UA-85227332-3
 
 
Avez vous déjà un compte? Connexion

Top 5 des évènements clés à surveiller sur les marchés ce jeudi

Investing.com - Voici les cinq principaux évènements à prendre en compte au cours de la séance US de ce jeudi 22 août:

1. Les futures américains en territoire négatif suite aux remarques tarifaires de la Chine

Les contrats à terme américains sont devenus négatifs jeudi après que la Chine a de nouveau averti qu'elle ripostera à tout tarif douanier de Washington.

Le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a déclaré que l'imposition de nouveaux droits de douane obligerait Pékin à "adopter des mesures de représailles", en dépit de la récente décision du président américain Donald Trump de reporter certains tarifs au 15 décembre.

Lorsqu'on lui a demandé si le vice-Premier ministre chinois chargé des négociations commerciales, Liu He, se rendrait à Washington pour des entretiens en face à face, Gao a simplement déclaré que les équipes commerciales des deux côtés restaient en contact.

2. Jackson Hole débute avec une Fed divisée

Le symposium annuel sur la politique économique de Jackson Hole a débuté jeudi à Jackson Hole sous le thème "Les défis de la politique monétaire".

Les banquiers centraux, les décideurs et les économistes du monde entier se réuniront pour débattre de ces défis, parmi lesquels le ralentissement mondial, au milieu des conflits commerciaux en cours et des craintes que les États-Unis soient confrontés à une récession potentielle.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui s’exprimera vendredi, sera probablement le principal événement de cette réunion de trois jours, alors que les marchés cherchent des indices sur les prochaines évolutions de la politique de la banque centrale américaine. Les marchés anticipent encore une baisse de 25 points de base lors de la réunion de septembre.

Les minutes publiées mercredi de la dernière réunion de la Fed en juillet ont montré que les décideurs étaient largement divisés sur la décision de réduire les taux de 25 points de base avec deux votes contre et un «couple» qui aurait préféré une réduction plus importante de 50 points de base.

3. Minutes de la BCE à suivre

La Banque Centrale Européenne doit publier le compte rendu de sa précédente réunion sur la politique à 13h30.

Cette réunion a vu la politique rester inchangée, mais un affaiblissement des perspectives économiques a amené la BCE à ajuster sa forward guidance pour indiquer que les taux pourraient baisser et qu'elle pourrait relancer son programme d'assouplissement quantitatif dans les mois à venir.

Les données de l’indice composite des directeurs des achats de la zone euro ont montré que la croissance dans la région restait modérée. La lecture, bien que meilleure que prévu, reste l'une des plus faibles constatées dans l'enquête au cours des six dernières années, les exportations ayant diminué pour un onzième mois consécutif.

4. Les données US sur les inscriptions au chômage US, le secteur manufacturier et des services à surveiller

Le Département du Travail publiera son chiffre hebdomadaire du nombre de personnes ayant soumis une demande d’assurance chômage pour la semaine terminée le 18 août à 14h30, ces données devant confirmer une fois de plus la solidité du marché du travail américain.

IHS Markit publiera les lectures préliminaires de son indice des directeurs des achats pour le mois de mai. Le PMI manufacturier devrait remonter à 50,5, non loin de la barre des 50 points qui divise l'expansion de la contraction.

5. Les actions de Nordstrom (NYSE: JWN) grimpent de 11% après les bénéfices

Les actions de Nordstrom (NYSE: JWN) ont grimpé de plus de 11% en préouverture après que la chaîne de grands magasins ait généré un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, malgré une baisse des ventes.

BJ’s Wholesale, Dick’s Sporting Goods et Hormel Foods (NYSE: NYSE:HRL) devraient publier leurs bénéfices avant l’ouverture, tandis que Salesforce.com (NYSE: CRM), Gap, Ross et VMWare vont publier après la fermeture du marché.

- Reuters a contribué à ce rapport.

En lire plus

Forex: Le Dollar reste à l'équilibre suite aux Minutes du FOMC

Investing.com - Le dollar américain est resté pratiquement inchangé jeudi matin. Les procès-verbaux de la réunion de la Réserve fédérale américaine du 30 au 31 juillet publiés dans la nuit ont suscité un peu d’attention.

Les procès-verbaux ont montré que les autorités ont vu la baisse de taux de la banque centrale le mois dernier comme une mesure prise dans le contexte de la guerre commerciale avec la Chine et de la faible inflation. Le président de la Fed, Jerome Powell, prononcera un discours vendredi. Ses commentaires sont particulièrement intéressants après l’inversion de la courbe de rendement américaine la semaine dernière.

Trump a déclaré plus tôt que la banque centrale devrait réduire les taux allant jusqu'à 100 points de base et a affirmé que la Fed était le seul inconvénient de la situation économique.

"Faire très bien avec la Chine et les autres accords commerciaux. Le seul problème que nous avons est Jerome Powell et la Fed. Il est comme un golfeur qui ne peut pas putter, il n'a pas de touché. Une forte croissance américaine s'il fait ce qu'il faut, FORTE REDUCTION - mais ne comptez pas sur lui!" a écrit Trump sur Twitter (NYSE:TWTR).

L'indice du dollar américain s'est échangé pour la dernière fois à 98.208 à 11h30, en hausse de 0,03%.

Dans le même temps, la livre sterling a légèrement reculé par rapport au dollar américain après que le gouvernement français a déclaré qu’il estimait qu’un Brexit sans transaction était le scénario le plus probable.

Selon Reuters, un haut responsable du bureau du président français, Manuel Macron, a déclaré qu'un non-accord serait probable après les déclarations du Premier ministre britannique, Boris Johnson, exigeant que l'UE supprime le backstop irlandais.

Johnson a exigé mardi que le backstop soit retiré de l’accord de divorce. L'accord de sécurité est une police d'assurance visant à maintenir la frontière irlandaise ouverte après le départ du Royaume-Uni de l'Union Européenne.

La paire USD/JPY a chuté de 0,3% à 106,34. Le yen a reçu une certaine demande de valeur refuge alors que les actions se négociaient principalement dans le rouge aujourd'hui.

En lire plus

Le Bitcoin tombe sous 10 000$, l'attrait en tant qu'actif refuge se dissipe

Investing.com - Le Bitcoin a reculé jeudi matin sous le niveau clé de 10 000$.

Le Bitcoin a perdu du terrain hier soir et la nuit dernière, marquant un creux à 9745$ très tôt ce matin. L'Ethereum était affiche quant à lui une baisse de 1,2% sur 24 heures$, tandis que XRP et Litecoin chutent de 0,6% et 0,1% respoectivement.

D'un point de vue technique, on notera que le retour du Bitcoin sous le seuil clé de 10.000$ constitue un signal baissier important.

Le prochain seuil à surveiller en tant que soutien potentiel et objectif baissier sera le creux du 15 août à 9460$.

Pour que la pression baissière commence à s'alléger, le BTC/USD devra repasser au-dessus de ses moyennes mobiles 100 et 200 heures, actuellement à 10.390$ et 10.540$.

Rappelons que récemment, certains experts ont débattu de la question de savoir si le Bitcoin, le roi de la crypto-monnaie, serait un actif refuge plus tôt ce mois-ci. Il a montré une forte corrélation avec les refuges traditionnels tels que l’or ou le franc suisse, et une corrélation inverse tout aussi élevée avec les actifs à risque tels que les actions et les matières premières industrielles.

La pièce numérique a fortement rebondi lorsque les marchés boursiers ont plongé face à l’intensification de la guerre commerciale sino-américaine et des troubles politiques à Hong Kong.

Cependant, son comportement a ensuite donné du grain à moudre à ceux qui s'opposaient à cette théorie.

En lire plus

Les PMI européens dépassent les attentes et soutiennent l'Euro

Investing.com – De bonnes surprises sur les PMI européens soutiennent l'Euro ce jeudi matin, et permettent aux bourses du Vieux Continent de réduire leurs pertes après une ouverture négative.

Le PMI manufacturier allemand a en effet progressé pour le deuxième mois consécutif selon les données préliminaires du mois d'août, à 43.6 points contre 43.2 le mois précédent, alors que le consensus s'attendait à un recul à 43 points.

Le secteur des services allemand a s'est lui aussi révélé plus solide que prévu au mois d'août, avec un indice qui est ressorti à 54.4 points contre 54.1 anticipé, mais en légère baisse par rapport à 54.5 le mois précédent.

Plus tôt ce matin, les indices PMI de la France s'étaient eux aussi révélés meilleurs que prévus, à 51 points contre 49.5 anticipé et 49.7 précédemment pour le PMI manufacturier, et à 53.3 contre 52.5 anticipé et 52.6 précédemment pour le PMI des services.

Notons que ces bonnes surprises pourraient faire reculer les anticipations de baisse de taux de la BCE, en plus de rassurer sur les perspectives économiques européennes.

Dans ce contexte, la paire EUR/USD, qui avait ignoré les minutes de la Fed d'hier, tente de progresser au-dessus de 1.11. Si une cassure au-dessus de ce seuil psychologique se confirme, 1.1150 sera le prochaine objectif haussier à court terme.

A la baisse, 1.1065, 1.1025 et 1.10 sont les premiers supports à prendre en compte.

Enfin, pour le reste de la journée, les traders se concentreront que les PMI de l'ensemble de la zone euro à 10h, puis sur les Minutes de la dernière réunion de la BCE à 13h30.

Toutefois, il y a de bonnes chances que les marchés restent globalement attentistes avant le discours du patron de la Fed Jerome Powell à Jackson Hole demain.

En lire plus

Peu d'impact des Minutes de la Fed sur le Dollar malgré des détails intéressants

Investing.com – Les Minutes de la dernière réunion de la Fed publiées hier soir n'ont eu que peu de conséquences sur le Dollar et les marchés financiers en général, malgré plusieurs détails intéressants.

Les Minutes de la Fed ont donc révélé que la plupart des membres de la Fed considèrent que la baisse de taux du mois de juillet n'était qu'un ajustement de milieu de cycle (par opposition au début d'un cycle prolongé d'assouplissement monétaire), ce qui constitue un élément hawkish.

Les Minutes ont également confirmé que 2 membres de la Fed avaient voté contre la décision de baisser les taux, mais ont également révélé que 2 autres avaient exprimé une préférence pour une baisse de 0.50% afin de répondre à la faiblesse de l'inflation.

On relèvera également un passage des Minutes de la Fed qui pourrait sonner comme une confirmation que davantage d'actions de la Fed sont à prévoir :

« La plupart des participants ont estimé qu'un assouplissement de la politique monétaire d'un quart de point proposé à la présente réunion faisait partie d'un effort de recalibrage de l'orientation de la politique monétaire, ou ajustement de milieu de cycle, en réponse à l'évolution des perspectives économiques ces derniers mois. Un certain nombre de participants ont laissé entendre que la nature d'un grand nombre des risques qu'ils jugeaient peser sur l'économie et le manque de clarté quant au moment où ces risques pourraient être éliminés soulignaient la nécessité pour les décideurs de demeurer souples et de se concentrer sur les implications des données entrantes pour les perspectives. »

Le fait que la Fed souligne que la baisse de taux de juillet n'est qu'un volet de son effort d'ajustement, on peut en toute logique s'attendre à d'autres actions, comme de nouvelles baisses de taux, voire un QE.

Cependant, les Minutes de la Fed ont également souligné que « les forward guidance et le QE pourraient ne pas être suffisants pour éliminer les risques », ce qui sous-entend que la Fed réfléchit sans doute également à d'autres mesures de politique monétaire moins conventionnelles.

Sur le forex, on notera que le Dollar légèrement rebondi face à cette publication pourtant globalement dovish, mais a limité le mouvement au minimum, sans conséquences majeures sur la tendance des principales paires de devises, et notamment sur la paire EUR/USD, toujours inscrite dans un range étroit et sans direction claire à court terme.

On notera pour finir que le manque de réaction des traders face aux Minutes de la Fed d'hier peut également s'expliquer par le fait qu'ils attendent surtout l'intervention de Jerome Powell a Jackson Hole vendredi pour mettre à jour leurs anticipations de politique monétaire.

En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Jeudi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Décembre s'échangeaient à 1.510,95 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,31%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.503,00 dollars et une résistance à 1.538,60 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,00% pour s'échanger à 98,183 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a reculé de 0,63% et s'échangeait à 17,043 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a reculé de 0,35% pour s'échanger à 2,570 dollars la livre.
En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie ce Jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Octobre s'échangeaient à 55,66 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,04%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 54,26 dollars et une résistance à 57,13 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,03% pour s'échanger à 98,153 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Octobre a reculé de 0,17% et s'échangeait à 60,20 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 4,54 dollars le baril.
En lire plus

États-Unis: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Dow Jones Industrial Average gagne 0,93%

Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mercredi; la progression des secteurs Services de consommation, Technologie, et Pétrole et gaz a contribué à cette hausse.

En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a gagné 0,93%, alors que l'indice S&P 500 s'est inscrit en hausse de 0,82%, et l'indice NASDAQ Composite a enregistré une hausse de 0,90%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre Nike Inc (NYSE:NKE) en hausse de 2,83% soit 2,28 points pour un cours de clôture de 82,81. En seconde position, on retrouve Boeing Co (NYSE:BA) qui gagne 2,49% soit 8,25 points pour une clôture à 340,00. Le titre Cisco Systems Inc (NASDAQ:CSCO) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,75% soit 0,84 points pour une fin de séance à 48,77.

Walmart Inc (NYSE:WMT) signe la pire performance de la séance, en perdant 0,04% soit 0,04 points pour un cours de clôture de 112,01. 3M Company (NYSE:MMM) s'octroie 0,09% soit 0,14 points et termine à 161,15. Pour sa part, UnitedHealth Group Incorporated (NYSE:UNH) prend 0,11% soit 0,26 points pour un cours de clôture de 240,42.

Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à Target Corporation (NYSE:TGT) qui s'adjuge 20,64% pour un cours de 103,18, Lowe’s Companies Inc (NYSE:LOW) en hausse de 10,36% à 108,01 et Alliance Data Systems Corp (NYSE:ADS) qui gagne 5,60% pour un cours de clôture à 138,07.

Les valeurs les moins performantes sont Aflac Inc (NYSE:AFL) en repli de 5,55% à 48,98 en clôture, Amcor (NYSE:AMCR) qui perd 3,31% à 9,64 et General Electric Company (NYSE:GE), en baisse de 2,63% à 8,16 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à Waitr Holdings Inc (NASDAQ:WTRH) qui s'adjuge 34,06% pour un cours de 1,85, SemiLEDS Corporation (NASDAQ:LEDS) en hausse de 30,41% à 2,8950 et T2 Biosystms Inc (NASDAQ:TTOO) qui gagne 25,56% pour un cours de clôture à 1,13.

Les valeurs les moins performantes sont American Resources Corp Class A (NASDAQ:AREC) en repli de 42,65% à 1,21 en clôture, Artelo Biosciences Inc (NASDAQ:ARTL) qui perd 31,73% à 1,85 et Adomani Inc (NASDAQ:ADOM), en baisse de 23,14% à 0,10 en clôture.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de New York par 2085 valeurs à 925 et 28 stables; sur le NASDAQ, 1783 valeurs ont enregistré une hausse et 886 ont enregistré une baisse, 83 sont demeurées inchangées.

Les titres Target Corporation (NYSE:TGT) ont progressé et atteint un plus haut historique, après avoir pris 20,64% soit 17,65 points pour un cours de 103,18. Les titres Amcor (NYSE:AMCR) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 3,31% soit 0,33 points pour un cours de 9,64. Les titres Adomani Inc (NASDAQ:ADOM) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir lâché 23,14% soit 0,03 points pour un cours de 0,10.

L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a perdu 9,71% atteignant les 15.80.

D'autre part, l'or pour livraison en décembre a perdu 0,20% soit 3,05 points, à $1.512,65 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en octobre a reculé de 0,48% soit 0,27 points pour un cours de $55,86 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a gagné 0,05% soit 0,03 points pour un cours de $60,42 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,03% à 1,1086, alors que la paire USD/JPY a reculé de 0,01% à 106,59.

L'US Dollar Index a gagné 0,13% à 98,190.

En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance américaine ce Mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Octobre s'échangeaient à 55,64 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,87%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 53,77 dollars et une résistance à 57,13 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,14% pour s'échanger à 98,197 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Octobre a progressé de 0,37% et s'échangeait à 60,25 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 4,61 dollars le baril.
En lire plus

Cardano chute sous le seuil de 0,047133, en baisse de 4%

Investing.com - Cardano a chuté sous le seuil de $0,047133 ce Mercredi. Cardano évoluait à 0,047133 à 20:49 (18:49 GMT) sur Investing.com Index, en baisse de 4,25% sur la journée. Il s'agit de la plus forte baisse depuis le 14 août.

Le mouvement baissier a fait chuter la capitalisation de Cardano à $1,22097B, soit 0,46% de la capitalisation totale du marché des cryptomonnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Cardano était de $23,91700B.

Cardano a évolué dans une fourchette s'étalant de $0,046063 à $0,049206 au cours des dernières 24 heures.

Sur les 7 derniers jours, Cardano a observé une chute de -4,27%. Le volume échangé au cours des dernières 24 heures sur Cardano a atteint $43,02639M soit 0,07% du volume global échangé sur toutes les crypto-monnaies. La fourchette d'évolution s'est étendue de $0,0446 à $0,0512 au cours des 7 derniers jours.

A son prix actuel, Cardano evolue 96,51% sous son sommet historique du 4 janvier 2018 à $1,35.

Le point sur les autres crypto-monnaies

Bitcoin évoluait à $10.091,0 sur Investing.com Index, en baisse de 6,55% sur la journée.

Ethereum évoluait à $185,12 sur Investing.com Index, une une baisse de de 5,96%.

La capitalisation de Bitcoin a atteint $181,08009B soit 68,05% de la capitalisation totale du marché des cryptos, tandis que la capitalisation de Ethereum a totalisé $19,93094B ce qui équivaut à 7,49% de la valeur totale du marché des cryptomonnaies.

En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance américaine ce Mercredi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Décembre s'échangeaient à 1.513,75 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,13%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.503,00 dollars et une résistance à 1.538,60 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,10% pour s'échanger à 98,162 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a reculé de 0,23% et s'échangeait à 17,108 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a progressé de 0,00% pour s'échanger à 2,578 dollars la livre.
En lire plus

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine ce Mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Gaz naturel pour livraison en Septembre s'échangeaient à 2,168 dollars par million de BTU (British thermal units) au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 2,25%.

Plus tôt, par million de BTU (British thermal units) s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le gaz naturel était susceptible de trouver un support à 2,134 dollars et une résistance à 2,267 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,03% pour s'échanger à 98,093 dollars.

Ailleurs sur le Nymex, Le pétrole Brut pour livraison en Octobre a reculé de 0,25% et s'échangeait à 55,99 dollars le baril tandis que Le fuel pour livraison en Septembre a progressé de 0,50% pour s'échanger à 1,8636 dollars par gallon.
En lire plus

Belgique: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice BEL 20 gagne 1,06%

Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce mercredi; la progression des secteurs Immobilier, Pharma et biotechnologie, et Médias a contribué à cette hausse.

En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a gagné 1,06%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Barco NV (BR:BAR) en hausse de 3,21% soit 5,60 points pour un cours de clôture de 179,80. En seconde position, on retrouve Ontex Group (BR:ONTEX) qui gagne 2,57% soit 0,35 points pour une clôture à 13,99. Le titre Solvay SA (BR:SOLB) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,90% soit 1,68 points pour une fin de séance à 90,00.

ING Groep NV (AS:INGA) signe la pire performance de la séance, en perdant 0,88% soit 0,075 points pour un cours de clôture de 8,406. Argen-X (BR:ARGX) s'octroie 0,24% soit 0,30 points et termine à 125,50. Pour sa part, Warehouses de Pauw Comm VA (BR:WDPP) prend 0,25% soit 0,40 points pour un cours de clôture de 163,60.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Bruxelles par 87 valeurs à 23 et 9 stables.

Les titres Warehouses de Pauw Comm VA (BR:WDPP) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 0,25% soit 0,40 points pour un cours de 163,60.

D'autre part, l'or pour livraison en décembre a gagné 0,03% soit 0,50 points, à $1.516,20 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en octobre a progressé de 0,11% soit 0,06 points pour un cours de $56,19 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a gagné 0,98% soit 0,59 points pour un cours de $60,62 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,01% à 1,1100, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,25% à 0,9141.

L'US Dollar Index a perdu 0,02% à 98,042.

En lire plus

Stellar chute sous le seuil de 0,06689, en baisse de 3%

Investing.com - Stellar a chuté sous le seuil de $0,06689 ce Mercredi. Stellar évoluait à 0,06689 à 12:48 (10:48 GMT) sur Investing.com Index, en baisse de 3,25% sur la journée. Il s'agit de la plus forte baisse depuis le 21 août.

Le mouvement baissier a fait chuter la capitalisation de Stellar à $1,35609B, soit 0,51% de la capitalisation totale du marché des cryptomonnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Stellar était de $12,12000B.

Stellar a évolué dans une fourchette s'étalant de $0,06669 à $0,07144 au cours des dernières 24 heures.

Sur les 7 derniers jours, Stellar a observé une chute de -6,16%. Le volume échangé au cours des dernières 24 heures sur Stellar a atteint $97,76632M soit 0,18% du volume global échangé sur toutes les crypto-monnaies. La fourchette d'évolution s'est étendue de $0,0666 à $0,0742 au cours des 7 derniers jours.

A son prix actuel, Stellar evolue 92,73% sous son sommet historique du 3 janvier 2018 à $0,92.

Le point sur les autres crypto-monnaies

Bitcoin évoluait à $10.134,4 sur Investing.com Index, en baisse de 5,14% sur la journée.

Ethereum évoluait à $188,12 sur Investing.com Index, une une baisse de de 4,61%.

La capitalisation de Bitcoin a atteint $181,44098B soit 67,98% de la capitalisation totale du marché des cryptos, tandis que la capitalisation de Ethereum a totalisé $20,21415B ce qui équivaut à 7,57% de la valeur totale du marché des cryptomonnaies.

En lire plus

Le prix de l'Or chute avant le symposium de Jackson Hole

Investing.com - Le prix de l'or a chuté mercredi matin en prévision du très attendu symposium de Jackson Hole.

Les contrats à terme sur l'or pour livraison en décembre, négociés sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, ont reculé de 0,4% à 1 508,85$.

La Réserve fédérale américaine et la Banque Centrale Européenne publieront les minutes de leurs dernières réunions politiques cette semaine, tandis que le président de la Fed, Jerome Powell, prononcera un discours vendredi à Jackson Hole.

Les analystes estiment que le discours de Powell créera un risque incertain de consolidation plus profonde de l’or ou de soutien supplémentaire.

«Nous prévoyons des feux d'artifice vendredi», a déclaré Ole Hansen, responsable de la stratégie produits de Saxo Bank.

Barani Krishnan, analyste senior sur les matières premières chez Investing.com, a noté le ralentissement de la récente reprise de l’or et a déclaré que les investisseurs attendaient davantage de signes de détente de la part de la banque centrale, potentiellement de l’événement de Jackson Hole, avant de s’engager dans de nouvelles positions longues.

Les investisseurs attendent également davantage de nouvelles sur le front commercial sino-américain. Les États-Unis ont accordé une licence à Huawei afin de lui permettre de continuer temporairement à faire affaire avec des sociétés américaines mardi. La décision a apparemment apaisé certaines tensions avec Pékin, mais le président américain Donald Trump, qui a répété à plusieurs reprises qu'il n'était "pas prêt" à conclure un accord commercial, a déclaré qu'il devait "s'attaquer à la Chine" même si cela affectait l'économie américaine à court terme.

En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Mercredi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Décembre s'échangeaient à 1.512,65 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,20%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.503,30 dollars et une résistance à 1.538,60 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,03% pour s'échanger à 98,097 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a reculé de 0,61% et s'échangeait à 17,043 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a progressé de 0,19% pour s'échanger à 2,580 dollars la livre.
En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Asie ce Mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Octobre s'échangeaient à 56,36 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,41%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 53,77 dollars et une résistance à 56,58 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 98,075 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Octobre a progressé de 0,52% et s'échangeait à 60,34 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 3,98 dollars le baril.
En lire plus

Canada: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice S&P/TSX recule de 0,56%

Investing.com – Canada: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mardi; le repli des secteurs Télécoms, Energie, et Finance a contribué à cette baisse.

En clôture à Toronto, l'indice S&P/TSX a perdu 0,56%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/TSX est à mettre au crédit du titre IAMGold (TSX:IMG) en hausse de 7,13% soit 0,310 points pour un cours de clôture de 4,660. En seconde position, on retrouve Birchcliff Energy Ltd (TSX:BIR) qui gagne 6,25% soit 0,13 points pour une clôture à 2,21. Le titre Torex Gold Resources Inc (TSX:TXG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,23% soit 0,990 points pour une fin de séance à 19,930.

Precision Drilling Corp (TSX:PD) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,85% soit 0,10 points pour un cours de clôture de 1,61. Turquoise Hill Resources Ltd (TSX:TRQ) abandonne 5,00% soit 0,030 points et termine à 0,570. Pour sa part, BRP Inc (TSX:DOO) lâche 4,99% soit 2,07 points pour un cours de clôture de 39,45.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Toronto par 648 valeurs à 431 et 102 stables.

Les titres Turquoise Hill Resources Ltd (TSX:TRQ) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir lâché 5,00% soit 0,030 points pour un cours de 0,570. Les titres Torex Gold Resources Inc (TSX:TXG) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, après avoir pris 5,23% soit 0,990 points pour un cours de 19,930.

L'indice S&P/TSX 60 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/TSX, a progressé de 5,60% atteignant les 13.58.

D'autre part, l'or pour livraison en décembre a gagné 0,38% soit 5,80 points, à $1.517,40 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en octobre a reculé de 0,02% soit 0,01 points pour un cours de $56,13 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a perdu 0,03% soit 0,02 points pour un cours de $60,09 le baril.

La paire CAD/USD a enregistré une baisse de 0,02% à 0,7508, alors que la paire CAD/EUR a pris 0,01% à 0,6764.

L'US Dollar Index a perdu 0,19% à 98,032.

En lire plus

Cardano chute sous le seuil de 0,049183, en baisse de 2%

Investing.com - Cardano a chuté sous le seuil de $0,049183 ce Mardi. Cardano évoluait à 0,049183 à 20:47 (18:47 GMT) sur Investing.com Index, en baisse de 1,91% sur la journée. Il s'agit de la plus forte baisse depuis le 14 août.

Le mouvement baissier a fait chuter la capitalisation de Cardano à $1,27598B, soit 0,45% de la capitalisation totale du marché des cryptomonnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Cardano était de $23,91700B.

Cardano a évolué dans une fourchette s'étalant de $0,048634 à $0,050283 au cours des dernières 24 heures.

Sur les 7 derniers jours, Cardano a observé une chute de -4,55%. Le volume échangé au cours des dernières 24 heures sur Cardano a atteint $33,18064M soit 0,07% du volume global échangé sur toutes les crypto-monnaies. La fourchette d'évolution s'est étendue de $0,0446 à $0,0537 au cours des 7 derniers jours.

A son prix actuel, Cardano evolue 96,36% sous son sommet historique du 4 janvier 2018 à $1,35.

Le point sur les autres crypto-monnaies

Bitcoin évoluait à $10.729,8 sur Investing.com Index, en hausse de 0,10% sur la journée.

Ethereum évoluait à $196,10 sur Investing.com Index, une une baisse de de 1,87%.

La capitalisation de Bitcoin a atteint $191,84406B soit 68,36% de la capitalisation totale du marché des cryptos, tandis que la capitalisation de Ethereum a totalisé $21,11930B ce qui équivaut à 7,52% de la valeur totale du marché des cryptomonnaies.

En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance américaine ce Mardi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Décembre s'échangeaient à 1.516,35 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,31%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.503,30 dollars et une résistance à 1.538,60 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,18% pour s'échanger à 98,047 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a progressé de 1,19% et s'échangeait à 17,142 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a reculé de 1,02% pour s'échanger à 2,575 dollars la livre.
En lire plus

Italie: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Italie 40 recule de 0,97%

Investing.com – Italie: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mardi; le repli des secteurs Services publics, Industries, et Pétrole et gaz a contribué à cette baisse.

En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a perdu 0,97%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre Juventus Football Club SpA (MI:JUVE) en hausse de 3,73% soit 0,0555 points pour un cours de clôture de 1,5415. En seconde position, on retrouve Amplifon SpA (MI:AMPF) qui gagne 2,88% soit 0,660 points pour une clôture à 23,540. Le titre Prysmian SpA (MI:PRY) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,01% soit 0,1850 points pour une fin de séance à 18,5450.

Bper Banca SpA (MI:EMII) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,18% soit 0,099 points pour un cours de clôture de 3,010. Atlantia SpA (MI:ATL) abandonne 2,98% soit 0,71 points et termine à 23,08. Pour sa part, Buzzi Unicem (MI:BZU) lâche 2,89% soit 0,540 points pour un cours de clôture de 18,160.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Milan par 236 valeurs à 136 et 32 stables.

Les titres Amplifon SpA (MI:AMPF) ont progressé et atteint un plus haut historique, après avoir pris 2,88% soit 0,660 points pour un cours de 23,540.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en octobre a perdu 0,57% soit 0,32 points, à $55,82 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en octobre a reculé de 0,12% soit 0,07 points pour un cours de $59,67 le baril, alors que l'or pour livraison en décembre a gagné 0,34% soit 5,20 points pour un cours de $1.516,80 l'once troy.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,24% à 1,1103, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,10% à 0,9123.

L'US Dollar Index a perdu 0,20% à 98,023.

En lire plus

Allemagne: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice DAX recule de 0,55%

Investing.com – Allemagne: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mardi; le repli des secteurs Construction, Services financiers, et Services publics a contribué à cette baisse.

En clôture à Francfort, l'indice DAX a lâché 0,55%, alors que l'indice MDAX s'est inscrit en baisse de 0,75%, et l'indice TecDAX s'est replié de 0,71%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice DAX est à mettre au crédit du titre Adidas AG (DE:ADSGN) en hausse de 0,56% soit 1,45 points pour un cours de clôture de 260,95. En seconde position, on retrouve Fresenius SE Vz (DE:FREG) qui gagne 0,12% soit 0,050 points pour une clôture à 43,515. Le titre Linde PLC (DE:LINI) vient compléter ce trio de tête en restant stable à 0,00% soit 0,000 points pour une fin de séance à 170,250.

Vonovia SE (DE:VNAn) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,12% soit 1,39 points pour un cours de clôture de 43,19. E.ON AG (DE:EONGn) abandonne 2,27% soit 0,191 points et termine à 8,210. Pour sa part, HeidelbergCement AG (DE:HEIG) lâche 1,64% soit 1,000 points pour un cours de clôture de 60,140.

Les meilleures performances de l'indice MDAX reviennent à Deutsche Euroshop AG (DE:DEQGn) qui s'adjuge 1,75% pour un cours de 23,200, Aurubis AG (DE:NAFG) en hausse de 1,46% à 37,540 et Osram Licht AG (DE:OSRn) qui gagne 1,44% pour un cours de clôture à 35,15.

Les valeurs les moins performantes sont Grand City Properties SA (DE:GYC) en repli de 6,01% à 19,23 en clôture, United Internet AG (DE:UTDI) qui perd 4,08% à 27,740 et Deutsche Wohnen AG (DE:DWNG), en baisse de 3,41% à 29,740 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice TecDAX reviennent à New Work SE (DE:NWOn) qui s'adjuge 4,41% pour un cours de 284,00, Medigene (DE:MDG1k) en hausse de 3,65% à 6,530 et SMA Solar Technology AG (DE:S92G) qui gagne 2,61% pour un cours de clôture à 20,480.

Les valeurs les moins performantes sont SLM Solutions Group AG (DE:AM3D) en repli de 5,39% à 12,28 en clôture, United Internet AG (DE:UTDI) qui perd 4,08% à 27,740 et Evotec AG (DE:EVTG), en baisse de 3,13% à 18,420 en clôture.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Francfort par 433 valeurs à 233 et 91 stables.

Les titres Deutsche Wohnen AG (DE:DWNG) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après une baisse de 3,41% soit 1,050 points pour un cours de 29,740.

L'indice DAX New Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice DAX, a progressé de 1,38% atteignant les 19.11.

D'autre part, l'or pour livraison en décembre a gagné 0,23% soit 3,55 points, à $1.515,15 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en octobre a reculé de 0,29% soit 0,16 points pour un cours de $55,98 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a gagné 0,23% soit 0,14 points pour un cours de $59,88 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,20% à 1,1098, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,13% à 0,9120.

L'US Dollar Index a perdu 0,17% à 98,053.

En lire plus

France: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice CAC 40 recule de 0,50%

Investing.com – France: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mardi; le repli des secteurs Aliments et médicaments, Gaz et eaux, et Financier général a contribué à cette baisse.

En clôture à Paris, l'indice CAC 40 a reculé de 0,50%, alors que l'indice SBF 120 s'est replié de 0,58%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice CAC 40 est à mettre au crédit du titre Airbus Group SE (PA:AIR) en hausse de 1,14% soit 1,42 points pour un cours de clôture de 126,20. En seconde position, on retrouve EssilorLuxottica SA (PA:ESLX) qui gagne 0,39% soit 0,50 points pour une clôture à 129,05. Le titre Dassault Systemes SE (PA:DAST) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,39% soit 0,50 points pour une fin de séance à 128,75.

ArcelorMittal S.A. (AS:MT) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,15% soit 0,262 points pour un cours de clôture de 11,942. Publicis Groupe (PA:PUBP) abandonne 1,90% soit 0,81 points et termine à 41,88. Pour sa part, Compagnie Générale des Etablissements Michelin SCA (PA:MICP) lâche 1,63% soit 1,52 points pour un cours de clôture de 91,98.

Les meilleures performances de l'indice SBF 120 reviennent à Casino Guichard Perrachon SA (PA:CASP) qui s'adjuge 9,22% pour un cours de 39,11, DBV Technologies SA (PA:DBV) en hausse de 4,40% à 17,320 et Eramet SA (PA:ERMT) qui gagne 2,70% pour un cours de clôture à 40,28.

Les valeurs les moins performantes sont Ipsen SA (PA:IPN) en repli de 3,23% à 92,90 en clôture, Eurofins Scientific SE (PA:EUFI) qui perd 3,02% à 379,20 et Electricité de France SA (PA:EDF), en baisse de 3,01% à 10,46 en clôture.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Paris par 335 valeurs à 199 et 104 stables.

L'indice CAC 40 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice CAC 40, a progressé de 1,00% atteignant les 17.70.

D'autre part, l'or pour livraison en décembre a gagné 0,22% soit 3,25 points, à $1.514,85 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en octobre a reculé de 0,36% soit 0,20 points pour un cours de $55,94 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a gagné 0,05% soit 0,03 points pour un cours de $59,77 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,21% à 1,1099, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,14% à 0,9119.

L'US Dollar Index a perdu 0,18% à 98,047.

En lire plus

Stockbeat: La fin de la "poule aux oeufs d'or" de l'immobilier en Allemagne

Par Geoffrey Smith

Investing.com - La Cour Constitutionnelle allemande vient-elle de tuer la poule aux œufs d'or?

Les investisseurs dans la gestion d’immeubles résidentiels se posent la question mardi, après une décision confirmant la réglementation du gouvernement fédéral limitant les augmentations de loyer. Cette décision menace un modèle économique qui a connu un énorme succès au cours de la dernière décennie, dans lequel des sociétés telles que Vonovia (DE: VNAn), un composant du DAX et la midcap Deutsche Wohnen (DE: DWNG) ont utilisé des coûts d'emprunt extrêmement bas pour embourgeoiser des villes telles que Berlin, moderniser de vieux bâtiments puis augmenter les loyers à des niveaux qui, tout en restant cohérents par rapport à d'autres capitales européennes, ont largement dépassé les capacités de paiement des anciens locataires.

Vonovia a chuté de 1,8% à son plus bas niveau en sept semaines, alors que Deutsche Wohnen a chuté de 1,7% à son niveau le plus bas depuis début 2017. Deutsche Wohnen, dont les activités sont concentrées à Berlin, où le sujet des loyers est particulièrement sensible, a perdu près du tiers de sa valeur depuis que la ville a annoncé au Printemps de nouveaux plans pour un contrôle plus strict des loyers.

LEG Immobilien (DE: LEGn) et Tag Immobilien (DE: TEGG), deux autres midcaps de l'immobilier, ont de leur côté chuté de 2,4% et 1,6%, respectivement.

La décision de la Cour Constitutionnelle faisait référence à une initiative différente du gouvernement fédéral, mais son langage crée un précédent inquiétant en établissant une hiérarchie de principe, plaçant les considérations sociales au-dessus du droit des propriétaires d’imposer un prix basé sur le marché pour leurs actifs. Cela pourrait rendre plus difficile pour Deutsche Wohnen et Vonovia de contester des plans plus draconiens promulgués par la ville de Berlin.

"Il est dans l'intérêt du public de s'opposer à l'expulsion de groupes de population économiquement moins solides des quartiers populaires", a expliqué le jugement de la Cour, en expliquant son empiétement sur le domaine des droits de propriété, principe que la constitution allemande défend généralement de manière robuste.

Le «frein à la location» du gouvernement fédéral limite les augmentations de loyer à 10% au-dessus d’un prix de référence local calculé à partir des loyers en vigueur, mais prévoit quelques exceptions dans le cas de constructions neuves et de restaurations. Un comité du gouvernement fédéral a accepté en principe ce week-end de prolonger cette restriction jusqu'en 2025.

En ce qui concerne les autres informations importantes en Europe mardi, les marchés ont été mal lotis, la faiblesse des perspectives économiques et l’incertitude politique les ayant empêchés de suivre la hausse de Wall Street d'hier. L'indice de référence Euro Stoxx 600 était en baisse de moins de 0,1% à 373,56. Le Dax allemand était en baisse dans des proportions similaires, tandis que le FTSE 100 était en hausse de 0,3%. L'Indice Italien FTSE MIB est celui qui affiche la plus forte baisse, alors que le Premier ministre Giuseppe Conte devrait annoncer sa démission plus tard dans la journée, déclenchant la dissolution de la coalition actuelle et éventuellement de nouvelles élections dans les prochains mois.

En lire plus

Top 5 des évènements clés à surveiller sur les marchés US ce mardi

Investing.com - Voici les cinq principaux évènements à prendre en compte sur les marchés financiers au cours de la séance US ce mardi 20 août:

1. Attentisme sur les contrats à terme américains

Les futures américains ont enregistré des gains timides mardi alors que les traders attendent les nouveaux développements de l'impasse commerciale sino-américaine ainsi qu'un discours très attendu du président de la Fed, Jerome Powell, à la fin de la semaine.

Les investisseurs n'ont pu observer que peu de développements sur le front commercial, bien que le géant chinois des télécommunications Huawei se soit élevé contre la décision d’ajouter davantage de filiales de sa société à une liste noire américaine.

Bien que Washington ait accordé un sursis de 90 jours aux entreprises américaines afin qu’elles puissent continuer à traiter avec Huawei lundi, il a également ajouté 46 sociétés affiliées de la société à la "Liste des Entités", ce qui les empêche de faire des affaires avec des entreprises américaines.

Les actions asiatiques ont clôturé la séance en hausse après le rallye à Wall Street de lundi, mais les actions européennes ont fait preuve de prudence face à l'incertitude politique. Les actions italiennes ont dominé le palmarès baissier en prévision de la comparution du Premier ministre, Giuseppe Conte, prévue à 15h00. Les spéculations des médias suggèrent que M. Conte démissionnera plutôt que de faire face à un vote de censure appelé, de manière inhabituelle, par l'un des partis du gouvernement.

2. Davantage de réductions d'impôts aux États-Unis?

De hauts responsables de la Maison-Blanche pourraient débattre de la possibilité d'une réduction temporaire de la taxe sur les salaires comme moyen de relancer l'économie, selon un rapport du Washington Post qui citait trois personnes au courant des discussions.

Cependant, un responsable de la Maison Blanche a déclaré à Reuters que, si de nouvelles réductions d'impôts sont certainement envisageables, une réduction des charges sociales ne fait actuellement pas l'objet de discussions.

La possibilité de réductions d'impôts survient alors que les investisseurs s'inquiètent de l'impact du conflit commercial en cours entre les États-Unis et la Chine, cité par beaucoup comme l'une des raisons du ralentissement de l'économie américaine au deuxième trimestre.

3. Home Depot va publier ses résultats trimestriels

Home Depot (NYSE: HD) publiera son bénéfice avant l'ouverture, et les analystes spéculent sur l'impact des tarifs douaniers US, qui ont augmenté les coûts des matières premières tels que le bois, en les comparant à des facteurs plus favorables tels que la baisse des taux hypothécaires et la vigueur du marché du travail.

Les prévisions du plus grand détaillant au monde dans le secteur de la rénovation domiciliaire seront également un facteur clé après que ses perspectives précédentes n’aient pas répondu aux attentes.

Kohl's (NYSE: KSS), Medtronic (NYSE: MDT) et (NYSE: TJX) publieront également leurs bénéfices avant l'ouverture, tandis que Urban Outfitters (NASDAQ: URBN) et Toll Brothers (NYSE: TOL) publieront après la clôture.

4. Les responsables de la Fed vont préparer les marchés pour les Minutes et Powell

Les décideurs de la Réserve fédérale, Randall Quarles et Mary Daly devraient s'exprimer cet après-midi, alors que les marchés recherchent des signes indiquant que la banque centrale américaine procédera à une réduction des taux déjà largement anticipée lors de sa prochaine réunion en septembre.

Le président de la Fed de Boston, , Eric Rosengren a affiché une position à contre courant hier, affirmant lundi qu'il souhaitait davantage de preuves d'un ralentissement économique avant de pouvoir accepter une réduction de taux supplémentaire. Rappelons que Rosengren était l'un des deux décideurs qui avaient voté contre la réduction de 25 points de base en juillet.

Quarles et Daly s'exprimeront avant les minutes de la dernière réunion politique prévues mercredi, et le discours de Powell à Jackson Hole vendredi.

5. Le Pétrole sort de sa torpeur sur fond d'espoirs de relance avant l'API

Le brut a progressé pour la troisième journée consécutive avec la reprise attribuée aux anticipations de relance des banques centrales à travers le monde pour mettre fin à une récession mondiale qui déprimerait la demande de pétrole.

Les traders se tourneront plus tard vers les stocks de brut américains lorsque l’American Petroleum Institute publiera son rapport hebdomadaire faisant état d’une baisse de 1,89 million de barils. Les prix ont chuté après que les données de la semaine dernière de la Energy Information Administration aient montré une hausse surprise.

- Reuters a contribué à ce rapport.

En lire plus

Bitcoin: 2 facteurs techniques clés bloquent la hausse à court terme

Investing.com - Le Bitcoin a accentué sa progression mardi matin. Les rapports selon lesquels une plateforme d'échange de crypto-monnaies envisage de collecter plus de 100 millions de dollars lors d'une introduction en bourse ont suscité une certaine attention.

Le Bitcoin a progressé de 0,4% pour atteindre 10 751,9$ à 10h15. L'Ethereum a perdu 1,4%, tandis que le Litecoin a reculé de 3,5%. XRP a perdu 3,9% à 0,27672$.

Quelles sont les dernières infos importantes pour le Bitcoin et les crypto-monnaies?

Le Bitcoin et les autres crypto-monnaies ont été soutenus cette semaine par la nouvelle que Bakkt, une filiale de Intercontinental Exchange, avait reçu le feu vert de la Commodity Futures Trading Commission pour lancer le mois prochain des futures sur Bitcoin.

Parallèlement, INX Limited, une start-up de plateforme d'échange de crypto-monnaies prévoit de lever jusqu'à 129,5 millions de dollars via une introduction en bourse, a annoncé CoinDesk en citant un prospectus.

Ce sera la première vente de jetons de sécurité enregistrée auprès de la US Securities and Exchange Commission, et la vente serait l’une des très rares introductions en bourse à part entière du secteur des blockchains, a indiqué l’article.

«Une fois pleinement opérationnel, nous espérons proposer aux traders professionnels et aux investisseurs institutionnels des plateformes de négociation appliquant les pratiques établies sur d'autres marchés de services financiers réglementés, telles que les procédures de négociation, de compensation et de règlement habituelles, la conformité réglementaire, les réserves de capital et de liquidité et la transparence opérationnelle», dit le prospectus du projet.

Analyse technique BTC/USD

D'un point de vue technique, on notera que le seuil psychologique de 11.000$, ainsi que la moyenne mobile 200 heures à 10.900$ forment une importante zone de résistance qui pourrait limiter les gains du Bitcoin à court terme.

Au-delà de ce seuil, l'ancien support de 11.200$ pourrait également s'afficher comme un obstacle à la hausse.

A la baisse, 10.500$ et la moyenne mobile 100 heures à 10.340$ seront les premiers supports potentiels, avant le seuil psychologique majeur de 10.000$, et le creux du 15 août dans la zone de 9500$.

En lire plus

Ni la Fed ni Trump ne pourront soutenir l'économie et les marchés selon MS

Investing.com - Dans une interview accordée à Marketwatch, Mike Wilson, analyste principal sur les actions américaines chez Morgan Stanley (NYSE:MS), prévient qu'il faut s'attendre à une chute des marchés au cours des prochaines semaines.

Wilson prévient en effet que le marché et ses collègues analystes vont rapidement se rendre compte que ni la Réserve Fédérale ni la Maison-Blanche ne peuvent sauver les marchés, contrairement à ce que de nompbreux investisseurs espèrent.

Il ne faut compter ni sur le « Fed Put », ni sur le « Trump Put »

Il a en effet expliqué que le "Fed Put" et le "Trump Put" ne sont plus pertinents.

Un « Put » est une option de vente qui donne au détenteur le droit, mais non l'obligation, de vendre l'instrument sous-jacent à un prix fixe d'ici un certain temps - une couverture potentiellement précieuse si une position haussière se dégrade. Lorsque Wilson parle de « Fed Put » ou de « Trump Put », il fait référence à l'idée que la banque centrale ou la Maison-Blanche prendraient rapidement des mesures de politique monétaire visant à stopper une forte baisse du marché.

"Le Fed Put a expiré quand ils ont réduit les taux," a-t-il estimé. "L'espoir de réductions de la Fed a soutenu les marchés toute l'année, mais les réductions de taux ne seront pas forcément positives pour les marchés si la récession se concrétise."

Il a en effet expliqué que "quand la Fed commence à baisser les taux après une pause, le marché n'aime pas cela parce que cela signifie que l'économie n'a pas évolué de façon satisfaisante pour la Fed."

Inversion de la courbe des taux

En ce qui concerne l'inversion de la courbe des taux 2 ans / 10 ans, Wilson a déclaré prendre au sérieux ce signal de récession, mais a indiqué que la courbe des taux la plus importante à examiner est celle qui compare les bons du Trésor américain à 10 ans, et le taux des fonds fédéraux. Le rendement à 10 ans est tombé sous le taux des fonds fédéraux en mai et l'écart entre les deux est devenu de plus en plus négatif depuis.

"Le marché restera volatil jusqu'à ce que la Fed prenne de l'avance" sur la tendance à la baisse des taux" (ce qui signifie que la Fed doit surprendre le marché de façon dovish), a-t-il dit, "mais cela semble de plus en plus improbable compte tenu de la profondeur de l'inversion".

La guerre commerciale reste un facteur menaçant

Les investisseurs ont également espéré que l'administration Trump viendrait à la rescousse du marché, en stimulant un rebond de la croissance mondiale via un accord commercial avec la Chine. Cependant, " il est assez clair que la probabilité d'un accord a chuté de façon spectaculaire ", a estimé Wilson.

« Les investisseurs se sont concentrés sur la Fed, ont baissé les yeux et n'ont pas remarqué que la rhétorique commerciale s'est considérablement détériorée en juillet, ce qui a abouti à la décision du président d'imposer une nouvelle série de tarifs à partir du 1er septembre, ce qui a provoqué la chute du marché depuis le mois dernier ».

Les failles de l'économie US, en apparence solide

Wilson a également remis en question la solidité apparente de l'économie US. Il a souligné la faiblesse de l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan, qui a chuté de 6,3 points en août par rapport à juillet et d'environ 9 points par rapport à son sommet cyclique de l'an dernier.

Il a également évoqué les données montrant que le nombre moyen d'heures travaillées par semaine est tombé à un plus bas de près de deux ans.

Il a expliqué à ce propos qu'une diminution des heures travaillées est l'un des meilleurs indicateurs avancés de la santé du marché du travail, car les entreprises sont beaucoup plus promptes à réduire les heures de travail qu'à licencier les travailleurs.

Quel impact sur les marchés ?

Wilson pense que le marché continuera de se détériorer au cours des prochaines semaines. Le S&P 500 devrait selon lui chuter à 2 700 ou 2 650 points, et que ce mouvement, pourrait amener la Fed à agir de façon agressive, voire à réduire les taux entre les réunions de politique monétaire.

Notons que par rapport au cours de clôture d'hier soir à 2923 points, un recul du S&P 500 sur 2650 points représentait une baisse de plus de 9%.

Enfin, on notera que Wilson avait brillé par la justesse de sa précédente prévision sur le S&P 500 le mois dernier.

Dans une note du 29 juillet, alors que l'indice S&P 500, s'approchait de son sommet record de clôture de 3 025,86 points, Wilson a soutenu que les marchés boursiers étaient tendus à leurs limites et que le S&P ne parviendrait pas à briser significativement au-dessus de 3 000, une zone qui a fourni une forte résistance depuis l'année dernière, une prévision qui s'est rapidement révélée juste.

En lire plus

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Mardi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Décembre s'échangeaient à 1.505,25 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,42%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.503,30 dollars et une résistance à 1.538,60 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,03% pour s'échanger à 98,188 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Septembre a progressé de 0,45% et s'échangeait à 16,863 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Septembre a progressé de 0,04% pour s'échanger à 2,600 dollars la livre.
En lire plus

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie ce Mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Octobre s'échangeaient à 56,09 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,09%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 53,77 dollars et une résistance à 56,30 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,04% pour s'échanger à 98,183 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Octobre a reculé de 0,03% et s'échangeait à 59,72 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 3,63 dollars le baril.
En lire plus

Canada: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/TSX gagne 0,96%

Investing.com – Canada: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Energie, Produits de consommation non essentiels, et Technologies propres a contribué à cette hausse.

En clôture à Toronto, l'indice S&P/TSX a pris 0,96%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/TSX est à mettre au crédit du titre Precision Drilling Corp (TSX:PD) en hausse de 17,93% soit 0,26 points pour un cours de clôture de 1,71. En seconde position, on retrouve First Quantum Minerals Ltd (TSX:FM) qui gagne 8,53% soit 0,72 points pour une clôture à 9,16. Le titre Hudson's Bay Company (TSX:HBC) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 7,57% soit 0,71 points pour une fin de séance à 10,09.

OceanaGold Corp (TSX:OGC) signe la pire performance de la séance, en perdant 7,98% soit 0,260 points pour un cours de clôture de 3,000. Turquoise Hill Resources Ltd (TSX:TRQ) abandonne 4,76% soit 0,030 points et termine à 0,600. Pour sa part, Canopy Growth Corp (TSX:WEED) lâche 4,27% soit 1,590 points pour un cours de clôture de 35,660.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Toronto par 652 valeurs à 429 et 105 stables.

Les titres OceanaGold Corp (TSX:OGC) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 7,98% soit 0,260 points pour un cours de 3,000. Les titres Turquoise Hill Resources Ltd (TSX:TRQ) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 4,76% soit 0,030 points pour un cours de 0,600. Les titres Canopy Growth Corp (TSX:WEED) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après une baisse de 4,27% soit 1,590 points pour un cours de 35,660.

L'indice S&P/TSX 60 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/TSX, a perdu 9,69% atteignant les 12.86.

D'autre part, l'or pour livraison en décembre a perdu 1,16% soit 17,70 points, à $1.505,90 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en octobre a progressé de 2,39% soit 1,31 points pour un cours de $56,12 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a perdu 0,05% soit 0,03 points pour un cours de $59,74 le baril.

La paire CAD/USD a enregistré une hausse de 0,02% à 0,7506, alors que la paire CAD/EUR a pris 0,00% à 0,6774.

L'US Dollar Index a gagné 0,25% à 98,250.

En lire plus
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
3DS VISA VISA ELECTRON MasterCardMasterCardSecureCode Maestro Skrill Neteller Eco Payz Yuupay