,766 dollars la livre.
    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Asie

    juillet 19, 2019, 03:00

    Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Asie ce Vendredi.

    Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Août s'échangeaient à 56,27 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 1,75%.

    Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 54,75 dollars et une résistance à 60,92 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 96,442 dollars.

    Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Septembre a progressé de 2,08% et s'échangeait à 63,22 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 6,95 dollars le baril.
    En lire plus
  • États-Unis: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Dow Jones Industrial Average gagne 0,01%

    juillet 18, 2019, 09:25

    Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Services publics, Finance, et Santé a contribué à cette hausse.

    En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a gagné 0,01%, alors que l'indice S&P 500 s'est octroyé 0,36%, et l'indice NASDAQ Composite s'est inscrit en hausse de 0,27%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre International Business Machines (NYSE:IBM) en hausse de 4,59% soit 6,56 points pour un cours de clôture de 149,63. En seconde position, on retrouve Apple Inc (NASDAQ:AAPL) qui gagne 1,14% soit 2,31 points pour une clôture à 205,66. Le titre Intel Corporation (NASDAQ:INTC) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,11% soit 0,55 points pour une fin de séance à 49,94.

    UnitedHealth Group Incorporated (NYSE:UNH) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,33% soit 6,21 points pour un cours de clôture de 260,44. Boeing Co (NYSE:BA) abandonne 2,28% soit 8,41 points et termine à 361,11. Pour sa part, 3M Company (NYSE:MMM) lâche 0,96% soit 1,68 points pour un cours de clôture de 172,99.

    Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à Philip Morris International Inc (NYSE:PM) qui s'adjuge 8,12% pour un cours de 87,63, KLA-Tencor Corporation (NASDAQ:KLAC) en hausse de 6,31% à 133,41 et Union Pacific Corporation (NYSE:UNP) qui gagne 5,82% pour un cours de clôture à 174,13.

    Les valeurs les moins performantes sont Netflix Inc (NASDAQ:NFLX) en repli de 10,27% à 325,21 en clôture, United Rentals Inc (NYSE:URI) qui perd 7,82% à 121,21 et Chesapeake Energy Corporation (NYSE:CHK), en baisse de 7,65% à 1,570 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à Tarena Intl Adr (NASDAQ:TEDU) qui s'adjuge 49,59% pour un cours de 1,81, MYnd Analytics Inc (NASDAQ:EMMA) en hausse de 40,80% à 9,80 et OUTLOOK THERAPEUTICS INC (NASDAQ:OTLK) qui gagne 34,87% pour un cours de clôture à 2,63.

    Les valeurs les moins performantes sont American Electric Technologies Inc (NASDAQ:AETI) en repli de 35,55% à 0,883 en clôture, Eagle Bancorp Inc (NASDAQ:EGBN) qui perd 26,75% à 39,15 et Applied DNA Sciences Inc (NASDAQ:APDN), en baisse de 26,38% à 0,346 en clôture.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de New York par 1615 valeurs à 1385 et 26 stables; sur le NASDAQ, 1451 valeurs ont enregistré une hausse et 1187 ont enregistré une baisse, 104 sont demeurées inchangées.

    Les titres KLA-Tencor Corporation (NASDAQ:KLAC) ont progressé et atteint un plus haut historique, après avoir pris 6,31% soit 7,92 points pour un cours de 133,41. Les titres Chesapeake Energy Corporation (NYSE:CHK) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 7,65% soit 0,130 points pour un cours de 1,570. Les titres Eagle Bancorp Inc (NASDAQ:EGBN) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir abandonné 26,75% soit 14,30 points pour un cours de 39,15. Les titres Applied DNA Sciences Inc (NASDAQ:APDN) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 26,38% soit 0,124 points pour un cours de 0,346.

    L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a perdu 3,15% atteignant les 13.53.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 1,70% soit 24,20 points, à $1.447,50 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a reculé de 1,88% soit 1,07 points pour un cours de $55,71 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a gagné 0,14% soit 0,09 points pour un cours de $62,47 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,03% à 1,1278, alors que la paire USD/JPY a pris 0,00% à 107,30.

    L'US Dollar Index a perdu 0,53% à 96,343.

    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance américaine

    juillet 18, 2019, 07:45

    Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance américaine ce Jeudi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Août s'échangeaient à 1.446,25 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 1,61%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.401,45 dollars et une résistance à 1.448,30 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,52% pour s'échanger à 96,347 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a progressé de 2,42% et s'échangeait à 16,358 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a progressé de 0,00% pour s'échanger à 2,716 dollars la livre.
    En lire plus
  • Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine

    juillet 18, 2019, 07:10

    Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine ce Jeudi.

    Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Gaz naturel pour livraison en Août s'échangeaient à 2,288 dollars par million de BTU (British thermal units) au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,69%.

    Plus tôt, par million de BTU (British thermal units) s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le gaz naturel était susceptible de trouver un support à 2,266 dollars et une résistance à 2,481 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,41% pour s'échanger à 96,453 dollars.

    Ailleurs sur le Nymex, Le pétrole Brut pour livraison en Août a reculé de 2,78% et s'échangeait à 55,20 dollars le baril tandis que Le fuel pour livraison en Août a reculé de 1,51% pour s'échanger à 1,8641 dollars par gallon.
    En lire plus
  • Allemagne: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice DAX recule de 0,92%

    juillet 18, 2019, 05:15

    Investing.com – Allemagne: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Logiciels, Ressources de base, et Alimentation et boissons a contribué à cette baisse.

    En clôture à Francfort, l'indice DAX a perdu 0,92%, signant ainsi un plus bas d'un mois, alors que l'indice MDAX a enregistré une baisse de 0,74%, et l'indice TecDAX s'est inscrit en baisse de 1,32%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice DAX est à mettre au crédit du titre Merck KGaA (DE:MRCG) en hausse de 1,92% soit 1,78 points pour un cours de clôture de 94,46. En seconde position, on retrouve Deutsche Boerse AG (DE:DB1Gn) qui gagne 1,06% soit 1,350 points pour une clôture à 128,400. Le titre RWE AG (DE:RWEG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,89% soit 0,210 points pour une fin de séance à 23,800.

    SAP SE (DE:SAPG) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,12% soit 6,150 points pour un cours de clôture de 113,910. Wirecard AG (DE:WDIG) abandonne 1,97% soit 2,800 points et termine à 139,450. Pour sa part, ThyssenKrupp AG (DE:TKAG) lâche 1,75% soit 0,200 points pour un cours de clôture de 11,240.

    Les meilleures performances de l'indice MDAX reviennent à Siltronic AG (DE:WAFGn) qui s'adjuge 2,38% pour un cours de 64,500, Morphosys AG O.N. (DE:MORG) en hausse de 1,79% à 99,5000 et Deutsche Wohnen AG (DE:DWNG) qui gagne 1,25% pour un cours de clôture à 33,110.

    Les valeurs les moins performantes sont Drillisch AG (DE:DRIG) en repli de 9,33% à 26,420 en clôture, Hochtief AG (DE:HOTG) qui perd 9,05% à 96,95 et United Internet AG (DE:UTDI), en baisse de 7,24% à 26,020 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice TecDAX reviennent à Siltronic AG (DE:WAFGn) qui s'adjuge 2,38% pour un cours de 64,500, Morphosys (DE:MORG) en hausse de 1,79% à 99,500 et Aixtron SE NA O.N. (DE:AIXGn) qui gagne 1,36% pour un cours de clôture à 7,6000.

    Les valeurs les moins performantes sont Drillisch AG (DE:DRIG) en repli de 9,33% à 26,420 en clôture, United Internet AG (DE:UTDI) qui perd 7,24% à 26,020 et SAP SE (DE:SAPG), en baisse de 5,12% à 113,910 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Francfort par 489 valeurs à 195 et 77 stables.

    Les titres Hochtief AG (DE:HOTG) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir lâché 9,05% soit 9,65 points pour un cours de 96,95. Les titres United Internet AG (DE:UTDI) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir lâché 7,24% soit 2,030 points pour un cours de 26,020. Les titres United Internet AG (DE:UTDI) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir abandonné 7,24% soit 2,030 points pour un cours de 26,020.

    L'indice DAX New Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice DAX, a progressé de 3,61% atteignant les 14.64.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,31% soit 4,45 points, à $1.427,75 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a reculé de 2,75% soit 1,56 points pour un cours de $55,22 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a perdu 2,75% soit 1,75 points pour un cours de $61,91 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,02% à 1,1225, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,35% à 0,8994.

    L'US Dollar Index a perdu 0,03% à 96,828.

    En lire plus
  • Maroc: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Moroccan All Shares recule de 0,78%

    juillet 18, 2019, 05:05

    Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Construction et matériaux de construction, Services publics, et Holdings a contribué à cette baisse.

    En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a perdu 0,78%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre S2M (CS:S2M) en hausse de 6,00% soit 15,00 points pour un cours de clôture de 265,00. En seconde position, on retrouve Nexans maroc (CS:NEX) qui gagne 5,99% soit 6,95 points pour une clôture à 122,95. Le titre Fenie brossette (CS:FBR) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,78% soit 3,99 points pour une fin de séance à 72,99.

    Stroc Industrie (CS:STR) signe la pire performance de la séance, en perdant 6,62% soit 0,94 points pour un cours de clôture de 13,25. Auto nejma (CS:NEJ) abandonne 5,95% soit 125,000 points et termine à 1.975,000. Pour sa part, Smi (CS:SMI) lâche 5,92% soit 71,00 points pour un cours de clôture de 1.129,000.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Casablanca par 24 valeurs à 17 et 7 stables.

    Les titres Auto nejma (CS:NEJ) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 5,95% soit 125,000 points pour un cours de 1.975,000.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en août a perdu 2,92% soit 1,66 points, à $55,12 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en septembre a reculé de 2,87% soit 1,83 points pour un cours de $61,83 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,28% soit 4,05 points pour un cours de $1.427,35 l'once troy.

    La paire EUR/MAD a enregistré une hausse de 0,20% à 10,7523, alors que la paire USD/MAD a pris 0,20% à 9,5801.

    L'US Dollar Index a perdu 0,01% à 96,840.

    En lire plus
  • France: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice CAC 40 recule de 0,38%

    juillet 18, 2019, 05:00

    Investing.com – France: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Aliments et médicaments, Gaz et eaux, et Financier général a contribué à cette baisse.

    En clôture à Paris, l'indice CAC 40 a lâché 0,38%, alors que l'indice SBF 120 a enregistré une baisse de 0,39%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice CAC 40 est à mettre au crédit du titre EssilorLuxottica SA (PA:ESLX) en hausse de 1,93% soit 2,25 points pour un cours de clôture de 118,80. En seconde position, on retrouve Veolia (PA:VIE) qui gagne 0,48% soit 0,110 points pour une clôture à 22,800. Le titre Danone SA (PA:DANO) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,32% soit 0,24 points pour une fin de séance à 75,74.

    ArcelorMittal S.A. (AS:MT) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,60% soit 0,392 points pour un cours de clôture de 14,702. Dassault Systemes SE (PA:DAST) abandonne 1,96% soit 2,70 points et termine à 135,40. Pour sa part, Crédit Agricole SA (PA:CAGR) lâche 1,60% soit 0,175 points pour un cours de clôture de 10,790.

    Les meilleures performances de l'indice SBF 120 reviennent à Ubisoft Entertainment SA (PA:UBIP) qui s'adjuge 4,28% pour un cours de 76,520, Télévision Française 1 SA (PA:TFFP) en hausse de 3,05% à 8,960 et Ipsen SA (PA:IPN) qui gagne 2,25% pour un cours de clôture à 113,50.

    Les valeurs les moins performantes sont Soitec SA (PA:SOIT) en repli de 5,28% à 92,450 en clôture, Bureau Veritas SA (PA:BVI) qui perd 3,32% à 21,29 et ALD SA (PA:ALDA), en baisse de 3,31% à 12,86 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Paris par 383 valeurs à 182 et 83 stables.

    Les titres Veolia (PA:VIE) ont progressé et atteint un plus haut de 3 ans, grâce à une hausse de 0,48% soit 0,110 points pour un cours de 22,800.

    L'indice CAC 40 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice CAC 40, a progressé de 6,71% atteignant les 14.44, nouveau plus haut d'un mois.

    D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,31% soit 4,35 points, à $1.427,65 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a reculé de 2,78% soit 1,58 points pour un cours de $55,20 le baril, alors que le Brent pour livraison en septembre a perdu 2,70% soit 1,72 points pour un cours de $61,94 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,01% à 1,1224, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,35% à 0,8994.

    L'US Dollar Index a perdu 0,03% à 96,828.

    En lire plus

PROFIT MOBILE

Télécharger Maintenant

iphone.png

CHOISISSEZ VOTRE ABONNEMENT ET REJOIGNEZ-NOUS

★★

INTRODUCTION

Maximisez la capacité de trading en ligne

entry-level.png
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT
★★

EXPÉRIMENTÉ

Des outils de trading évolués pour les utilisateurs expérimentés

advanced-level.png
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT
★★★

PRO

Offres spéciales pour les traders professionnels

pro-level-(1).png
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT

LES 70 PREMIERS ORDRES DE NOTRE TRADER

  • - Melissa Sekibo, 35

    location_on Cape Town, South Africa
    format_quote J'ai commencé le trading sans aucune expérience. Au début, c'était difficile, mais avec l'aide de mon gestionnaire de compte de 70Trades, j'ai été en mesure de réaliser de gros bénéfices très rapidement. Le trading des devises n'a jamais été aussi facile.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Jessica Williams , 43

    location_on Perth, Australia
    format_quote Mon formateur en investissement m'a conseillé de ne pas me décourager quand j'ai commencé. Je n'ai pas gagné beaucoup d'argent jusqu'à ce que j'ai acquis une certaine expérience. Mais je suis content d'avoir continué à trader.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Rajeev Ganesh, 35

    location_on Bangalore, India
    format_quote C'est formidable de voir vos bénéfices augmenter chaque mois. Plus j'acquière de confiance et de connaissances, plus je gagne. Il n'existe rien de mieux que de voir gonfler votre compte bancaire. Vous avez simplement besoin de lui laisser un peu de temps.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Carlos Santos, 36

    location_on Rio de Janeiro, Brazil
    format_quote Avec l'application mobile de 70Trades, je peux trader et gagner partout où je veux. Il m'est même arrivé de gagner 608 $ en 5 minutes en tradant du pétrole. Pour vous dire à quel point le trading peut être facile.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
  • - Gan Chaiprasit, 46

    location_on Hat Yai, Thailand
    format_quote J'ai été surpris de constater à quel point je pouvais gagner tout de suite grâce au trading en ligne. J'ai gardé la plus grande part de mes bénéfices dans mon compte de trading, ce qui m'a aidé à augmenter mes bénéfices au fil du temps. Après 70 ordres, les résultats étaient très impressionnants.
    first 70 trades
    $ MEILLEUR BÉNÉFICE
    $ BÉNÉFICE TOTAL
3DS VISA VISA ELECTRON MasterCardMasterCardSecureCode Maestro Skrill Neteller Eco Payz Yuupay