UA-85227332-3
 
 
Avez vous déjà un compte? Connexion

La BCE va-t-elle réellement abaisser ses taux? A quelle échéance?

Investing.com – Le président de la BCE Mario Draghi a surpris le marché hier en évoquant des baisses de taux, ce qui a plombé l'Euro, et soutenu les marchés actions en Europe.

Face à ces déclarations dovish, les anticipations de baisse de taux de la BCE on en effet progressé, ce qui pourrait maintenir la monnaie unique sous pression pour les prochaines semaines.

Plusieurs banques ont d'ailleurs déjà mis à jour leurs anticipations, comme JP Morgan, qui a annoncé prévoir désormais une nouvelle baisse du taux de dépôt de la BCE de 0.10% au mois de septembre 2019.

De son côté, la Commerzbank (DE:CBKG) prévoit une baisse de taux dès le mois de juillet, soulignant que "le discours de Draghi d'hier à Sintra pourrait bien ouvrir la voie à la prochaine série de mesures de relance à grande échelle, semblable à celui qu'il a prononcé à Jackson Hole en 2014. Essentiellement, la BCE ne pouvait plus tolérer la combinaison défavorable de l'effondrement des points morts d'inflation et de la hausse des rendements réels depuis la réunion d'il y a deux semaines."

Soulignons que la BCE se réunira le 25 juillet prochain et que de nombreux indicateurs économiques pourraient influencer son opinion d'ici là, avec également la réunion Trump-Xi qui aura lieu lors du sommet du G20 la semaine prochaine.

A ce stade, il semble toutefois bien trop tôt pour envisager une baisse de taux en juillet.

La BCE pourrait cependant modifier sa forward guidance pour refléter une position plus dovish.

Enfin, on notera que selon des informations diffusées par Reuters, il existerait au sein de la BCE des divisions et divergences d'opinion sur les outils à utiliser pour assouplir la politique monétaire, si la BCE décide d'agir en ce sens.

Certains membres seraient en effet davantage favorables à un QE qu'à une baisse de taux, tandis que d'autres voudraient se contenter de modifier les forward guidance pour tirer vers le haut les anticipations d'inflation sans avoir à toucher réellement aux leviers monétaires.

En lire plus

Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mercredi

Investing.com - Voici les cinq principales choses à connaître sur les marchés financiers le mercredi 19 juin:

1. Un biais d'assouplissement de la part de la Fed attendu dans la décision politique

On s'attend globalement à ce que la Réserve Fédérale laisse ses taux inchangés lors de sa décision de politique monétaire à 20h00 mercredi, mais les analystes sont convaincus que la banque centrale américaine adoptera un ton plus dovish afin de préparer le terrain pour des réductions plus tard dans l'année.

Le marché sera axé sur le graphique en points, qui figure dans les projections économiques publiées parallèlement à la déclaration - qui reflète les prévisions des décideurs en ce qui concerne l'évolution future des taux d'intérêt.

Une demi-heure après la décision, le président de la Fed, Jerome Powell, exposera le résumé de la réunion sur la politique monétaire et présentera des observations sur les perspectives actuelles.

Les anticipent à plus de 80% de probabilité une réduction des taux en juillet, avec deux réductions supplémentaires d'ici la fin de l'année se situant juste en dessous de la barre des 50%.

Les tensions commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine, conjuguées à une inflation modérée, ont accentué la pression en faveur d’un assouplissement de la politique monétaire.

Le président américain Donald Trump a également régulièrement reproché à la Fed de ne pas baisser ses taux. Bloomberg a rapporté mardi que la Maison Blanche avait étudié la rétrogradation de Powell en février.

Quand on lui a demandé mardi s'il souhaitait toujours rétrograder Powell, Trump a répondu: "Voyons ce qu'il fait."

2. La prudence règne à Wall Street avant la Fed

Les futures US sont restés en attente près de la marque inchangée mercredi, avant la décision de la Fed et l’apparition de Powell.

L'attentisme a pris le relais après une forte clôture à Wall Street mardi, alors que les négociations commerciales avec la Chine reprenaient de la vigueur avant la tenue d'une "réunion prolongée" avec le président chinois Xi Jinping au G20 la semaine prochaine.

Les gains solides se sont étendus aux actions asiatiques durant la nuit, le Nikkei 225 du Japon ayant bondi de 1,8% et le Shanghai Composite en Chine terminant en hausse de 1%.

Les actions européennes ont pris des bénéfices mercredi, après que le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, ait annoncé la possibilité de nouvelles mesures de stimulation une journée plus tôt, ce qui a permis aux marchés boursiers de la région de réaliser leur meilleure performance en cinq mois.

3. Les marchés du Pétrole se méfient d'une nouvelle hausse surprise des stocks

Le rapport sur le pétrole de l' Energy Information Administration doit être publié mercredi, les marchés craignant que les stocks de brut américains augmentent pour la troisième semaine consécutive.

Le consensus prédit une baisse des stocks de brut de 1,08 million pour la semaine terminée le 14 juin, mais les deux précédents rapports de l'EIA ont enregistré une hausse inattendue des stocks, entraînant une baisse du pétrole .

Dans son propre rapport publié mardi soir, l'American Petroleum Institute a annoncé une baisse de 0,812 million de barils la semaine dernière.

4. CBS préparerait une nouvelle offre d'achat sur Viacom

CBS (NYSE: CBS) préparerait à nouveau une offre d'achat sur Viacom (NASDAQ: VIA) dans les prochaines semaines, selon des sources citées par le Wall Street Journal.

Des discussions préliminaires ont déjà eu lieu sur la structure de l'accord dans le cadre d'une troisième tentative de réunification des sociétés dissociées il y a plus de dix ans.

Le WSJ a toutefois souligné qu’un accord était «loin d’être acquis», la fixation du prix d’une transaction sur actions étant l’un des principaux obstacles.

5. Google, Adobe et Oracle sous les projecteurs dans la technologie

Alors que Alphabet (NASDAQ: GOOGL) se prépare pour sa réunion annuelle des actionnaires de mercredi, un groupe d'activistes actionnaires envisage de proposer que la société se réduise elle-même avant que les régulateurs la forcent à le faire.

"Nous pensons que la réduction stratégique volontaire de la taille de la société donnerait plus de valeur aux actionnaires que les ventes d'actifs imposées par les régulateurs", a déclaré la proposition de SumOfUs, un groupe basé aux Etats-Unis visant à limiter le pouvoir croissant des entreprises.

Même s’il est très improbable que la proposition aboutisse compte tenu de la majorité des actions détenues par les deux principaux dirigeants d’Alphabet, Larry Page et Sergey Brin, la proposition met en lumière l’augmentation récente du nombre d’enquêtes antitrust menées auprès de grandes entreprises de technologie.

Toujours dans le secteur de la technologie, les actions d'Adobe (NASDAQ: ADBE) ont bondi de plus de 4% en préouverture, après des résultats trimestriels supérieurs aux estimations. Oracle (NYSE: ORCL) doit publier ses propres chiffres après la clôture du marché.

- Reuters a contribué à ce rapport.

En lire plus

StockBeat: L'acte de sauvetage d'IAG pour le 737 MAX a mal tourné

Par Geoffrey Smith

Investing.com - International Airlines Group (LON: ICAG) a porté secours à Boeing (NYSE: BA) - mais le marché n’aime pas ça.

Les actions du groupe mère de British Airways, Iberia et Vueling se situent au bas des indices boursiers espagnols et britanniques, après la signature d'une lettre d'intention pour l'achat de 200 Boeing 737 MAX, y compris le modèle 737-8 impliqué dans deux accidents mortels au cours de la dernière année.

Le vote de confiance accordé à l’ancienne vache à lait de Boeing, immobilisée au sol dans le monde depuis mars, avait provoqué une forte reprise des actions boursières de Boeing mardi, avec une hausse de plus de 5% à son plus haut niveau en un mois.

Mais à 10h30, les actions d’IAG étaient en baisse de 4,5% à Londres et de 4,6% à Madrid, tandis que le britannique FTSE était en baisse de 0,3% et l'Ibex 35 en baisse de 0,5%. L'indice de référence Euro Stoxx 600 a perdu 1,5 point, ou 0,4% à 383,68, consolidant après la reprise vertigineuse déclenchée mardi par le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi.

La taille de la transaction et le besoin évident pour Boeing de faire une bonne publicité pour relancer les ventes moribondes suggèrent que IAG obtiendra les avions à un prix très avantageux par rapport au prix catalogue de Boeing, bien que le bref communiqué de presse de la société ne contienne rien à ce sujet.

Mais si l'entreprise obtient une si bonne affaire, pourquoi l'action est-elle en baisse? Le risque de dépenser de l’argent pour un avion qui n’est pas autorisé à voler semble minime, étant donné que le calendrier de livraison est compris entre 2023 et 2027. Cela donne sûrement à Boeing plus de temps que nécessaire pour satisfaire même les régulateurs et les compagnies aériennes les plus soucieux de la sécurité (Il convient de noter que la commande est également divisée entre le modèle 737-8 et le modèle 737-10, qui ne pose pas de problème de sécurité notable.)

De plus, tout ce qui a été signé est une lettre d’intention qui, comme il est dit dans la déclaration, est «sujette à un accord formel». Il n’est pas dit que IAG a effectivement engagé de l’argent à ce stade, ou aurait besoin de le faire si des scénarios de catastrophe redoutés pour le 737 MAX se matérialisent.

Le retrait radical d’Airbus, son fournisseur privilégié au cours des dernières années, en particulier pour les vols court-courriers, avec tous les risques opérationnels que cela comporte, est peut-être plus préoccupant.

Mais l’ampleur de l’ordre est sans doute la principale raison du déclin du titre. La limite supérieure représenterait plus du tiers de la flotte existante d’IAG. Bien que certains avions remplacent évidemment les avions en retraite, la commande semble préparer la voie à une nouvelle augmentation de la capacité sur un marché européen déjà inondé d'avions.

Il y a aussi une explication plus macchiavellienne, mais peut-être pas la plus probable. En augmentant ses options, le PDG d’IAG, Willie Walsh, a clairement fait savoir qu’il n’aurait jamais besoin d’acheter son rival, Norwegian Air Shuttle (OL: NWC) pour satisfaire ses ambitions de croissance. Cela supprime un autre pilier du prix de l’action du discounter, qui a atteint son plus bas niveau en huit ans la semaine dernière. Walsh a récemment minimisé toute suggestion de relancer son intérêt à prendre le contrôle de Norwegian, mais il n'en reste pas moins que l'ordre a indirectement augmenté les chances pour IAG de racheter sa jeune flotte à un prix dérisoire à l'avenir - à un point où il peut se sentir capable de laisser son propre ordre Boeing expirer tranquillement.

En lire plus

EUR/USD plonge alors que Draghi envisage des baisses de taux

Par David Wagner

Investing.com – L’Euro plonge ce mardi, souffrant d’une intervention dovish du patron de la BCE, la monnaie unique repassant sous le seuil psychologique de 1.12 pour la première fois depuis deux semaines.

Draghi fait plonger l’Euro en évoquant des baisses de taux

Mario Draghi a donc affirmé que « davantage de baisses de taux font partie de la boite à outils de la BCE ».

Il a par ailleurs souligné que si les perspectives économiques ne s’améliorent pas, d’autres stimuli monétaires seront nécessaires.

L’idée d’une possible baisse de taux de la BCE n’est pas réellement nouvelle, plusieurs membres de la banque centrale ayant évoqué cette possibilité. De plus, les conditions économiques en dégradation pourraient effectivement justifier une baisse de taux, d’autant plus que plusieurs facteurs (comme la guerre commerciale) pourraient aggraver la situation.

Cependant, c’est la première fois que Draghi évoque lui-même si ouvertement cette possibilité.

On peut ainsi s’attendre à plus de détails en ce sens lors de la prochaine réunion de la BCE, une perspective qui pourrait maintenir la pression sur l’Euro.

La réunion de la Fed de demain représente également un risque majeur

L'Euro pourrait également accentuer sa chute si la réunion de la Fed de demain soir déçoit les attentes du marché.

En effet, les investisseurs anticipent une probabilité proche de 85% de voir la Fed abaisser ses taux au mois de juillet. Les anticipations sont donc si élevées que pour ne pas les décevoir, la Fed devra très clairement pré-annoncer cette hausse des taux lors de sa réunion de demain.

Si ce n’est pas le cas, il faudra s’attendre à une réévaluation à la baisse des probabilités de baisse des taux de la Fed pour le mois prochain, avec à la clé un fort impact haussier sur le Dollar qui renforcerait le plongeon de l'EUR/USD.

On notera qu'à l'inverse, une confirmation par la Fed qu’elle abaissera ses taux le mois prochain pourrait ne pas avoir un impact trop prononcé, les anticipations de hausse de taux ayant peu de marge pour progresser à la hausse.

En d'autres termes, la réaction de haussière de l'EUR/USD face à la réunion de la Fed de demain soir si elle confirme une baisse de taux à venir sera moins importante que sa réaction baissière si la Fed échoue à contenter les attentes du marché.

Seuils à surveiller sur EUR/USD

Enfin, en ce qui concerne les supports et résistances à surveiller à court terme, on notera que 1.1150 pourrait jouer le rôle de support intermédiaire, avant le plus bas annuel à 1.1106.

A la hausse, 1.12, 1.1240-50, 1.1290-1.13 et 1.1340-50 sont les premières résistances à prendre en compte.

En lire plus

Chine: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Shanghai Composite gagne 0,96%

Investing.com – Chine: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mercredi; la progression des secteurs Voyage et loisirs, Assurance vie, et Hardware et équipements technologiques a contribué à cette hausse.

En clôture à Shanghai, l'indice Shanghai Composite a gagné 0,96%, alors que l'indice SZSE Component s'est inscrit en hausse de 1,38%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Shanghai Composite est à mettre au crédit du titre Wuhan Xianglong Power Industry Co Ltd (SS:600769) en hausse de 10,10% soit 0,520 points pour un cours de clôture de 5,670. En seconde position, on retrouve KPC Pharmaceuticals Inc (SS:600422) qui gagne 10,05% soit 1,060 points pour une clôture à 11,610. Le titre First Tractor Co Ltd (SS:601038) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 10,04% soit 0,740 points pour une fin de séance à 8,110.

Hareon Solar Technology Co Ltd (SS:600401) signe la pire performance de la séance, en perdant 12,50% soit 0,020 points pour un cours de clôture de 0,140. Antong Holdings Co Ltd (SS:600179) abandonne 5,00% soit 0,220 points et termine à 4,180. Pour sa part, Kangmei Pharmaceutical Co Ltd (SS:600518) lâche 4,58% soit 0,130 points pour un cours de clôture de 2,710.

Les meilleures performances de l'indice SZSE Component reviennent à Guangdong Homa Appliances Co Ltd (SZ:002668) qui s'adjuge 10,11% pour un cours de 5,23, Shenzhen Worldunion Properties Consultancy Inc (SZ:002285) en hausse de 9,75% à 4,84 et Wuhan Jingce Electronic Technology Co Ltd (SZ:300567) qui gagne 8,38% pour un cours de clôture à 48,37.

Les valeurs les moins performantes sont Chuying Agro-Pastoral Group Co Ltd (SZ:002477) en repli de 5,10% à 0,93 en clôture, Yinyi Real Estate Co Ltd (SZ:000981) qui perd 4,89% à 1,75 et Shandong Qixing Iron Tower Co Ltd (SZ:002359), en baisse de 3,79% à 2,79 en clôture.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Shanghaï par 1289 valeurs à 150 et 41 stables.

Les titres Hareon Solar Technology Co Ltd (SS:600401) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir lâché 12,50% soit 0,020 points pour un cours de 0,140. Les titres First Tractor Co Ltd (SS:601038) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 10,04% soit 0,740 points pour un cours de 8,110. Les titres Kangmei Pharmaceutical Co Ltd (SS:600518) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 4,58% soit 0,130 points pour un cours de 2,710. Les titres Chuying Agro-Pastoral Group Co Ltd (SZ:002477) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 5,10% soit 0,05 points pour un cours de 0,93. Les titres Shandong Qixing Iron Tower Co Ltd (SZ:002359) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir abandonné 3,79% soit 0,11 points pour un cours de 2,79.

L'indice CBOE China Etf Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Shanghai Composite, est resté stable à 0,00% atteignant les 22.56.

D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,30% soit 4,00 points, à $1.346,70 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a progressé de 0,35% soit 0,19 points pour un cours de $54,30 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 0,39% soit 0,24 points pour un cours de $62,38 le baril.

La paire USD/CNY a enregistré une hausse de 0,09% à 6,9066, alors que la paire EUR/CNY a pris 0,08% à 7,7282.

L'US Dollar Index a gagné 0,04% à 97,188.

En lire plus

Le Bitcoin recule, le projet crypto-monnaie de Facebook inquiète les législateurs

Investing.com - Le Bitcoin et les autres crypto-monnaies majeures ont chuté mercredi matin à la suite d'informations selon lesquelles le comité américain des services financiers a demandé à la société de suspendre le développement de sa crypto-monnaie.

Le Bitcoin a chuté de 0,1% à 9 152,5$ à 10h30. L' Ethereum a reculé de 0,1% à 268,78$, tandis que XRP a perdu 1,3% à 0,43485.

Le Litecoin surpasse ses concurrents aujourd'hui et a progressé de 5,4% à 138,477$.

La chute des prix est survenue après que Maxine Waters, présidente du Comité américain des services financiers, a demandé à Facebook (NASDAQ: FB) d’interrompre le développement de sa nouvelle crypto-monnaie, Libra, jusqu’à ce que les législateurs et les régulateurs aient correctement examiné le projet.

"Avec l'annonce de la création d'une crypto-monnaie, Facebook poursuit son expansion non contrôlée et étend sa portée sur la vie de ses utilisateurs", a déclaré Waters dans un communiqué.

"Compte tenu du passé troublé de la société, je demande à Facebook d’accepter un moratoire sur toute avancée dans le développement d’une crypto-monnaie jusqu’à ce que le Congrès et les régulateurs aient la possibilité d’examiner ces questions et de prendre des mesures", a-t-elle ajouté.

La nouvelle est venue après que le géant des médias sociaux a officiellement révélé les détails de ses projets de crypto-monnaie.

La société a annoncé avoir noué des liens avec 28 partenaires au sein d'une entité basée à Genève, Libra Association, qui régira la nouvelle pièce de monnaie numérique, tandis que Facebook a elle-même créé une filiale, Calibra, qui propose des portefeuilles numériques pour la crypto-monnaie.

La nouvelle pièce numérique devrait être lancée au cours du premier semestre 2020.

Selon des informations parvenues précédemment, la France a demandé aux banques centrales du G7 de préparer un rapport sur le projet, tandis qu'un membre allemand du Parlement européen a averti que les régulateurs devraient être sur le qui-vive.

En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Mercredi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Août s'échangeaient à 1.348,55 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,16%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.331,60 dollars et une résistance à 1.358,35 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 97,162 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Juillet a reculé de 0,20% et s'échangeait à 14,963 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Juillet a reculé de 0,11% pour s'échanger à 2,703 dollars la livre.
En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie ce Mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Août s'échangeaient à 54,22 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,20%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 50,92 dollars et une résistance à 54,59 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,02% pour s'échanger à 97,172 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Août a reculé de 0,05% et s'échangeait à 62,17 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 7,95 dollars le baril.
En lire plus

États-Unis: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Dow Jones Industrial Average gagne 1,35%

Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs Technologie, Industries, et Pétrole et gaz a contribué à cette hausse.

En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a progressé de 1,35%, signant ainsi un plus haut d'un mois, alors que l'indice S&P 500 a enregistré une hausse de 0,97%, et l'indice NASDAQ Composite a enregistré une hausse de 1,39%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre Boeing Co (NYSE:BA) en hausse de 5,42% soit 19,22 points pour un cours de clôture de 374,12. En seconde position, on retrouve 3M Company (NYSE:MMM) qui gagne 3,05% soit 5,08 points pour une clôture à 171,86. Le titre Intel Corporation (NASDAQ:INTC) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,69% soit 1,24 points pour une fin de séance à 47,37.

Procter&Gamble Company (NYSE:PG) signe la pire performance de la séance, en perdant 1,26% soit 1,40 points pour un cours de clôture de 109,59. Walt Disney Company (NYSE:DIS) abandonne 1,22% soit 1,72 points et termine à 139,25. Pour sa part, Verizon Communications Inc (NYSE:VZ) lâche 0,49% soit 0,28 points pour un cours de clôture de 57,35.

Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à Xilinx Inc (NASDAQ:XLNX) qui s'adjuge 6,94% pour un cours de 111,78, Micron Technology Inc (NASDAQ:MU) en hausse de 5,74% à 34,29 et Qorvo Inc (NASDAQ:QRVO) qui gagne 5,56% pour un cours de clôture à 65,09.

Les valeurs les moins performantes sont SL Green Realty Corp (NYSE:SLG) en repli de 3,46% à 85,46 en clôture, Constellation Brands Inc Class A (NYSE:STZ) qui perd 2,81% à 181,97 et Western Union Company (NYSE:WU), en baisse de 2,49% à 19,56 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à Moneygram Int (NASDAQ:MGI) qui s'adjuge 167,59% pour un cours de 3,88, China Internet Nationwide Financial Services Inc (NASDAQ:CIFS) en hausse de 50,00% à 1,92 et Sophiris Bio Inc (NASDAQ:SPHS) qui gagne 34,87% pour un cours de clôture à 0,958.

Les valeurs les moins performantes sont ContraVir Pharmaceuticals Inc (NASDAQ:CTRV) en repli de 45,42% à 5,3000 en clôture, Senmiao Technology Ltd (NASDAQ:AIHS) qui perd 42,48% à 2,64 et Digital Ally Inc (NASDAQ:DGLY), en baisse de 42,07% à 1,680 en clôture.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de New York par 2147 valeurs à 885 et 25 stables; sur le NASDAQ, 1837 valeurs ont enregistré une hausse et 814 ont enregistré une baisse, 100 sont demeurées inchangées.

Les titres Senmiao Technology Ltd (NASDAQ:AIHS) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 42,48% soit 1,95 points pour un cours de 2,64. Les titres Digital Ally Inc (NASDAQ:DGLY) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir lâché 42,07% soit 1,220 points pour un cours de 1,680.

L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a perdu 1,30% atteignant les 15.15.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,54% soit 7,25 points, à $1.350,15 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a progressé de 4,08% soit 2,13 points pour un cours de $54,30 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 0,05% soit 0,03 points pour un cours de $62,26 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,04% à 1,1196, alors que la paire USD/JPY a pris 0,00% à 108,44.

L'US Dollar Index a gagné 0,10% à 97,153.

En lire plus

Italie: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Investing.com Italie 40 gagne 2,44%

Investing.com – Italie: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs Technologie, Services publics, et Finance a contribué à cette hausse.

En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a progressé de 2,44%, signant ainsi un plus haut d'un mois.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre CNH Industrial (MI:CNHI) en hausse de 4,72% soit 0,398 points pour un cours de clôture de 8,834. En seconde position, on retrouve Banca Generali (MI:BGN) qui gagne 4,02% soit 0,96 points pour une clôture à 24,86. Le titre UniCredit SpA (MI:CRDI) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,78% soit 0,3820 points pour une fin de séance à 10,4860.

Buzzi Unicem (MI:BZU) signe la pire performance de la séance, en gagnant 0,56% soit 0,10 points pour un cours de clôture de 17,91. UnipolSai Assicurazioni SpA (MI:US) s'octroie 0,60% soit 0,013 points et termine à 2,181. Pour sa part, Poste Italiane SpA (MI:PST) prend 0,76% soit 0,070 points pour un cours de clôture de 9,290.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Milan par 269 valeurs à 102 et 37 stables.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en août a gagné 3,24% soit 1,69 points, à $53,86 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a progressé de 1,66% soit 1,01 points pour un cours de $61,95 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,48% soit 6,50 points pour un cours de $1.349,40 l'once troy.

La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,22% à 1,1192, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,34% à 0,8919.

L'US Dollar Index a gagné 0,14% à 97,188.

En lire plus

Belgique: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice BEL 20 gagne 1,80%

Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs Immobilier, Pharma et biotechnologie, et Médias a contribué à cette hausse.

En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a gagné 1,80%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Barco NV (BR:BAR) en hausse de 4,59% soit 7,80 points pour un cours de clôture de 177,80. En seconde position, on retrouve Argen-X (BR:ARGX) qui gagne 4,50% soit 5,00 points pour une clôture à 116,00. Le titre Aperam SA (AS:APAM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,92% soit 0,91 points pour une fin de séance à 24,12.

Ontex Group (BR:ONTEX) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,25% soit 0,30 points pour un cours de clôture de 13,05. Telenet Group Holding NV (BR:TNET) abandonne 0,20% soit 0,10 points et termine à 49,36. Pour sa part, Cofinimmo SA (BR:COFB) lâche 0,18% soit 0,20 points pour un cours de clôture de 112,20.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Bruxelles par 73 valeurs à 41 et 16 stables.

Les titres Barco NV (BR:BAR) ont progressé et atteint un plus haut , après s'être octroyé 4,59% soit 7,80 points pour un cours de 177,80. Les titres Ontex Group (BR:ONTEX) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 2,25% soit 0,30 points pour un cours de 13,05.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,61% soit 8,25 points, à $1.351,15 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a progressé de 3,28% soit 1,71 points pour un cours de $53,88 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 1,66% soit 1,01 points pour un cours de $61,95 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,15% à 1,1200, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,30% à 0,8922.

L'US Dollar Index a gagné 0,08% à 97,130.

En lire plus

Allemagne: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice DAX gagne 2,03%

Investing.com – Allemagne: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs Ressources de base, Logiciels, et Pharmaceutiques et santé a contribué à cette hausse.

En clôture à Francfort, l'indice DAX a gagné 2,03%, signant ainsi un plus haut d'un mois, alors que l'indice MDAX s'est octroyé 1,19%, et l'indice TecDAX s'est inscrit en hausse de 1,78%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice DAX est à mettre au crédit du titre ThyssenKrupp AG (DE:TKAG) en hausse de 5,39% soit 0,635 points pour un cours de clôture de 12,410. En seconde position, on retrouve Adidas AG (DE:ADSGN) qui gagne 4,00% soit 10,50 points pour une clôture à 273,30. Le titre RWE AG (DE:RWEG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,84% soit 0,870 points pour une fin de séance à 23,540.

Deutsche Lufthansa AG (DE:LHAG) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,27% soit 0,355 points pour un cours de clôture de 15,280. Infineon Technologies AG (DE:IFXGn) abandonne 2,05% soit 0,294 points et termine à 14,070. Pour sa part, Vonovia SE (DE:VNAn) lâche 0,43% soit 0,20 points pour un cours de clôture de 46,05.

Les meilleures performances de l'indice MDAX reviennent à Carl Zeiss Medi (DE:AFXG) qui s'adjuge 4,43% pour un cours de 94,350, Osram Licht AG (DE:OSRn) en hausse de 4,17% à 26,71 et Leoni AG (DE:LEOGn) qui gagne 4,02% pour un cours de clôture à 13,700.

Les valeurs les moins performantes sont Siltronic AG (DE:WAFGn) en repli de 7,67% à 53,220 en clôture, Grand City Properties SA (DE:GYC) qui perd 1,59% à 22,32 et Deutsche Wohnen AG (DE:DWNG), en baisse de 1,19% à 36,490 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice TecDAX reviennent à Carl Zeiss Medi (DE:AFXG) qui s'adjuge 4,43% pour un cours de 94,350, Draegerwerk AG&Co (DE:DRWG_p) en hausse de 3,65% à 52,500 et Sartorius AG Vz (DE:SATG_p) qui gagne 3,49% pour un cours de clôture à 186,800.

Les valeurs les moins performantes sont Siltronic AG (DE:WAFGn) en repli de 7,67% à 53,220 en clôture, Infineon Technologies AG (DE:IFXGn) qui perd 2,05% à 14,070 et Nordex SE (DE:NDXG), en baisse de 0,32% à 12,310 en clôture.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Francfort par 515 valeurs à 181 et 73 stables.

Les titres Deutsche Lufthansa AG (DE:LHAG) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 2,27% soit 0,355 points pour un cours de 15,280. Les titres Adidas AG (DE:ADSGN) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 4,00% soit 10,50 points pour un cours de 273,30. Les titres Infineon Technologies AG (DE:IFXGn) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir lâché 2,05% soit 0,294 points pour un cours de 14,070. Les titres Carl Zeiss Medi (DE:AFXG) ont progressé et atteint un plus haut historique, après avoir pris 4,43% soit 4,000 points pour un cours de 94,350. Les titres Siltronic AG (DE:WAFGn) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir lâché 7,67% soit 4,420 points pour un cours de 53,220. Les titres Carl Zeiss Medi (DE:AFXG) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 4,43% soit 4,000 points pour un cours de 94,350. Les titres Siltronic AG (DE:WAFGn) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après une baisse de 7,67% soit 4,420 points pour un cours de 53,220. Les titres Infineon Technologies AG (DE:IFXGn) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 2,05% soit 0,294 points pour un cours de 14,070. Les titres Sartorius AG Vz (DE:SATG_p) ont progressé et atteint un plus haut de 3 ans, après s'être octroyé 3,49% soit 6,300 points pour un cours de 186,800.

L'indice DAX New Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice DAX, a perdu 5,62% atteignant les 14.10, nouveau plus bas d'un mois.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,57% soit 7,65 points, à $1.350,55 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a progressé de 3,30% soit 1,72 points pour un cours de $53,89 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 1,77% soit 1,08 points pour un cours de $62,02 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,16% à 1,1199, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,27% à 0,8924.

L'US Dollar Index a gagné 0,09% à 97,143.

En lire plus

Maroc: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Moroccan All Shares gagne 1,62%

Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs Télécoms, Chimie, et Banque a contribué à cette hausse.

En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a pris 1,62%, signant ainsi un plus haut de 3 mois.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre Stokvis nord (CS:SNA) en hausse de 8,34% soit 1,00 points pour un cours de clôture de 12,99. En seconde position, on retrouve Credit eqdm (CS:EQDM) qui gagne 5,94% soit 67,0 points pour une clôture à 1.195,000. Le titre Maroc telecom (CS:IAM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 4,42% soit 6,05 points pour une fin de séance à 143,05.

Cartier saada (CS:CRS) signe la pire performance de la séance, en perdant 9,94% soit 3,48 points pour un cours de clôture de 31,52. Stroc Industrie (CS:STR) abandonne 9,94% soit 1,66 points et termine à 15,04. Pour sa part, Colorado (CS:COL) lâche 8,02% soit 5,19 points pour un cours de clôture de 59,50.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Casablanca par 19 valeurs à 14 et 9 stables.

Les titres Stroc Industrie (CS:STR) ont reculé et atteint un plus bas historique, après une baisse de 9,94% soit 1,66 points pour un cours de 15,04. Les titres Colorado (CS:COL) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après une baisse de 8,02% soit 5,19 points pour un cours de 59,50.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en août a gagné 3,45% soit 1,80 points, à $53,97 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a progressé de 1,82% soit 1,11 points pour un cours de $62,05 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,70% soit 9,35 points pour un cours de $1.352,25 l'once troy.

La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,36% à 10,7852, alors que la paire USD/MAD a reculé de 0,23% à 9,6275.

L'US Dollar Index a gagné 0,06% à 97,110.

En lire plus

Le Pétrole remonte, l'Arabie Saoudite pousse pour des baisses de production

Investing.com - Les prix du pétrole sont devenus positifs mardi, alors que l'Arabie Saoudite aurait accru la pression exercée sur les membres de l'OPEP et leurs alliés pour qu'ils prolongent leur accord sur la limitation de la production.

Les futures WTI négociés à New York ont progressé de 4,2%, à 54,36 dollars le baril à 16h50, remontant d'un creux intra-journalier de 51,67$. Les futures Brent, l'indice de référence des prix du pétrole hors des États-Unis a progressé de 2,8%, à 62,66 dollars, après avoir chuté à 60,26$.

Selon un rapport du Wall Street Journal, l'Arabie Saoudite a encore réduit sa propre production ce mois-ci, dans l'espoir de donner l'exemple et persuader ses partenaires à l'intérieur et à l'extérieur de l'OPEP de prolonger de six mois leur accord actuel, qui réduit l'offre de 1,2 million de barils par jour par rapport aux niveaux de production de décembre.

Un conseiller pétrolier saoudien a également déclaré au journal financier que le Royaume ferait davantage pression sur les pays qui ne se conforment pas pleinement à l’accord initial pour faire face aux réductions convenues. Ils comprennent les membres de l'OPEP l'Irak et le Nigeria.

L'accord devait être examiné lors d'une réunion les 25 et 26 juin. Cependant, les producteurs discutent maintenant de la possibilité d'un report du 10 au 12 juillet, selon des sources citées par Reuters. Cela permettrait aux producteurs de voir si les États-Unis et la Chine pourraient désamorcer leur différend commercial lors de la réunion du G20 du 28 juin, réunion qui devrait être déterminante pour l’évolution de la demande mondiale de pétrole au cours de l’année.

Bien que les dates ne soient pas finalisées, la nouvelle suggestion est que le Comité mixte de suivi ministériel, un groupe consultatif, se réunisse le 10 juillet, suivi des ministres de l'OPEP le 11 juillet et de la réunion combinée des producteurs de l'OPEP et des producteurs non-OPEP le 12 juillet, selon les sources.

Les agences de presse russes ont rapporté entre-temps qu'Alexander Novak, le ministre de l'énergie du pays, n'avait pas encore discuté de l'idée avec l'Arabie Saoudite, mais était ouvert aux nouvelles dates.

L’escalade des tensions au Moyen-Orient a également soutenu les prix mardi, alors que les États-Unis ont annoncé leur intention d’envoyer 1 000 soldats dans la région, à la suite des attaques sur deux pétroliers. Les États-Unis ont accusé l’Iran de ces incidents. L’Iran rejette les accusations.

Les attaques elles-mêmes n’ont provoqué qu’une reprise à court terme des prix du pétrole la semaine dernière.

Les marchés se préparaient également à recevoir les dernières données hebdomadaires sur les stocks de brut américains.

L’American Petroleum Institute publiera son rapport après la clôture du marché mardi avec les données officielles de la US Energy Information Administration, attendues un jour plus tard.

Bien que le consensus prévoie une baisse d’environ 2,0 millions de barils, une surprise a été observée dans les deux rapports précédents qui ont envoyé le pétrole en chute libre.

Dans les autres produits d’énergie, les futures d’essence ont diminué de 0,2% à 1,6873 dollar le gallon, tandis que le mazoute a augmenté de 0,1% à 1,8035 dollar le gallon.

Enfin, les contrats à terme du gaz naturel ont perdu 0,4% à 2,376 dollars par million de BTU.

En lire plus

Facebook présente sa crypto-monnaie, le Libra: Points importants à souligner

Par David Wagner

Investing.com - Facebook (NASDAQ:FB) a officiellement dévoilé son projet très attendu de crypto-monnaie, le Libra, ce mardi. Facebook a également annoncé la création de la Libra Association, une organisation indépendante qui gérera la monnaie, et de Calibra, une unité de Facebook qui créera des applications liées à la nouvelle monnaie numérique.

Dans le cadre de cette annonce, Facebook a lancé une version d'essai de sa blockchain. Il s'agit d'un logiciel libre, ce qui signifie que les développeurs peuvent expérimenter la création d'applications sur la plate-forme et soumettre leurs commentaires sur le code. La monnaie elle-même devrait être lancée en 2020.

"La mission du Libra est d'être une infrastructure monétaire et financière simple et mondiale qui donne du pouvoir à des milliards de personnes ", a déclaré David Marcus de Facebook, qui dirige Calibra et dirige le projet Libra.

L'un des objectifs du projet est d'aider les 1,7 milliard de personnes dans le monde qui n'ont pas de compte bancaire à accéder à une monnaie stable et à des services financiers selon Facebook.

Au cours des derniers mois, l'entreprise a mis sur pied la Libra Association, un organisme directeur sans but lucratif qui supervisera le Libra. Facebook précise qu'il ne voulait pas être le seul responsable de la crypto-monnaie parce qu'il a l'intention que la cryptocurrency soit un "bien public".

Le groupe qui compose la Libra Association compte 28 membres fondateurs, dont Facebook, qui assure qu'il n'aura pas plus de pouvoir que les autres membres.

L'association sera basée à Genève et prendra officiellement ses fonctions cette semaine pour superviser le déploiement du Libra. Facebook espère atteindre 100 membres de l'association d'ici le lancement de 2020.

Parmi les membres fondateurs, on compte de grands noms des secteurs de la technologie, de la finance et des organismes sans but lucratif, dont Mastercard (NYSE:MA) , Uber (NYSE:UBER), Visa (NYSE:V) ou encore Paypal.

Ces partenaires constituent un apport stratégique en termes d'expertise en termes de réglementation financière internationale, de blockchain et des besoins financiers des communautés pauvres du monde entier.

Comment fonctionnera le Libra?

Les utilisateurs pourront accéder à Libra de plusieurs façons, pas seulement par Facebook, apprend-t-on aujourd'hui.

La nouvelle filiale de Facebook, Calibra, construira une application "portefeuille" pour que les gens puissent utiliser Libra, envoyer des fonds à leurs amis et faire des achats sur Facebook et Instagram.

Un bouton sur Whatsapp et Messenger permettra aux utilisateurs d'envoyerdu Libra dans leurs fils de messages, de la même manière qu'ils envoient des GIF ou des emojis. Calibra fonctionnera également comme une application autonome.

D'autres entreprises seront en mesure de créer des applications similaires. Par exemple, une banque pourrait créer une application permettant aux utilisateurs de contracter un prêt en Libra, ou une entreprise de vente au détail pourrait se connecter au réseau pour que les utilisateurs puissent effectuer des paiements dans la monnaie numérique de Facebook.

Rappelons également que le Libra sera adossé à un ensemble d'actifs financiers susceptibles d'inclure des dépôts bancaires et des titres d'État à court terme du Trésor américain, entre autres. Cela l'aidera à éviter la volatilité qui a affecté d'autres crypto-monnaies comme le bitcoin.

Il est en effet essentiel que la crypto-monnaie de Facebook soit le moins volatile possible pour pouvoir être utilisées dans les paiements du quotidien.

Quid de l'utilisation des données des utilisateurs

Au cours des derniers mois, Facebook a fait l'objet de critiques de la part des utilisateurs et des politiciens au sujet des questions de protection de la vie privée et de sécurité sur ses plateformes, et la société se trouve sous la menace d'une procédure anti-trust aux Etats-Unis.

Face aux rumeurs sur les plans de la société, la commission bancaire du Sénat américain a d'ailleurs écrit le mois dernier une lettre à M. Zuckerberg lui demandant comment la société protégerait les données financières des utilisateurs.

Facebook a dit qu'il avait reçu la lettre et qu'il répondait aux questions des sénateurs.

Pour sa part, Facebook a déclaré que les données financières des utilisateurs seront traitées uniquement par Calibra, et ne seront pas partagées avec Facebook ou compilées aux données sociales des utilisateurs.

La société a également collaboré avec des organismes de réglementation financière aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Elle a élaboré une procédure pour vérifier l'identité des personnes qui utiliseront le Libra sur ses plates-formes, afin de se conformer aux règles gouvernementales de lutte contre la cybercriminalité.

En lire plus

StockBeat: Les actions britanniques ne se limitent pas au Brexit

Par Geoffrey Smith

Investing.com - La phase finale du Brexit jette peut-être une ombre de plus en plus longue sur les actifs du Royaume-Uni, mais elle ne les cache pas entièrement dans le noir.

Alors que le Royaume-Uni semblait sur le point de choisir un nouveau Premier ministre, déterminé à quitter l'UE sans dispositions transitoires le 31 octobre pour garantir la fluidité des échanges, le sterling s'essouffle. Toutefois, les actions britanniques, déjà «sous-détenues» par les investisseurs institutionnels internationaux, semblent moins affectées.

La livre a atteint un nouveau plus bas contre l' euro pour l’année mardi, à 1,1149, un exploit d'autant plus remarquable que l'on spécule de plus en plus sur le fait que la Banque Centrale Européenne fera reculer ses taux d'intérêt encore plus bas en territoire négatif avant la fin de l'été. En revanche, les responsables politiques ne se livrent même pas à des discours dovish sur un marché du travail en pleine effervescence ne semble pouvoir donner de la crédibilité au parti pris de resserrement de la Banque d’Angleterre.

Le marché boursier britannique enregistre la deuxième pire performance de toutes les grandes bourses européennes cette année, avec seulement l'Espagne IBEX fesant pire. Le FTSE All-Share Index n’a progressé que de 9,3%, tandis que l' Euro Stoxx 50, qui ne suit que les actions de la zone euro, est en hausse de 12,8% (les marchés britannique et européen sont à la dérive mardi, avant la réunion de politique générale de la Fed qui commence plus tard dans la journée).

Et pourtant, les performances remarquables des différentes actions semblent avoir peu à voir avec le drame européen. Deux des trois meilleures performances de l'indice sont le détaillant de vêtements Next (LON: NXT) - un pari assez pur sur les dépenses de consommation au Royaume-Uni, qui ont montré des signes évidents de faiblesse alors que les incertitudes liées au Brexit ont ralenti l'économie - et London Stock Exchange Group (LON: LSE), qui pourrait perdre de grosses parts de certaines de ses activités principales en cas de Brexit "dur". Le plus gros défi de Next a été la transition vers un détaillant omnicanal, tandis que LSE a profité de son intention de ne pas fusionner avec le groupe allemand Deutsche Boerse (DE: DB1Gn), ce qui aurait entraîné de nombreuses distractions politiques et réglementaires.

Centrica (LON: CNA), à l'autre bout du spectre, peut difficilement blâmer sa chute de 35% cette année sur le Brexit, et Provident Financial (LON: PFG), prêteur de subprimes, est en baisse de 25% en grande partie à cause d’un accord de fusion raté et d’une attention rigoureuse de la part du régulateur.

Le Brexit n’est pas non plus le seul risque: les entreprises de services publics sont effrayées par la perspective de l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement travailliste de gauche absolue si le soutien des conservateurs explose à la prochaine élection, tandis que les groupes de défense des ressources naturelles qui ont soutenu le FTSE 100 pendant la majeure partie des trois dernières années sont maintenant sous la pression de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui frappe les marchés des matières premières.

Il est également possible de faire valoir que les problèmes des voyagistes Tui (LON: TUIT) et International Airlines Group (LON: ICAG) - deux des autres grands perdants de cette année - sont dus à des problèmes plus importants tels que la capacité excédentaire (même si on peut affirmer que les incertitudes liées au Brexit ont contribué à la faiblesse de la demande européenne en matière de vols à courte distance).

La morale semble être que même si le mot en B demande une prime de risque plus élevée pour le marché en général, il reste encore beaucoup de marge pour une performance différenciée au sein de la classe d'actifs la moins appréciée au monde.

En lire plus

Draghi se montre ouvert à des baisses de taux, l'Euro recule

Investing.com – Dans son discours prononcé aujourd’hui à Sintra, le président de la BCE Mario Draghi s’est montré plutôt dovish, ce qui contraste avec la récente réunion de la BCE au cours de laquelle le marché l’avait jugé plus hawkish que prévu.

Le président de la BCE a donc affirmé que « davantage de baisses de taux font partie de la boite à outils de la BCE ».

Draghi a par ailleurs souligné que si les perspectives économiques ne s’améliorent pas, d’autres stimulations monétaires seront nécessaires.

En d’autres termes, le président de la BCE annonce que des baisses de taux seront décidées si les perspectives de croissance ne s’améliorent pas.

Sur le Forex, on notera que ces propos ont nettement affaibli l’Euro, entrainant la paire EUR/USD sur un creux à 1.12 contre 1.1240 environ avant l’intervention de Draghi.

Le CAC 40 de son côté profite largement de cette intervention, repassant au-dessus de 5400 points avec un pic à 5441 points pour l'instant, au plus haut depuis le 17 mai.

Il serait faux de dire que le marché n'envisageait jusqu'à maintenant pas de baisses de taux, cette possibilité ayant été envisagée publiquement par d'autres membres de la BCE, mais le fait que Draghi prononce lui-même ces mots confirme fondamentalement que la prochaine étape à franchir par la BCE sera de communiquer une possible réduction de taux.

En lire plus

Japon: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Nikkei 225 recule de 0,72%

Investing.com – Japon: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mardi; le repli des secteurs Papier et pâte, Bus et ferroviaire, et Immobilier a contribué à cette baisse.

En clôture à Tokyo, l'indice Nikkei 225 a perdu 0,72%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Nikkei 225 est à mettre au crédit du titre Tokuyama Corp. (T:4043) en hausse de 1,97% soit 49,0 points pour un cours de clôture de 2.532,0. En seconde position, on retrouve Amada Co., Ltd. (T:6113) qui gagne 1,64% soit 19,0 points pour une clôture à 1.179,0. Le titre Yahoo Japan Corp. (T:4689) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,63% soit 5,0 points pour une fin de séance à 311,0.

Tokyo Electric Power Co., Inc. (T:9501) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,71% soit 32,5 points pour un cours de clôture de 536,5. Tokai Carbon Co., Ltd. (T:5301) abandonne 4,65% soit 52,0 points et termine à 1.066,0. Pour sa part, JGC Corp. (T:1963) lâche 3,94% soit 56,0 points pour un cours de clôture de 1.367,0.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Tokyo par 2840 valeurs à 717 et 166 stables.

L'indice Nikkei Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Nikkei 225, est resté stable à 0,00% atteignant les 16.74, nouveau plus bas d'un mois.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en août a perdu 0,38% soit 0,20 points, à $51,97 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a reculé de 0,53% soit 0,32 points pour un cours de $60,62 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,41% soit 5,55 points pour un cours de $1.348,45 l'once troy.

La paire USD/JPY a enregistré une baisse de 0,26% à 108,27, alors que la paire EUR/JPY a reculé de 0,07% à 121,68.

L'US Dollar Index a perdu 0,14% à 96,915.

En lire plus

Chine: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Shanghai Composite gagne 0,09%

Investing.com – Chine: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs Logiciels et services informatiques, Assurance vie, et Technologie a contribué à cette hausse.

En clôture à Shanghai, l'indice Shanghai Composite a pris 0,09%, alors que l'indice SZSE Component a enregistré une hausse de 0,27%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Shanghai Composite est à mettre au crédit du titre Jilin Expressway Co Ltd (SS:601518) en hausse de 10,07% soit 0,280 points pour un cours de clôture de 3,060. En seconde position, on retrouve Hangzhou Electronic Soul Network Technology Co Ltd (SS:603258) qui gagne 10,02% soit 2,450 points pour une clôture à 26,900. Le titre Shenyang Jinbei Automotive Co Ltd (SS:600609) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 10,02% soit 0,410 points pour une fin de séance à 4,500.

Hareon Solar Technology Co Ltd (SS:600401) signe la pire performance de la séance, en perdant 11,11% soit 0,020 points pour un cours de clôture de 0,160. Danhua Chemical Technology Co Ltd B (SS:900921) abandonne 9,46% soit 0,035 points et termine à 0,335. Pour sa part, Shanghai Lianming Machinery Co Ltd (SS:603006) lâche 7,92% soit 1,11 points pour un cours de clôture de 12,91.

Les meilleures performances de l'indice SZSE Component reviennent à Jiangxi Zhengbang Technology Co Ltd (SZ:002157) qui s'adjuge 10,01% pour un cours de 19,12, Goldleaf Jewelry Co Ltd (SZ:000587) en hausse de 6,47% à 2,47 et Shenzhen Hifuture Electric (SZ:002168) qui gagne 6,01% pour un cours de clôture à 9,00.

Les valeurs les moins performantes sont Guangdong Homa Appliances Co Ltd (SZ:002668) en repli de 10,04% à 4,75 en clôture, Fangda Jinhua Chemical Technology Co Ltd (SZ:000818) qui perd 7,67% à 11,08 et Yinyi Real Estate Co Ltd (SZ:000981), en baisse de 5,15% à 1,84 en clôture.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Shanghaï par 764 valeurs à 617 et 98 stables.

Les titres Hareon Solar Technology Co Ltd (SS:600401) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir lâché 11,11% soit 0,020 points pour un cours de 0,160. Les titres Hangzhou Electronic Soul Network Technology Co Ltd (SS:603258) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 10,02% soit 2,450 points pour un cours de 26,900.

L'indice CBOE China Etf Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Shanghai Composite, est resté stable à 0,00% atteignant les 20.75, nouveau plus bas d'un mois.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,41% soit 5,45 points, à $1.348,35 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en août a reculé de 0,35% soit 0,18 points pour un cours de $51,99 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 0,51% soit 0,31 points pour un cours de $60,63 le baril.

La paire USD/CNY a enregistré une hausse de 0,04% à 6,9277, alors que la paire EUR/CNY a pris 0,23% à 7,7861.

L'US Dollar Index a perdu 0,14% à 96,915.

En lire plus

Forex: La Livre retrouve son plus bas de 2019 sur les inquiétudes du Brexit

Investing.com - La livre sterling s'échangeait près de son plus bas niveau de l'année mardi, alors que de nouvelles craintes s'annonçaient quant à la perspective d'un Brexit sans accord, tandis que le dollar australien était sous pression du fait des attentes croissantes d'une nouvelle réduction des taux par la banque centrale du pays.

Le yen et l’euro ont gagné du terrain, alors que les investisseurs attendaient les réunions de la Réserve Fédérale américaine et de la Banque du Japon pour définir les politiques, ainsi qu’une conférence organisée par la Banque Centrale Européenne, le tout programmé cette semaine.

"Les principales devises ont peu bougé, mais beaucoup de devises de matières premières et de marchés émergents sont faibles, reflétant le sentiment général du risque," a déclaré Masashi Hashimoto, analyste senior de MUFG Bank.

Les frictions commerciales entre les États-Unis et la Chine et la montée des tensions géopolitiques dans le détroit d'Hormuz après les récentes attaques contre des pétroliers minent tout le sentiment de risque, a-t-il déclaré.

L’inquiétude suscitée par le succès du Brexit a impacté le sterling, qui est tombé à 1,2514 et a atteint son plus bas niveau en cinq mois et demi et était à 1,2537 à 11h20.

La livre sterling est également tombée à son niveau le plus faible depuis janvier contre l' euro, qui a grimpé à 0,8960, contre 0,8456, son plus bas niveau en deux ans, touché il y a un peu plus d'un mois.

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson, a reçu lundi un coup de pouce dans sa campagne pour succéder à la première ministre, Theresa May, alors que l'un de ses anciens rivaux et que le supporter de l'UE, Matt Hancock, l'a soutenu.

Cela a ébranlé les marchés puisque Johnson, le visage de la campagne officielle de sortie de l'Union Européenne lors du référendum de 2016, a promis de réaliser le Brexit avec ou sans accord.

La livre sterling pourrait être malmenée dans les prochains jours, avec de nombreux événements susceptibles de faire évoluer les marchés, notamment l'inflation de la consommation et les ventes au détail, mercredi et jeudi, et l'annonce de la politique de la Banque d'Angleterre jeudi.

L' aussie, sensible au risque, était le dernier à 0,6838, juste au-dessus de son creux de cinq mois et demi de 0,6833 après le compte rendu de la réunion de juin de la Reserve Bank of Australia, selon lequel de nouvelles baisses de taux sont probables la période à venir.

La RBA a réduit les taux d’intérêt à 1,25% plus tôt ce mois-ci, sa première réduction depuis près de trois ans.

L’aussie a également subi des pressions baissières en raison des craintes d’un ralentissement de la Chine, les tensions dans la guerre commerciale sino-américaine ne montrant que peu de signes d’atténuation. La Chine est le plus grand marché d’exportation de l’Australie.

L' euro a progressé de 0,2% à 1,1238 tandis que le dollar était en baisse par rapport au yen à 108,22.

Le dollar a été légèrement affaibli par l'indice d'activité de la Fed de New York, qui a enregistré une chute record ce mois-ci, atteignant son plus bas niveau en plus de deux ans et demi.

La réunion politique de deux jours de la Fed, qui débutera plus tard mardi, constitue le prochain objectif majeur après que les marchés aient anticipé plus de deux réductions de taux de 25 points de base d'ici la fin de l'année.

Cela contraste vivement avec les prévisions officielles de la Fed en mars, selon lesquelles les décideurs politiques estimaient que la prochaine décision serait une hausse.

Le dollar index contre un panier de six grandes devises a reculé de 0,14% à 96,917, revenant à son plus bas niveau en trois mois de 96,405 atteint plus tôt ce mois-ci.

"Alors que les marchés envisagent maintenant des réductions de taux au second semestre de cette année, la question est de savoir comment la Fed réagira à de telles perspectives", a déclaré Shinichiro Kadota, stratégiste principal chez Barclays.

- Reuters a contribué à ce rapport

En lire plus

Australie: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/ASX 200 gagne 0,60%

Investing.com – Australie: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mardi; la progression des secteurs A-REITs, Or, et Santé a contribué à cette hausse.

En clôture à Sydney, l'indice S&P/ASX 200 a gagné 0,60%, signant ainsi un plus haut .

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/ASX 200 est à mettre au crédit du titre Nearmap Ltd (ASX:NEA) en hausse de 9,49% soit 0,350 points pour un cours de clôture de 4,040. En seconde position, on retrouve Emeco Holdings (ASX:EHL) qui gagne 8,82% soit 0,175 points pour une clôture à 2,160. Le titre Afterpay Touch Group Ltd (ASX:APT) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 4,93% soit 1,000 points pour une fin de séance à 21,270.

Speedcast International Ltd (ASX:SDA) signe la pire performance de la séance, en perdant 8,40% soit 0,310 points pour un cours de clôture de 3,380. Pilbara Minerals Ltd (ASX:PLS) abandonne 6,30% soit 0,040 points et termine à 0,595. Pour sa part, Mcmillan Shakespeare Ltd (ASX:MMS) lâche 6,07% soit 0,810 points pour un cours de clôture de 12,540.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Sydney par 619 valeurs à 576 et 433 stables.

Les titres Nearmap Ltd (ASX:NEA) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 9,49% soit 0,350 points pour un cours de 4,040.

L'indice S&P/ASX 200 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/ASX 200, a perdu 1,98% atteignant les 13.229, nouveau plus bas d'un mois.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,50% soit 6,65 points, à $1.349,55 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 0,31% soit 0,16 points pour un cours de $51,77 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 0,28% soit 0,17 points pour un cours de $60,77 le baril.

La paire AUD/USD a enregistré une baisse de 0,19% à 0,6839, alors que la paire AUD/JPY a reculé de 0,44% à 74,06.

L'US Dollar Index a perdu 0,10% à 96,955.

En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie ce Mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Juillet s'échangeaient à 51,91 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,04%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 50,92 dollars et une résistance à 53,45 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,08% pour s'échanger à 96,970 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Août a reculé de 0,03% et s'échangeait à 60,92 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 9,01 dollars le baril.
En lire plus

États-Unis: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Dow Jones Industrial Average gagne 0,09%

Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Pétrole et gaz, Santé, et Technologie a contribué à cette hausse.

En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a pris 0,09%, signant ainsi un plus haut d'un mois, alors que l'indice S&P 500 s'est inscrit en hausse de 0,09%, et l'indice NASDAQ Composite a enregistré une hausse de 0,62%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre Boeing Co (NYSE:BA) en hausse de 2,22% soit 7,69 points pour un cours de clôture de 354,85. En seconde position, on retrouve Cisco Systems Inc (NASDAQ:CSCO) qui gagne 1,19% soit 0,65 points pour une clôture à 55,40. Le titre Exxon Mobil Corp (NYSE:XOM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,98% soit 0,73 points pour une fin de séance à 75,08.

Dow Inc (NYSE:DOW) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,55% soit 1,81 points pour un cours de clôture de 49,34. Nike Inc (NYSE:NKE) abandonne 1,61% soit 1,34 points et termine à 82,10. Pour sa part, Verizon Communications Inc (NYSE:VZ) lâche 1,12% soit 0,65 points pour un cours de clôture de 57,63.

Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à Incyte Corporation (NASDAQ:INCY) qui s'adjuge 5,31% pour un cours de 81,84, Keurig Dr Pepper Inc (NYSE:KDP) en hausse de 4,89% à 30,03 et Facebook Inc (NASDAQ:FB) qui gagne 4,24% pour un cours de clôture à 189,01.

Les valeurs les moins performantes sont Align Technology Inc (NASDAQ:ALGN) en repli de 5,57% à 288,68 en clôture, Tyson Foods Inc (NYSE:TSN) qui perd 4,13% à 78,53 et Ecolab Inc (NYSE:ECL), en baisse de 4,06% à 190,36 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à Array BioPharma Inc (NASDAQ:ARRY) qui s'adjuge 56,94% pour un cours de 46,440, Vislink Technologies Inc (NASDAQ:VISL) en hausse de 40,52% à 2,1500 et Up Fintech Holding Ltd (NASDAQ:TIGR) qui gagne 34,79% pour un cours de clôture à 5,54.

Les valeurs les moins performantes sont VBI Vaccines Inc (NASDAQ:VBIV) en repli de 65,61% à 0,650 en clôture, TuanChe  (NASDAQ:TC) qui perd 28,04% à 2,13 et Celyad SA (NASDAQ:CYAD), en baisse de 27,78% à 13,36 en clôture.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de New York par 1627 valeurs à 1390 et 21 stables; sur le NASDAQ, 1439 valeurs ont enregistré une hausse et 1208 ont enregistré une baisse, 93 sont demeurées inchangées.

Les titres Keurig Dr Pepper Inc (NYSE:KDP) ont progressé et atteint un plus haut de 3 ans, après avoir pris 4,89% soit 1,40 points pour un cours de 30,03. Les titres Array BioPharma Inc (NASDAQ:ARRY) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 56,94% soit 16,850 points pour un cours de 46,440. Les titres VBI Vaccines Inc (NASDAQ:VBIV) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 65,61% soit 1,240 points pour un cours de 0,650. Les titres TuanChe  (NASDAQ:TC) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 28,04% soit 0,83 points pour un cours de 2,13. Les titres Celyad SA (NASDAQ:CYAD) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 27,78% soit 5,14 points pour un cours de 13,36.

L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a progressé de 0,46% atteignant les 15.35.

D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,10% soit 1,35 points, à $1.343,15 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 1,12% soit 0,59 points pour un cours de $51,92 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 0,05% soit 0,03 points pour un cours de $60,96 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,03% à 1,1220, alors que la paire USD/JPY a pris 0,00% à 108,56.

L'US Dollar Index a perdu 0,01% à 97,060.

En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance américaine ce Lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Juillet s'échangeaient à 51,87 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 1,22%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 50,72 dollars et une résistance à 53,45 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,00% pour s'échanger à 97,065 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Août a reculé de 1,66% et s'échangeait à 60,98 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 9,11 dollars le baril.
En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance américaine ce Lundi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Août s'échangeaient à 1.342,35 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,16%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.326,90 dollars et une résistance à 1.355,40 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 97,053 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Juillet a reculé de 0,06% et s'échangeait à 14,812 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Juillet a progressé de 0,78% pour s'échanger à 2,650 dollars la livre.
En lire plus

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine ce Lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Gaz naturel pour livraison en Juillet s'échangeaient à 2,382 dollars par million de BTU (British thermal units) au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,21%.

Plus tôt, par million de BTU (British thermal units) s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le gaz naturel était susceptible de trouver un support à 2,320 dollars et une résistance à 2,417 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 97,060 dollars.

Ailleurs sur le Nymex, Le pétrole Brut pour livraison en Juillet a reculé de 0,86% et s'échangeait à 52,06 dollars le baril tandis que Le fuel pour livraison en Juillet a reculé de 1,30% pour s'échanger à 1,8056 dollars par gallon.
En lire plus

Belgique: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice BEL 20 recule de 0,37%

Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce lundi; le repli des secteurs Immobilier, Pharma et biotechnologie, et Médias a contribué à cette baisse.

En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a reculé de 0,37%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Argen-X (BR:ARGX) en hausse de 1,09% soit 1,20 points pour un cours de clôture de 111,00. En seconde position, on retrouve Telenet Group Holding NV (BR:TNET) qui gagne 0,65% soit 0,32 points pour une clôture à 49,46. Le titre ING Groep NV (AS:INGA) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,53% soit 0,052 points pour une fin de séance à 9,873.

Ontex Group (BR:ONTEX) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,48% soit 0,34 points pour un cours de clôture de 13,35. Umicore SA (BR:UMI) abandonne 1,78% soit 0,48 points et termine à 26,43. Pour sa part, UCB (BR:UCB) lâche 1,19% soit 0,84 points pour un cours de clôture de 69,56.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Bruxelles par 64 valeurs à 47 et 15 stables.

Les titres Ontex Group (BR:ONTEX) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir lâché 2,48% soit 0,34 points pour un cours de 13,35. Les titres Umicore SA (BR:UMI) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir lâché 1,78% soit 0,48 points pour un cours de 26,43.

D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,06% soit 0,75 points, à $1.343,75 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 0,30% soit 0,16 points pour un cours de $52,35 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 0,68% soit 0,42 points pour un cours de $61,59 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,16% à 1,1224, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,47% à 0,8940.

L'US Dollar Index a perdu 0,08% à 96,985.

En lire plus

Allemagne: Les marchés actions finissent en ordre dispersé; l'indice DAX recule de 0,09%

Investing.com – Allemagne: Les marchés actions ont terminé la séance en ordre dispersé ce lundi; la progression des secteurs Alimentation et boissons, Ressources de base, et Logiciels a contribué à cette haussealors que le repli des secteurs Transport et logistique, Télécoms, et Services publics ont eu, sur les cours, un effet baisse.

En clôture à Francfort, l'indice DAX a perdu 0,09%, alors que l'indice MDAX s'est inscrit en hausse de 0,19%, et l'indice TecDAX s'est octroyé 0,02%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice DAX est à mettre au crédit du titre Deutsche Bank AG (DE:DBKGn) en hausse de 1,36% soit 0,082 points pour un cours de clôture de 6,109. En seconde position, on retrouve Wirecard AG (DE:WDIG) qui gagne 1,24% soit 1,850 points pour une clôture à 151,300. Le titre Fresenius Medical Care AG&Co (DE:FMEG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,08% soit 0,720 points pour une fin de séance à 67,420.

Deutsche Lufthansa AG (DE:LHAG) signe la pire performance de la séance, en perdant 11,56% soit 2,045 points pour un cours de clôture de 15,645. Henkel&Co KGaA AG Pref (DE:HNKG_p) abandonne 1,92% soit 1,70 points et termine à 86,78. Pour sa part, Continental AG (DE:CONG) lâche 1,85% soit 2,30 points pour un cours de clôture de 122,10.

Les meilleures performances de l'indice MDAX reviennent à Bechtle AG (DE:BC8G) qui s'adjuge 3,12% pour un cours de 95,850, Dialog Semiconductor (DE:DLGS) en hausse de 3,12% à 31,740 et Grand City Properties SA (DE:GYC) qui gagne 2,44% pour un cours de clôture à 22,68.

Les valeurs les moins performantes sont Drillisch AG (DE:DRIG) en repli de 9,14% à 24,860 en clôture, United Internet AG (DE:UTDI) qui perd 7,61% à 29,240 et Wacker Chemie (DE:WCHG), en baisse de 4,87% à 67,22 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice TecDAX reviennent à Dialog Semiconductor (DE:DLGS) qui s'adjuge 3,12% pour un cours de 31,7400, Bechtle AG (DE:BC8G) en hausse de 3,12% à 95,850 et SLM Solutions Group AG (DE:AM3D) qui gagne 2,74% pour un cours de clôture à 10,50.

Les valeurs les moins performantes sont Drillisch AG (DE:DRIG) en repli de 9,14% à 24,860 en clôture, United Internet AG (DE:UTDI) qui perd 7,61% à 29,240 et S&T AG (DE:SANT1), en baisse de 6,87% à 19,39 en clôture.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Francfort par 379 valeurs à 326 et 70 stables.

Les titres Deutsche Lufthansa AG (DE:LHAG) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir lâché 11,56% soit 2,045 points pour un cours de 15,645. Les titres Drillisch AG (DE:DRIG) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 9,14% soit 2,500 points pour un cours de 24,860. Les titres United Internet AG (DE:UTDI) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 7,61% soit 2,410 points pour un cours de 29,240. Les titres Wacker Chemie (DE:WCHG) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 4,87% soit 3,44 points pour un cours de 67,22. Les titres Drillisch AG (DE:DRIG) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 9,14% soit 2,500 points pour un cours de 24,860. Les titres United Internet AG (DE:UTDI) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir abandonné 7,61% soit 2,410 points pour un cours de 29,240.

L'indice DAX New Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice DAX, a progressé de 0,13% atteignant les 14.94.

D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,05% soit 0,65 points, à $1.343,85 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 0,38% soit 0,20 points pour un cours de $52,31 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 0,77% soit 0,48 points pour un cours de $61,53 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,15% à 1,1223, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,47% à 0,8940.

L'US Dollar Index a perdu 0,07% à 96,998.

En lire plus

Maroc: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Moroccan All Shares gagne 1,97%

Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Construction et matériaux de construction, Télécoms, et Banque a contribué à cette hausse.

En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a pris 1,97%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre LafargeHolcim Maroc (CS:LHM) en hausse de 7,00% soit 108,00 points pour un cours de clôture de 1.650,000. En seconde position, on retrouve Stokvis nord (CS:SNA) qui gagne 4,26% soit 0,49 points pour une clôture à 11,99. Le titre Attijariwafa bk (CS:ATW) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,64% soit 16,50 points pour une fin de séance à 470,00.

M2m group (CS:M2M) signe la pire performance de la séance, en perdant 7,21% soit 33,80 points pour un cours de clôture de 435,10. Managem SA (CS:MNG) abandonne 3,06% soit 27,00 points et termine à 856,00. Pour sa part, Alliances (CS:ADI) lâche 2,96% soit 2,0 points pour un cours de clôture de 74,0.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Casablanca par 17 valeurs à 13 et 8 stables.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a perdu 0,48% soit 0,25 points, à $52,26 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a reculé de 0,92% soit 0,57 points pour un cours de $61,44 le baril, alors que l'or pour livraison en août a perdu 0,07% soit 0,95 points pour un cours de $1.343,55 l'once troy.

La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,07% à 10,8332, alors que la paire USD/MAD a reculé de 0,07% à 9,6497.

L'US Dollar Index a perdu 0,09% à 96,980.

En lire plus

Israël: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice TA 35 recule de 0,32%

Investing.com – Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce lundi; le repli des secteurs Assurance, Pétrole et gaz, et Biomédical a contribué à cette baisse.

En clôture à Tel Aviv, l'indice TA 35 a reculé de 0,32%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice TA 35 est à mettre au crédit du titre Mizrahi Tefahot (TASE:MZTF) en hausse de 2,09% soit 167,00 points pour un cours de clôture de 8.150,000. En seconde position, on retrouve Azrieli Group Ltd (TASE:AZRG) qui gagne 1,81% soit 400,00 points pour une clôture à 22.450,0000. Le titre Strauss Group (TASE:STRS) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,78% soit 175,00 points pour une fin de séance à 9.999,000.

Ormat Technologies (TASE:ORA) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,71% soit 620,000 points pour un cours de clôture de 22.250,0000. Teva Pharmaceutical Industries Ltd (TASE:TEVA) abandonne 2,69% soit 81,00 points et termine à 2.929,000. Pour sa part, ICL Israel Chemicals Ltd (TASE:ICL) lâche 2,46% soit 47,00 points pour un cours de clôture de 1.865,000.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Tel Aviv par 253 valeurs à 126 et 33 stables.

Les titres Mizrahi Tefahot (TASE:MZTF) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 2,09% soit 167,00 points pour un cours de 8.150,000. Les titres Teva Pharmaceutical Industries Ltd (TASE:TEVA) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir lâché 2,69% soit 81,00 points pour un cours de 2.929,000. Les titres Strauss Group (TASE:STRS) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 1,78% soit 175,00 points pour un cours de 9.999,000.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a perdu 0,32% soit 0,17 points, à $52,34 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a reculé de 0,74% soit 0,46 points pour un cours de $61,55 le baril, alors que l'or pour livraison en août a perdu 0,00% soit 0,05 points pour un cours de $1.344,45 l'once troy.

La paire USD/ILS a enregistré une hausse de 0,16% à 3,6086, alors que la paire EUR/ILS a pris 0,33% à 4,0529.

L'US Dollar Index a perdu 0,14% à 96,933.

En lire plus
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
3DS VISA VISA ELECTRON MasterCardMasterCardSecureCode Maestro Skrill Neteller Eco Payz Yuupay